Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au bord de la rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:29

lola691 a écrit:
Lola vint faire un tour au bord de la rivière elle s'y posa doucement et laissa le soleil l'envahir elle en avait bien besoin ..
Un dernier regard sur ce jolie fleuve et sur moulins .
Elle caressa son petit ventre et prit sa fille dans ces bras et explora la nature

The Lilou a écrit:
Le temps était beau, l'air un peu frais.. Il semblait à Lilou que cela faisait bien longtemps qu'elle n'était pas revenue au bord de la rivière.. Elle avait prit son chale, et siffler Hope, puis était partie se ballader. Pour arriver ici. Un lieu calme qu'elle adorait...
Elle marcha au bord de l'eau. Hope courrait comme un fou. Lilou sourit, elle ramassa un morceau de bois et l'envoya aussi loin qu'elle pu.

Un léger vent passait dans ses cheuveux alors que le soleil lui réchauffait le visage. Elle se balladait seule. Et se dit qu'elle allait être seule pendant quelques jours. Mais elle ne pensait pas à ca, mais plutôt à quand il reviendrait..

Hope reviens, et perdu dans ses pensées, elle ne fit pas attention au molosse qui courait pour se jeter droit sur elle. Le chien la déséquilibra et elle failli perdre l'équilibre et se retrouver dans la rivière, qui ne devait pas être trèc chaude.. Après la frayeur passée, elle regarda Hope qui s'était couché tout penud, et toute envie de le gronder s'envola lorsqu'elle se mit à rire. Le chien releva la tête, et voyant que sa maitresse ne semblait pas en colère, il reparti et se mit à courir de plus belle...

The Lilou a écrit:
Ayant beaucoup aprécié la ballade de la veille, Lilou revint passer l'après midi au bord de la rivière.. Elle avait à nouveau emmener Hope, en fait, le chien était toujours avec elle, seulement il partait souvent courir loin et ne revenait que quelques minutes plus tard..
Lilou s'assit au bord de l rivière, profitant du soleil..
Hope était parti courir après un petit animal. Lilou ne s'en inquietait pas..

Le temps passait, et Lilou réalisa qu'elle n'avait pas entendu Hope abboyer depuis un bon moment.. Une boule se forma peu à peu dans son ventre..
Elle se leva, garda son came, Hope ne serait pas parti très loin... Mais ce silence.. ce n'était pas normal..

Elle marcha de plus en plus vite, siffla.. siffla plus fort.. Rien.. La boule continuait de grossir dans son estomac.. Ce n'est que dix minutes plus tard, alors qu'elle marchait toujours, qu'elle entendit un abboiement. Elle ne bougea plus siffla..
Elle entendit a nouveau un abboiement.


Hope dépèche toi!!!! Viens là!!!!

Elle attendit un bon moment avant de voir la truffe d'Hope sortir d'un des buisson.. Il n'était pourtant pas si loin quand il a abboyer, pourquoi a-t-il mit autant de temps!!

Elle compris tout de suite, la raison de se retard, quand elle vit la patte avant droite du chien.. Du sang avait coulé et séché sur ses poils, et il boitait gravement. La vision de la patte lui fit monter les larmes aux yeux.. Elle se précipita sur son chien et se mit à genoux pour regarder l'état de sa patte.

L'animal fut tout d'abord réticent à ce qu'elle touche sa patte, puis a force, elle fini par l'obliger à s'asseoir et à la laisser regarder.. Il s'était, sans aucun doute fait mordre par un petit animal, ce qui l'étonna beaucoup, vu la taille du chien, il ne se serait pas laisser faire.. A moins qu'il ait voulu jouer, ce qui apparement ne fut pas le cas de l'autre.


Bah te voilà dans un bel état... Tu as vu le temps que tu as mis pour revenir! Puis tu m'as fait une de ces peur.. Comment je vais faire pour te rammener à la maison moi...

Lilou se dit qu'elle était folle, de toute façon le chien ne risquait pas de lui répondre.. Il émis un couinement quand elle lui souleva la patte ce qui lui fit mal au coeur.. Vu la carure du chien, et la sienne, elle ne pourrait pas le porter bien longtemps... Elle se dit qu'au moins, il faudrait qu'elle sorte de ses arbres et aille a proximité de la rivière.. Peut-être qu'un Moulinois passerait par là en cet après-midi ensoleillée..

Elle prit le chien dans ses bras, non sans avoir eut du mal a le soulever, et retourna près de l'eau, ou elle le déposa et s'assit dans l'herbe à côté, pour reprendre son souffle. Elle se dit qu'il pouvait marcher, mais ne preferait pas qu'il force sur sa patte..

The Lilou a écrit:
Voyant que personne n'arrivait, Lilou du prendre une décision.. Elle porterait Hope quand elle pourrait, le chien serait obligé de marché le reste du temps... Comme elle était reposé, elle commenca à le porter sur une distance.. en direction de chez elle..

La blessure n'était pas belle, et le fait que le chien ne proteste pas à être porté, ce n'était pas bon signe.. Espérons que la bestiole qui l'a mordu n'avait pas une maladie quelquonque...

Lilou croisait les doigts et se dépecha de rentrer..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:30

lanounou a écrit:
Nounou se promenait avec les enfants; le soleil haut dans le ciel rechauffait leurs joues. Elle les portait toujours dans son écharpe hamac, pourtant ils devenaient de plus en plus lourd ,et cela lui donnait de plus en plus de peine.
Elle s'asseya à même le sol en regardant autour d'elle, et out en parlant :


C'est t'y pâs bô quand c'est tout vert !!
Ah, les mioches, l'printemps y'a ren d'mieu, y a tout qui r'nait , les fleurs et les zoizeaux qui gaszouillont dans tous les sens ! et pis l'amour c'est ben la meilleur saisons non ?
Hé ! r'gardions celui la , y a même des p'tiots bouts d'paille dans son bec, y s'en va faire son nid dans zun coin pa' la pou sur !
Et pis la rivièr, elle s'calmions un peu ; comme s'y qu'elle etait pu en colère.


Elle resta assise un long moment avant de repartir, parlant de son frére qui était loin d'ici, mais qu'elle s'etait promis d'aller retrouver tres bientôt.

Ange_Rouge a écrit:
Par cette magnifique journée ensoleillée, Ange_Rouge décida d'aller se prommener à la riviére de Moulins, l'endroit était splendide, l'eau était limpide, on ne pouvais que se sentir bien dans ce bel endroit. Ange se posa tranquillement au bord de l'eau la regardant tourbillonnait gaiement
Un instant ses yeux et ses pensées se perdirent dans la riviére. Puis il reprit la direction du village

Rapsody a écrit:
Rapsody, par cette belle journée ensoleillée, profita de l'après midi pour aller se rafraichir au bord de la rivière. Les températures avaient grimpé depuis quelques jours et le courant revigorant de la rivière allait lui être bénéfique.

Elle arriva mais ne vit personne aux alentours. Canelle l'avait accompagnée et encore peu rassurée par l'élément aquatique, s'en approcha sur la pointe des pattes, prête à détaler au premier mouvement belliqueux des petites vaguelettes qui venaient s'échouer sur les galets.

Rapsody regardait ce spectacle d'un air amusé...Elle déposa sa besace près d'un gros rocher, enleva ses chaussures et défit légèrement les noeuds de son corsage avant d'aller marcher dans l'eau peu profonde du bord. Quel bonheur!! Elle se sentit délassée quasi instantanément. Dommage que Cyprien n'ait pas terminé son travail, il aurait surement aimé être là lui aussi. Et puis sans lui, elle n'osait pas s'aventurer là où elle n'avait pas pieds. Pas qu'elle ne sache pas nager, mais une espèce de peur irrationnelle l'envahissait à chaque fois qu'elle tentait l'expérience en solitaire....Il n'y avait que lui pour la rassurer à ce moment précis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:36

martymcfly a écrit:
La nuit était tombée depuis déjà bien longtemps... Marty avait décidé de sortir un peu de Moulins pour se ressourcer au bord de l'Allier.

La lune éclairait les flots d'une lumière bleue. Il passa sa main dans l'eau pour en boire un peu, et il s'en passa sur le visage...

Il se mit alors à longer les berges de la rivière.

Il pensait à ses parents, qui, dans un moment de détresse, l'avait abandonné encore nourrisson, au bord de l'Allier... Il se rappelait alors le coffret que son père adoptif lui avait donné avant de mourir, ravagé par l'alcool :


Il faudra que je fouille un peu dedans s'exclama-t-il.

Il s'imaginait, là, tout jeunot, dans un petit couffin, abandonné. Un couple de Moulinois devait être venu gambader ou se désaltérer lorsqu'ils découvrirent le paquet...lui le jeune Marty.

Il n'avait aucun souvenir de cela. Mais son père lui avait raconté tellement de fois que son couffin était en osier, recouvert d'une petite couverture faite en lin, et qui semblait tissé par une main habile... Il poussa un soupir...

Mais son esprit était ailleurs...

Il continuait à marcher le long de la rive, tout en rêvassant. Puis il s'assit sur un rocher. Il regarda les étoiles. Longuement... Il pensait à l'avenir et à son coeur qui se brisait, plus le temps passait.


Que dois-je faire ? pensait-il.

Il réfléchit un moment, et ne trouvant pas de réponse à cette question qui le tourmentait, il se releva.


Je ferais bien de rentrer soupira-t-il.

Et il longea encore un peu l'Allier tout en se rapprochant du village, guidé par le doux murmure des grillons...

Bettym a écrit:
Après avoir passé toute sa matinée dans son bureau, Bettym décida de prendre un peu l'air. Elle s'était rendue en taverne mais la profession faisait grêve Laughing et ne savait quand cette manifestation s'arrêterait. Elle flana donc dans le village et entendit la rivière couler.

Elle fut attirée par ce chant de l'onde et se retrouva sur les berges de l'Allier. L'eau était claire, les poissons pouvaient être vus sans aucune difficulté. Dommage que je n'ai pas pris de quoi pêcher ! pensa-t-elle Cela m'aurait détendue...

Au bout d'un moment, elle trouva un petit coin tranquille. Elle s'assit sur une souche d'arbre et laissa son esprit vagabondé tout en lançant machinalement des petits galets dans l'eau.

Elle aurait tant aimé que son prince soit là avec elle mais il fallait se faire une raison... le travail avant tout.

Son prince... A cette pensée, elle se remémora le pique-nique, les ballades qu'ils faisaient tous les jours... Ces moments si précieux, seuls, en se moquant du temps qui passe et ne pensant qu'à eux. Puis, un sourire se dessina sur son visage... Une idée saugrenue lui vint à l'esprit.
Twisted Evil
Non, je ne peux décemment faire cela ! Rolling Eyes pensa-t-elle tout haut. Quoi que ce serait une solution... 😉

Bettym a écrit:
La journée touchait à sa fin et l'humidité fit frissonner Bettym. Elle mit son châle sur les épaules avant de prendre le chemin vers le village.

.Lilith. a écrit:
La ribaude s'éveilla dans une masure - une ruine, devrait-on dire - située entre le quartier populaire et la rivière qui coulait là. Emmitouflée dans sa vieille cape, elle se redressa légèrement, appuyant sa tête sur sa main, coude posé au sol. Elle bailla sans aucune retenue. Personne à qui faire impression et illusion à la ronde, hormis peut-être quelque grenouille venue s'égarer non loin du cours d'eau. Les oiseaux l'avaient réveillée, plus que la fraîcheur du petit matin, à vrai dire.

- Maudits piafs, il fait à peine jour! Allez-vous clore vos becs, ou dois-je en faire rôtir quelques-uns parmi vous pour calmer mon humeur et ma faim??? maugréa-t-elle...

Elle s'adoucit en songeant à tout ce chemin parcouru. Elle avait consacré sa journée de dimanche à visiter le village, ce qui lui avait permis de découvrir cet endroit un peu isolé, mais ma foi fort calme. Elle avait aussi, pour la première fois depuis longtemps, pris plaisir à s'imprégner de cette atmosphère. Le marché lui avait éveillé les sens par ses mille odeurs. Eveillé sa faim, également. Par les chemins, elle n'avait pas eu beaucoup de clients, et il était de toute façon hors de question de se faire trousser comme la dernière des malpropres le long d'un sentier par le premier soudard venu! Elle n'avait que trop l'expérience de ces gars désoeuvrés qui, après lui avoir remis quelques écus et fait (fort mal, d'ailleurs) leur affaire, s'arrogeaient le droit de lui coller une danse pour récupérer leur argent. Des pourceaux. Et encore, les porcs, ca servait à quelque chose.

Non, rien de tout cela. Mais point de clients, point d'écus... Mais dans ces circonstances, elle préférait encore crever la faim. Sauf que hier, elle n'avait pu résister. En se promenant dans les allées du marché, son ventre lui criait plus que jamais famine. Alors elle avait fait quelque chose qu'elle répugnait à faire, elle s'était approchée négligeamment de l'échoppe d'un des boulangers de la ville, et aussi discrètement que possible, elle avait fourré dans sa besace deux miches de pain, tandis que le gras artisan était occupé à compter ses moult écus... Un sourire enjôleur à son endroit et il n'y avait vu que du feu.

Aussi, ce matin, elle sortit le pain de ce qui lui servait de sac et commença à picorer en guise de petit déjeuner. Oui, elle allait peut-être s'installer ici, en définitive. L'argent cumulé de quelque travail honnête dégoté en mairie et de celui moins avouable de la vente de ses charmes lui permettrait peut-être d'acquérir d'ici peu une demeure plus... confortable... Elle leva les yeux et regarda en souriant le ciel au travers de ce qui restait de toiture à ce qui lui servait d'abri provisoire.

N'empêche. Le pain volé avait dans sa bouche le goût du péché. Elle irait se confesser de ses rapines le plus rapidement possible. On a beau être ribaude, l'on en est pas moins attachée à certaines valeurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:40

explorer a écrit:
Explorer passait au galop le long de la rivière sur son cheval Fléchedargent, quand il apercut cette femme a un aspect fort misérable et si maigre. Il arrêta son cheval près d'elle.

Belle dame, vous me semblez fort affamée. Je sais que vous vendez vos charmes, mais je ne les veux point parce que vous n'étes point une marchandise pour moi. Mais une ame qui a besoin de respect et de tendresse. Je suis aussi boulanger et j'ai fait fortune à Bourbon. J'aimerais vous offrir une maigre partie de mes revenues afin que vous puissiez vous faire un bon repas et couvrir votre toit.

Explorer lui tendit une bourse remplie d'écus d'or.
X 50

Je sais que vous ne mendiez pas. Considérez que c'est le ciel qui m'a conduit jusqu'à vous et remerciez-le lui pour ce don!

Explorer sourit à Lillit et il repartit au galop dans l'eau de la rivière, le coeur plein de joie d'avoir fait cela !

.Lilith. a écrit:
Lilith resta un instant interdite devant l'apparition plutot majestueuse du chevalier blond sur son destrier. Aristote tout puissant!!! Un galant pas trop mal de sa personne, visiblement pas dans le besoin, passait par là et elle n'était même pas présentable!!! D'un bond, elle fut sur ses pieds, se peigna vaguement les cheveux entre les doigts et secoua son jupon dans le vain espoir de le défroisser et de se rendre un peu plus regardable.

Il ne lui laissa pas le temps d'ouvrir la bouche, prit la parole en lui tendant une bourse bien remplie. Un sourire un peu narquois naquit sur ses lèvres au fur et à mesure qu'il parlait... C'était plutôt mignon, mais tellement naïf... "vous n'étes point une marchandise pour moi. Mais une ame qui a besoin de respect et de tendresse". Encore faut-il mériter le respect et la tendresse... Mais qui pourrait vouloir respecter une catin?

En effet, elle ne mendiait pas, elle travaillait d'ordinaire, fût-ce avec le corps qu'Aristote avait daigné lui donné, mais en ces temps de vache maigre, il eût été malvenu de mépriser une telle manne imprévue, même si en d'autres circonstances, elle lui aurait jeté ses écus sous le nez avec fierté! Elle saisit donc la bourse d'un geste gracieux, la glissa bien à l'abri sous sa chemise trouée, répondant seulement par un sourire au chevalier. Oui, elle remercierait Aristote et Christos pour cela, et priera pour cet inconnu, mais elle ne put s'empêcher d'ajouter à voix basse, une fois qu'il fut parti, sur un ton ironique


- Hmmm... j'aurais tout de même préféré que vous m'annonciez avoir envie d'être un de mes réguliers, vous ou vos amis aux bourses bien pleines, dans tous les sens du terme...

Minlawa a écrit:
Minlawa arrivat à cheval, un beau cheval, qui lui avait était donné par un membre de sa famille. Il avancait doucement, avec son compagnon de route doucement au bord de la riviere, si jolie riviere. Minlawa se rappela les bons moment passés ici, avec ses amis, mais il était l'heure pour lui de partir, partir pour longtemps, mais Moulins restera toujours dans son coeur. Après avoir longeait la riviere un petit moment, il descendi de cheval, attacha celui à un arbre. Il se mit au pied de celui-ci,prit un parchemin et commença à écrire.

explorer a écrit:
Explorer qui galopait sur son cheval, se disait en lui-même que cela pouvait sembler un peu naïf le geste qu'il avait fait, mais la naïveté avait produit tellement de belles choses dans ce monde. Il suffisait de regarder les enfants jouer pour en être convaincu.
Explorer ne se moquait jamais d'un être humain et qu'une femme soit catin ou princesse était pareil pour lui. Une femme n'a pas à mériter le respect ou la tendresse, on lui doit parce qu'elle existe tout simplement.
Et il était sur, qu'audela de ce superbe corps qu'avait Lilit, il y avait un coeur qui voulait de la tendresse et du respect.
Il se dit encore qu'il repasserait à Moulins pour la voir en tout bien tout honneur.


(Peut-être dans un Rp, créée par elle?)

*venussia* a écrit:
Se promenant avec sa chienne Vénussia arriva à la riviere ,n'étant pas encore pas venue dans ce coin , elle suivie la riviere admirant la nature environnante ,trouvant un petit coin ombragé elle s'y installa face a la riviere,prit sa plume et y déposa ses pensées sur un parchemin

Totoriflette a écrit:
Finalement, les pas de Totoriflette l'amenèrent au bord de la rivière. Il avait toujours aimé cet endroit, le calme de cet endroit lui avait toujours permit de se retrouver un peu.

Et puis cela était la première fois qu'il venait ici avec les enfants, leurs petits yeux regardaient partout, ils avaient l'air de découvrir ce lieu, ils agitaient leurs petites mains, et faisaient de grands sourires, ce qui fit aussi sourire Totoriflette.

Ils se promenèrent ainsi, le long de la rivière apperçurent un chien au loin qui vint vers eux en abboyant ce qui effraya les enfants, qui se mirent à pleurer, aussi Totoriflette essaya de les calmer, en tentant de les bercer.

*venussia* a écrit:
Plongée dans ses écrits Vénussia n'avait pas vue au loin son parrain arriver ,aux aboiements de Lika elle leva la tête
Veus bien venir ici toi !!!Lika aux pieds!!!!!! la chienne revint aux peds de sa maitressse
Vénussia se leva pour aller à la rencontre de la petite famille
Bonjour parrain Smile tu es bien mignon comme ça avec tes petits anges
Vénussia avait rejoint son parrain a qui elle fit la bise puis elle embrassa les bébés
que ous changez vite mes petits anges 😉
regardant son parrain et toi parrain comment tu vas ? je vais faite un petit bout de chemin avec toi tien ça me fera pas de mal Smile

Totoriflette a écrit:
Totoriflette fit la bise à sa filleule,

je crois que Lika a fait un peu peur aux enfants, mais ça va là ils se calment, et je te prie de ne pas te moquer de ton parrain, comme cela

Lui dit il en souriant, tout en marchant au bord de la rivière, il lui dit

et bien tu vois, j'essaye d'aller, je m'accroche grace à eux, il regarda ses petits amours, et je prends mon mal en patience, d'ailleurs je n'ai pas le choix, puis ils marchèrent un long moment, la végétation devenait de plus en plus dense, les fleurs sur les arbres étaient de plus en plus colorés annonçant un été des plus merveilleux.

Mais la fraicheur commençant à tomber, Totoriflette dit à sa filleule

Je ne voudrait pas qu'ils prennent froids, aussi je pense qu'il serait plus sage que je les ramène à la maison.

Aussi fit il la bise à sa filleule et se mit il à marcher en sens inverse afin de regagner la maison
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:51

*venussia* a écrit:
Tu asraison il faudrait pas qu'ils attrapent froid et toi te faire disputer par nounou Laughing
Vénussia regarda son parain s'eloigner reprenant son parchemin finir ses ecrits ,elle reprit ensuite la direction du village

modile a écrit:
Modile vint a la rivière avec les enfants , elle s'asseya le dos appuyé contre un tronc d'arbre mort, puis allongea les enfants a côtés d'elle.
Elle leur fit ecouter l'eau qui s'ecoulait, puis le chant du merle suivi de celui du geai, quand un concert d'hirondelles se fit entendre.
Celles ci s'amusaient à froler l'eau et repartaient de plus belle vers le ciel tout en légereté , elles virevoltaient autour d'eux trois et chantaient a tue tete.

Modile chanta alors une contine aux enfants, puis s'amusa a leur chatouiller le ventre, avant de s'allonger a coté d'eux et de simplement les regarder en leur disant quelques mots de temps en temps.

The Lilou a écrit:
Lilou arriva dans l'après midi pour préparer le pique nique, elle esperait qu'il y aurait du monde, elle étala une grande peaux pour que l'on puisse préparer et poser tout ce qu'on aurait beoin, puis etala aussi une couverture pour s'asseoir.
Elle avait apporter plusieurs légumes et de la viande que l'ont pourrait faire griller. mais il fallait allumer un feu et elle n'en avait pas envie, elle attendrait les hommes pour cela! Laughing

Elle apercut quelqu'un allongé au loin mais ne savait pas qui s'était elle était trop loin. Elle hésita à aller voir mais se dit qu'elle ne voudrait pas déranger, et que la personne la rejoindrait peut-être..

martymcfly a écrit:
Marty s'était assoupi au bord de la rivière. Il se sentait bien.

Il fut réveillé par les rayons du soleil qui transpercèrent les feuilles du chêne sous lequel il se reposait.

Il vit alors au loin quelqu'un qui s'affairait. Une fois bien réveillé, il se rendit compte que c'était Lilou !

Il se leva bien vite et se dirigea à sa rencontre.


Bonjour Lilou ! Tu prépares le fameux pique-nique dont tout le monde parle au village ?! Tu veux un peu d'aide ?!

Marty décida d'aller chercher quelques buches pour faire du feu. C'est là qu'il vit arriver sa marraine.

Bonjour Marraine !!

Bettym a écrit:
Bettym arriva à la rivière toute heureuse à l'idée de ce pique-nique, le premier depuis que l'hiver était fini.

Elle portait un panier rempli de victuailles pour tous ceux qui voudrait se régaler. Elle avait de la viande, du pain, des fruits et quelques légumes qu'ils pourraient mettre à griller. Elle avait également fait de bons gâteaux pour les gourmands.

A peine était-elle en vue de la rivière que Bettym aperçut les silhouettes de sa soeur et de son filleul. Elle était ravie de savoir qu'ils étaient déjà là. Elle leur fit de grands signes en pressant le pas jusqu'à eux.


Coucou tous les deux. Vous allez bien ?

Elle embrassa Lilou et Marty avant de regarder aux alentours voir qui était déjà arrivé.

Vous n'êtes que tous les deux ?

The Lilou a écrit:
Lilou sourit en voyant Marty puis sa soeur arriver, elle était contente de les voir!

Bonjour Martty, Bonjour ma soeur!!

Elle fit une bise à Marty puis un gros bisous à sa soeur. Elle avait envie d'embeter du monde aujourd'hui et l'aurait bien fait tomber sur la couverture si sa soeur n'avait pas les bras chargés!

Et bah tu nous ramene plein de bonne choses!!

Apercevant les gateaux lilou en eut l'eau à la bouche...

modile a écrit:
Modile vit au loin une silhouette qui s'agittait dans tous les sens, faisant de grands signes, tenant des couvertures de ce qu'elle pouvait voir de la ou elle etait,aussi prit elle peur un instant, fronça les sourcils, quand soudain; elle apperçut deux autres silhouettes.
Elle se releva doucement, prit les enfants qu'elle redepossa dans l'echarpe Hamac et decida d'aller voir qui etait ce petit monde.


Arrivée a leur hauteur, elle fut soulagée de reconnaitre Bettym, et Lilou a qui elle fit la bise, puis serra la main de Martymcfly.


Bonjour vous trois, que faites vous donc la ?

The Lilou a écrit:
Lilou fit un immense sourire en s'apercevant que la silhouette qu'elle avait vu était Modile, elle lui fit un gros bisous, et son sourire s'élargit encore plus quand elle vit qu'elle avait les petits avec elle.

Coucou Modile!! Coucou les bout'dchout!

Lilou leur déposa un bisous sur le front.

Aujourd'hui c'est pique nique! Alors tu restes avec nous j'espère?!

Bettym a écrit:
Bettym déposa son panier quand elle aperçut une femme avec deux bébés... Elle fit un large sourire car elle savait que ce ne pouvait être que Modile.

Coucou Modile, comment vas-tu ? Je suis contente de te voir

Elle lui fit la bise et regarda les petits bouts de choux.

Tu es venue au pique-nique ? C'est super et puis ça te changera les idées !

martymcfly a écrit:
Marty salua Modile et ses enfants.

Bonjour, dame, vos enfants sont charmants.

Il vit alors ce qu'avait apporté Bettym

Ca m'a a l'air bien bon tout ce que tu as dans ton panier marraine !!

Il se léchait déjà les babines !

Puis il déposa des branches d'arbre, qu'il était allé chercher, sur le sol et commença à faire le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:54

modile a écrit:
Au mot de pique nique Modile ouvrit de grands yeux, et prit une tete affolée.

Bien, je suis désolée mais je n'ai rien apportée, je ne savais pas qu'il y avait un pique nique de prevus aujourd'hui !!

Cependant si vous voulez de l'aide, je veux bien preter mes bras, mais avec les deux infernaux ici present je ne suis pas sure d'etre de grande utilité.. A moins qu'ils veillent bien dormir un instant sur la couverture ..


Modile dépossa alors doucement Cristofle et Léonie sur la couverture, puis leur murmura :

Ferriez vous un petit dodo ici , cela vous tenterait il ?

C'est a cet instant qu'un papillon vint virevolter au dessus de leurs nez, ce qui provoqua l'effet inverse de celui recherché car quatres bras se mirent a gigoter dans l'espoir de l'attraper.
Modile se mit alors a rire .


Bien, ce n'est pas gagné pour la sieste, cependant si ils veulent bien rester sages ainsi, je suis toute prete a vous aider.
Dites moi juste ce que je dois faire .

Rapsody a écrit:
Rapsody arriva en ce début d'après midi près de la rivière, toute contente à l'idée de participer à ce pique nique dont Bettym lui avait parlé. Elle avait préparé à la hâte quelques gateaux, qui sortaient tout juste du four quand elle arriva à la hauteur des premiers venus.

Bonjour Marty et Modile, Bonjour Lilou Smile ! Bettym, tu vois, je suis venue! Et regarde qui est avec moi dit elle en baissant le regard vers Canelle.
Cette dernière ne quittait pas sa maitresse, envoutée par la douce odeur de miel qui sortait du panier où étaient entreposés les gateaux.

Rapsody posa son panier à terre, et s'agenouilla sur la grande peau. Il faisait un temps magnifique et la nature était respoendissante.

martymcfly a écrit:
Marty réussit enfin à allumer le feu !

Voilà c'est fait ! Attention mesdames, ne vous approchez pas trop, les flammes sont encore instables.

Puis il vit arriver Rapsody.

Bonjour, dame, je suis heureux de vous rencontrer. Ma marraine m'a tellement parlé de vous, Cyprien et toi.

Il s'allongea à son tour sur la peau.

loradanna a écrit:
lora arriva au bord de la rivière et s'intalla a l'ombre

quel coin magnifique !!!

elle ne se mella pas trop aux autres car etant bien timide et n'ayant pas allan a ses cotés elle se senti un peu perdu.
elle regarda l'eau de la rivière couller et se mit a rever
😉
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   Ven 29 Juin - 19:57

Bettym a écrit:
Modile, ne t'inquiète pas. Nous n'allons pas mourir de faim et puis ce sera très convivial tu verras. On est entre amis non ?

Alors Modile, convaincue, déposa les jumeaux dans l'espoir de leur faire une sieste. Ce n'était pas gagné... Laughing
Puis, elle entendit une voix dans son dos qu'elle avait reconnu immédiatement. Elle se retourna et vit Rapsody suivie de Cannelle. Elle sourit car comme promis elle était venue.


Coucou Rapsody. C'est super que tu sois venue.

Elle lui fit un gros bisou quand Cannelle arriva toute joyeuse. Elle s'abaissa et l'appella. Elle vint faire la fête à Bettym qui lui fit un gros câlin.

C'est alors qu'elle vit Loradanna arriver.


Vous m'excusez, je vais aller voir Lora qui m'a l'air bien seule.

Elle s'approcha de Lora pour l'inviter à venir les joindre.

Coucou Lora, pourquoi tu ne viendrais pas avec nous ? Tu ne vas pas rester dans ton coin.

*venussia* a écrit:
Son panier à la main plein de bonnes choses préparées le matin à la maison et un petit fut de bière Vénussia arriva à la rivière ,déja quelques Moulinois étaient arrivés,(surtout les Moulnoises toujours aussi flémards nos hommes Razz )

Coucou tout le monde qui vient m'aider un peut lourd le fut de biere Rolling Eyes

appercevant Lora un peut à l'ecart Vénussia lui fit signe de venir les réjoindre

loradanna a écrit:
lora vit sa marraine arriver et courru pour l'aider a porter le fut de bière

attend marraine j'arrive
comment vas tu?
ange ne viens pas? allan je ne sais pas ce qu'il fait !!!


et les deux arriverent pres du groupe

martymcfly a écrit:
Marty vit arriver Venussia, il se releva aussitôt.

Bonjour Venuss ! Je vois que tu as apporté un peu de notre bonne vieille bière moulinoise. J'en prendrai bien une chopine.

Il se servit lui même pendant que Bettym et Venussia étaient parties voir Lora qui rêvait un peu plus loin.

Puis il se dit que tout le monde devait commencer à avoir faim. Il prit alors des morceaux de viande que Lilou avait apporté, et les disposa au dessus du feu.

Non Cannelle, ne t'approche pas !! Je sais bien que ce n'est pas le feu qui t'intéresse toi !

Il se mit à rire tout en faisant cuire la viande.

Peut-être que l'odeur va faire arriver d'autres villageois pensait-il...

*venussia* a écrit:
Merci ma cherie je suis bien contente le fut commence à faire son poid ,non Ange n'est pas encore la le travail le retiend encore mais il va venir nous rejoindre tu sais manger avec les amis et dormir à la belle étoile il ne manquera pas ça Smile et je pense qu4allan ne va pas tarder t'en fais pas

vénussia embrassa sa filleule ,ensemblent elles s'approcherent du groupe ,Marty arriva à grands pas ,

Bonjour Marty bien hereuse de te voir, mais tu viens pour aider à
vider le fut on dirait
Laughing Laughing

Lika de son cotée etait parti faire connaissance avec cannelle Vénussia fit la bise à tout lemonde et voyant les bébés ne put s'empecher d'aller leur faire de petits bisous

Bonjour les petits anges ,vous etes bien ici
Vénussia leur deposa un baiser sur le frond , restant un moment à les regarder jouer avec leurs petites mains

Ange_Rouge a écrit:
Ange_Rouge arrivat au bord de la riviére, il tenait dans sa main un panier remplit de bonne chose à manger. Il saluat tout le monde

Bonjour à vous tous Very Happy

Puis il déposa le panier, et s'allongea dans un coin d'herbe, un peu pensif

modile a écrit:
Beaucoup de monde semblait venir a ce pique nique, aussi Modile dit bonjour a Rapsody qu'elle n'avait encore jamais croisé, puis fit de même à Lora et Venus.
Quand elle la vit s'attendrir devant les enfants cela lui decrocha un immense sourire, cependant qu'a la vue du fut de biere, elle ne se sentit pas vraiment bien, l'abus de la veille etait encore trop present :?


Bien, je crois qu'ils ne dormiront pas, alors pour ce qui est de coucher dehors cette nuit, c'est plutot loupé, je vais les emmener à la maison, afin que Nounou s'en occupe et je vous retrouve tous apres, aussi j'en profiterais pour apporter quelques petites choses a manger

Elle recupera Léonie fit un petit au revoir avec sa main en direction de tous puis la deposa dans l'echarpe hamac avant d'en faire autant avec Cristofle.
C'est a ce moment qu'Ange arriva, elle alla le voir un instant, lui fit la bise, et lui promit de revenir plus tard .

*venussia* a écrit:
Vénusia regarda Modile reprendre ses petits anges avec attendrissement
Ange était arrivé vénussia alla lui chercher une bonne biere et parti le rejoindre

coucou mamour ,je suis contente de te voir tu arrives tot en plus Smile
Vénussia lui tendit la chop
tiens mamour tu as du pas mal travaller et une bonne biere te fera pas de mal Smile
Vénussia s'assit pres de son ange pour lui faire un calin en attendant un peut plus de monde
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au bord de la rivière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au bord de la rivière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...
» Au bord d'une rivière
» Petite promenade au bord de la rivière...
» Papillon au bord de la rivière
» Assied-toi au bord de la rivière et tu le verras passer | Plume de Cygne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: La Campagne Environnante :: Les Bords de L'Allier-
Sauter vers: