Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Carnet de route..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Carnet de route..   Mer 16 Mai - 21:55

Dijack a écrit:
Dans la forêt.


Dijack avait attendu patiement l'arrivée de celui qui devait reprendre les morveux. Il avait passé sa journée à silloner les environs à l'affut d'un bruit de ruisseau, d'une rivière, voire même d'un lac ou d'un étang, dans l'intention de refaire figure humaine aux enfants ainsi qu'à lui même.
Bride en main, il avait dû marcher encore un long moment avant d'entendre le clappotis qu'il esperait.
Il prit alors un à un les enfants, les plongea dans le ruisseau qui se présenta à lui et les frictionna de la main.
    Que vous soyez présentable, sinon jamais ils ne voudront me donner ce que je leur demande..


Ils avaient tous deux maigris, mais surtout cessé leurs pleurs, ce que Dijack appréciait par dessus tout.
Quand leurs crasses partit dans le courant, il en fit de même pour lui, puis remit les morveux sur le cheval et descendit en contrebas, le moment de l'échange arrivait.
Il se posta à l'orée, et se mit à sourire au moment où les cloches sonnerent. Dijack se mit à rire en voyant le bonhomme vétu de haillons, mais la peau si blanche, et le maintient si droit.
    Tu pouvais pas le louper celui la ... même habillé en gueux, à se tenir raide comme un balai sur son cheval, on voit de suite à qui on a affaire.


Il sortit un peu plus, attendant que l'homme s'approche de lui.
Grand, sec, froid, les cheveux commençant à grisser, l'homme décendit de son cheval aisement, et s'approcha de Dijack qui posa sa main sur sa dague.
    Bonjour Messire,
    Me revoila, comme promis, certes j'ai mit plus de temps que prévu, mais l'affaire ne fut point si aisée, car enfin, deux enfants ... pas si simple voyez vous. Enfin, le principal est qu'ils sont là tous deux, et en bonne santé, qui plus est. Jugez en par vous même.



L'homme regarda les enfants que Dijack lui présentaitt, et un sourire vint alors se dessiner sur ses lévres. Il se racla alors la gorge pour se donner contenance, puis effaça ce sourire qu'il ne voulait pas montrer au brigand.
    Bien, très bien, cependant que je ne veux en aucun cas mettre autant d'écus dans cette affaire. Je vous avais dit 3000; 3500 passe encore, mais je n'irai pas au dela !!! Si cela ne vous convient pas, alors repartez d'où vous venez.



Dijack ne s'attendant pas vraiment à un refus de la part du bonhomme , sortit sa dague, la planta sous la gorge de l'enfant, et regarda le bonhomme dans les yeux.
    Qu'à cela ne tienne, ils iront tous deux rejoindre leur mère, et ensuite vous irez tout pareillement !!


L'homme surprit ouvrit de grands yeux.
    Seriez vous donc aussi fou pour faire chose pareil ?!
    Je suis respecté sur ces terres, et mon crime ne resterait pas impunis, je puis vous l'assurer !! Baissez votre dague, et j'essayerais d'oublier ce moment d'égarement de votre part !!


Voyant qu'il n'en faisait rien, l'homme le regarda dans les yeux et y vu tant de haine qu'il prit peur.
    Voilà, voilà !! 4000 donc, mais je ne veux que la fille, le garçon vous en faites ce que bon vous semble, car comme vous l'avez si bien dit, vous avez mit un temps fou, et mon ami à trouver bonheur ailleurs !!

Le bonhomme sortit alors de sa besace; les écus flamboyant qu'il mit sous le nez de Dijack , celui ci les prit rapidement et se mit un devoir de les compter. Quand il vit que le compte etait bon, il releva la tête , souria au bonhomme et lui donna la fille.
    C'est une joie de faire affaire avec vous, et pour le gars, je sais deja qui se fera une joie de le prendre, même si cela n'arrange pas mes affaires!

Dijack prit la fille qu'il mit dans les bras du bonhomme, puis rapidement, remonta sur son cheval, sans jeter un seul regard en arrière. Il aurait pu voir son visage souriant quand il mit l'enfant sous sa cape en haillons et rentrer tranquillement au village mais Dijack avait encore bon nombre de lieue à parcourir avant d'etre débarassé du gamin.
    Je crois que ton cher père donnerai cher pour te revoir vivant toi, et je suis sur qu'il acceptera 4500, pour un fils, on est prét à tout , je pense ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Carnet de route..   Mer 16 Mai - 21:55

languededragon a écrit:
Aux alentours de Grandson ...


Langue qui avait passé les trois derniers jours à galoper et à souffrir arrivait enfin au but.
il avait pensé sa blessure au torse comme il pouvait et n'avait pas encore retirer la flèche de sa jambe, faute de matériels...
Il n'aspirait qu'à en finir.

Alors qu'il se sentait sur le point de sombrer, il reprit encore un peu de potion stimulante. L'effet apparut après quelques minutes.
Langue arriva au village et se renseigna. Il apprit que ce Didjack avait vendu Léonie et était reparti avec Cristofle dans l'espoir de faire chanter Totoriflette.

Langue sourit. Il ne lui laisserait pas ce plaisir! Mais quand à récupérer Léonie, il ne savait point quoi faire ...
L'acheteur était le duc des environs. Langue estimait donc qu'il serait dangereux de s'attaquer à lui en essayant de récupérer la petite.
Il constata qu'il n'était plus en état de sauver les deux et il décida alors de ne rien dire sur l'endroit où résidait Léonie et de faire croire à Toto qu'il n'avait pas retrouver sa trace...
Pour le moment le plus important était de rattraper Didjack. Il en finirait une fois pour toute avec cette histoire!
Il n'arrêtait pas de penser à Ellana ... Se demandant pourquoi elle n'avait pas donné signe de vie plus tôt.
Il chassa ces pensées et fixant une dernière fois Grandson, il partit en direction de Moulins, dans un élan irrésistible ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Carnet de route..   Mer 16 Mai - 21:56

Ellana18 a écrit:
Près de Moulins ...


Ellana arriva enfin en vue de Moulins. Elle n'était aucunement fatigué et comptait reprendre directement le chemin pour ... pour aller retrouver Langue. La dernière fois qu'elle l'avait vu, il était gravement blessé et buvait une saleté de potion, mais efficace.
Elle avait envie de rencontrer ses gens auprès desquels Langue avait vécu pendant si longtemps... Elle se dit


- Mon cher Langue ... Je ne te dois rien, tu n'est pas sous ma responsabilité, tes erreurs sont les tiennes et tu devras les payer.
En tant que marchombre, je ne dois en rien intervenir. Je le pourrais certes vu que je suis libre de mes actes, mais je te sais capable de t'en sortir même si ces Moulinois, t'ont ramolis ... A bientôt ou adieu

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Carnet de route..   Mer 16 Mai - 21:56

Dijack a écrit:
Plus au sud.


Dijack avait galopé toute la journée, et son cheval fourbu ne voulait plus avancer, aussi longea t'il le bois avant d'y penetrer.
Il ne fit que quelques pas avant que l'enfant commence a pleure, ce qui le mit hors de lui.
Tu vas pas remettre ça toi ! Autres choses à faire !

Il resortit de quoi écrire et commença a former les plus belles lettres qu'il pouvaient sur le papier.




Code:
Messire,
J'ai en ma posession, un bien qui vous est précieux, pour preuve , vous trouverez ci joint, un petit bijou qui s'en rattache.
Je ne vous demande pas grand chose, juste 4500 écus, il me semble que pour un fils, c'est encore bien peu.. Je vous donne rendez vous dans 4 jours, à une lieue ,au Nord de votre village, je vous attendrais et n'ayez crainte, je saurais vous reconnaitre . Soyez présent, il y va de la vie de votre enfant.

Dijack se leva et alla prendre la gourmette au morveux qui ne cessait de pleurer, la dépossa dans le parchemin qu'il plia du mieu qu'il put.
Les pigeons etaient nombreux dans la régions, il n'eut aucun mal à en trouver un, y accrocher le message, et le laisser repartir en lui disant ou aller.
Enfin, exténué et surtout ennervé de tant de pleurs, il décida de s'occuper du gamin.
Heureux que tu vailles de la monnaie toi, sinon, il y aurait longtemps que je t'aurais balançé dans le fossé

C'est avec cette pensée, qu'il lui donna à manger afin qu'il cesse de pleurer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Carnet de route..   Mer 16 Mai - 21:57

languededragon a écrit:
Une forêt on ne sait où


Langue arriva au galop, plus éveillé que jamais. Tous ses sens étaient à vifs. Il chevauchait depuis maintenant des heures lorsqu'il perçut les pleurs d'un enfant. Il claqua des doigts et sa monture s'arrêta instentanément.
Il s'avanca aussi rapide qu'un guépard, aussi furtif qu'une ombre et aussi silencieux qu'un serpent...
Il aperçut Dijack au milieu de la forêt, debout appuyé contre un arbre. Il serait facile de l'abattre d'une flèche ou d'un poignard ...
Mais Langue voulait qu'il souffre ... Qu'il agonise en croisant ses yeux pleins de haine.
Il fit une erreur dans son approche, son bandage s'était enlevé et l'odeur du sang se faisait forte.
Didack la sentit et lança le cheval au galop avec le petit attaché dessus.
Ensuite il escalada rapidement un arbre et disparut parmi eux.
Langue guetta le moindre bruit annonciateur d'une attaque ..
L'attaque ne tarda pas. Du haut d'un arbre, Dijack sauta et plongea vers lui poignard à la main.
C'était un malin il avait sauté à un endroit de telle facon que Langue ait le soleil dans les yeux.
Dijack lança un rire sadique avant que le poignard ne s'abatte.
Ensuite plus un bruit.
Seul un cri désespéré se fit entendre.

Langue avait attrapé la lame avec de sa main gauche de fait qu'elle était profondément mutilée. Langue ne sentit même pas la douleur tellement il était dans un état de transe, tant par la potion, que par la haine et l'appel de la mort.
Il frappa Dijack au torse et il tomba.
Langue planta le poignard dans l'épaule et sortit les siens.
Ce n'était plus Langue qui se tenait pencher au dessus de Dijack mais un être aveuglé par la cruauté et habité par la mort.
Il lui planta quatre poignards. Un dans chaques poignets et dans chaque chevilles. Dijack hurlait de douleur.

- Souffre espèce de bandit abjecte! Tu vas payer tes actes! La mort de Modile ainsi que l'enlèvement de ses enfants et par dessus tout, ma rencontre. Adieu !

Dijack cracha au visage de Langue avant qu'il ne lui tranche la gorge de sa dague. Une fois cela accompli, Langue emballa la tête, et alla rattraper le cheval. Il accrocha la tete et l'enfant bien solidement sur murmure son cheval, lui murmura quelques mots à l'oreille et l'envoya au galop vers Moulins qui n'était plus loin.

Langue avait fait ce qu'il fallait et errait maintenant dans la forêt ... Il prit la monture de Dijack, se coucha dessus et le laissa galoper au hasard... Enfin il laissa se libérer sa tristesse pour la mort de Modile ... Les yeux embués de larmes il sombra ..
Peut être atteindrait-il la ville la plus proche à temps...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Carnet de route..   Mer 16 Mai - 21:57

Ellana18 a écrit:
Ellana qui repartait d'où elle venait pour aller voir comment se portait Langue, aperçut un cheval qui arrivait dans le sens opposé, en direction de Moulins.
Elle reconnut directement la monture de Langue et son coeur fit un bond, quand elle s'aperçut qu'il n'était pas dessus ..
Juste s'y trouvait un bébé ainsi qu'un morceau d'étoffe contenant quelque chose ..
Elle prit la monture de Langue par la bride, et les larmes au yeux retourna vers Moulins.

Une fois arrivé la-bas, elle se renseigna et se rendit au logement du père ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnet de route..   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnet de route..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Lucius Pompeius Publicola ? Carnet de route
» Signaler un carnet de route complet
» Mable I. Weiss ? Carnet de route
» Carnet de route d'Hoshina Utau
» Carnet de Route - W.P. MacKenzie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le Centre du Village :: L' Eglise de Moulins :: Le Cimetière de Moulins :: Le Mémorium-
Sauter vers: