Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le vieil arbre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nimrodor

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 103
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Le vieil arbre   Mer 4 Avr - 18:59

C'est le venerable arbre de notre maison. C'est en partie pour lui que nous nous sommes installés la. Il est un havre de paix pour les membres de la confrerie qui desirent se reposer ou mediter.






Dernière édition par le Ven 6 Avr - 11:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrodor

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 103
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mer 4 Avr - 19:00

Nimrodor et Almach étaient alongés sous le viel arbre, et discutaient

Almach : Qu'est ce qu'on on est bien ici.

Nimrodor : En effet, c'est mon endroit préféré, je m'y sens bien. As tu vu mes nouveaux habits ?

Almach : Oui, ils te vont a merveille !

Nimrodor : Je les ai acheté auprès de Dame Lilou. Elle confectionnera les tiens si tu le désires ...

Almach : Je demanderai plutot a Bettym, je la connais mieux. Ecoute le doux bruit que font nos moutons.

Nimrodor : C'est vrai que ce sont de paisibles animaux. Je me souviens qu'a l'époque ou j'ai acheté mes premiers moutons, cette filière était en période de crise. Mais rien au monde n'aurait pû m'oter l'envie que j'avais de les cherir, de les nourir ... Aujourd'hui, je vois que tu as fait ce choix aussi ; nous sommes nés pour l'elevage, mon ami. Qu'il soit ovin ou bovin ...

Almach se tut et se mis a ecouter la nature qui l'entourait : le son du vent dans le viel arbre, l'eau du petit ruisseau dans le parc...

Nimrodor suivi son ami dans cette contemplation émue de la nature environnante. Tout autour d'eux n'était que douceur et voluptée ... Il se sentait vraiment bien là ; loin des tracas quotidiens de la ville.


Almach : regarde juste là sur la vieille branche, un Pic épeiche!,dit il a voix basse



L'oiseau ne s'etant aperçu de rien, Nimrodor et Almach purent l'observer et l'admirer a loisir.

Nimrodor : a voix basse Je n'arrive jamais a les differencier, qu'ont ils de particulier, deja ?

Nimrodor était vraiment heureux de pouvoir apprendre tant de choses de son ami

Almach : a voix basse Ils ont le dos noir tacheté de blanc, un ventre blanc immaculé et ils ont une teinte rouge vif sous la queue.

Nimrodor : toujours a voix basse Maintenant je ne pourrais plus dire que je ne sais pas les reconnaître. Je ne sais pas si tu as eu le temps de visiter al propriété, mais il y a en dessous un petit ruisseau qui continue jusqu'a l'etang, et si tu le suis jusque là, sur ta gauche, tu pourras y apercevoir des castors ! Je crois que j'ai bien fait de choisir une propriété dans la nature !

Almach se leva, triste de devoir vaquer a d'autres occupations, mais ravi d'avoir passé un aussi agreable moment

Almach : il faut que l'on fasse cela plus souvent. bon, eh bien, a bientot

Nimrodor. la prochaine fois, allons explorer les alentours de la maison.

Nimrodor : pas de problème Almach. A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 28 Aoû - 19:57

Almach : Quel bel arbre ! Je me souviens de nos longues discussion avec Nimrodor. Bon, je ne vais pas rester ici plus longtemps .

Almach repartit aussitôt d'où il était venu, c'est-à-dire de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 28 Aoû - 22:05

Grid, qui passait non loin du vieil arbre vit une silouhette familière, celle d'un homme robuste, aller en direction de la forêt. Celui-ci s'en aperçu et accéléra le pas. Le voyant fuir, Grid ne tenta pas de le poursuivre car il était beaucoup trop fatigué pour ça!

Il alla s'assoir au pied du vieil arbre afin de se reposer et de réfléchir. Cette silouhette lui disait quelquechose! Après une longue réflexion, il se souvint de son ancien ami Almach qui était partis du jour au lendemain sans explication. Après un petit moment, il se dit :



Ce n'est pas possible, ce n'était pas lui! Pourquoi aurait-il fuit?


Le soleil se couchait. C'est donc dans le doute que Grid repartit à la batisse principale pour tout raconter à Nimrodor avant de se coucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 11 Déc - 22:43

C'est avec une petite lanterne à la main que Grid s'approcha de l'arbre. Il avait mis un petit moment à retrouver son chemin car ça faisait longtemps qu'il n'était pas venu ici et d'après ses souvenirs, la dernière fois qu'il s'était posé près de l'arbre, il faisait nettement plus chaud. Il portait des vêtements chauds et confortables confectionnés par son parrain et ami, Nimrodor, lui permettant de resister au froid.

Une fois arrivé au pied de l'arbre, il s'y assit et soupira. Il avait eu une dure journée : debout tôt le matin pour s'occuper de ses animaux pour ensuite forger toute l'après-midi. Quand il fut confortablement installé, il vida son esprit, le laissant vagabonder vers des méditations futiles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolonie
Maire
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Ven 14 Déc - 14:53

Comme toujours quand elle arrive quelque part, Apolonie fait le tour et visite. Regard curieux, limite fouineur, et pas pressés qui se promènent dans la ville.

Etrangement, c'est au Conseil municipal qu'elle se rend en premier. Rare de commencer par là, mais au moins son investissement pour Moulins débute bien. Sourire qui flotte sur ses lèvres quand elle débouche sur la campagne. Elle se sent bien au milieu de la nture.

Tellement de choses à faire, et un léger besoin de souffler un peu. Sa vie prend des tournants qu'elle n'aurait pas imaginé lorsqu'elle était revenue à Bourbon il y a cinq mois.

Il est tard maintenant. Sa main se serre autour du pommeau de son épée. Etre soldat a des avantages, elle a moins peur de se promener seule. D'ailleurs, elle aperçoit une silhouette. Seule ? Peut être pas tant que ça. Elle ralentit le pas, se fait furtive. S'approche. Une lanterne posée à côté d'un homme qui semble dormir.

Une fois à quelques mètres, elle se surprend à élever la voix et lance dans la nuit :



Bonsoir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Ven 14 Déc - 17:36

Cela faisait un moment que Grid était adossé contre l'arbre, immobile. Ses pensées étaient tournées vers sa dernière visite en ce lieu. Il visualisait encore les arbres alentours qui possaidaient des feuilles d'un vert vif, se souvenait du chant des nombreux oiseaux qui passaient non loin ou encore de la douce brise qui lui caressait le visage ainsi que les couleurs chaudes du soleil couchant.

Tous ses souvenirs contrastaient fortement avec l'environnement qui l'entourait. Une nuit fraîche et globalement silencieuse, hormis quelques bruissements de feuilles ou craquements de branches dus, sûrement, aux passages de petits rongeurs ou autres animaux nocturnes.

La tête toujours ailleurs, Grid ne bougeait pas. C'est alors que, malgré son esprit loin d'ici, il entendit une voix féminine dans la nuit, assez proche de lui :


Bonsoir ?


Bien qu'il soit encore perdu dans ses pensées, Grid fit preuve d'une étonnante lucidité, il reconnu aussitôt la demoiselle qui venait de parler. Cétait Apolonie, il en était sûr, la charmante jeune femme qu'il avait rencontré quelques jours auparavant. Un sourire apparut sur son visage. Que faisait-elle ici en cette heure avancée de la nuit, il se le demandait. Il aura sûrement tout le loisir de lui demander, plus tard.

C'est avec un sourire de plus en plus large qu'il se leva doucement, éclaircissant sa voix pour parler distinctement, sa petite lanterne à la main :


Bonsoir à vous, chère Apolonie. La nuit vous est-elle aussi douce que je vous l'ai souhaitée ?


Un large sourire toujours sur les lèvres, ne sachant dans quelle direction parler, il porta sa lanterne prêt de son visage pour être sûr qu'elle le reconnaisse, cherchant une silouhette sortir de l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolonie
Maire
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Ven 14 Déc - 18:10

L'homme se redresse, semble s'éclaircir la voix. Elle ne bouge pas, ne sachant pas à qui elle a affaire. Son frère lui a appris deux trois choses, et certaines mésaventures l'ont rendue méfiante. Sans bruit, elle resserre sa cape sombre autour d'elle.

Puis il parle. Sourire immédiat sur les lèvres de la jeune femme, et la main lache le pommeau de son épée. C'est Grid qui se trouve devant elle. Il le confirme d'ailleurs en levant la lanterne au niveau du visage.

Apolonie joue encore un instant avec l'obscurité, avant de s'avancer vers le tavernier sur son côté gauche. L'humidité de ses derniers jours a étouffé ses pas dans l'herbe rare.


Bonsoir à vous, chère Apolonie. La nuit vous est-elle aussi douce que je vous l'ai souhaitée ?

C'est donc vous Grid. J'ai presque eu peur. J'aurais aussi pu vous attaquer. Que faites vous donc à la nuit noire sous un arbre ?

En posant la question, Apo rougit. Elle réalise qu'il va forcément lui demander la même chose. Et si elle est très bavarde sur ses activités, c'est aussi pour ne pas avoir à raconter le reste. Ces quelques moments de tranquilité, la nuit, sont ses rares moments de réelle détente. Elle peut alors réfléchir, se laisser aller, pleurer, ou écrire...

Et bien, ce ne sera pas pour tout de suite. Sourire franc vers Grid.


Je vous en prie, restez assis... J'allais justement me poser dans le coin un instant. Si vous voulez bavarder un peu ...

Joignant le geste à la parole, elle se laisse tomber au sol, et s'installe en tailleur, emmitouflée dans sa cape, son balluchon sur ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Ven 14 Déc - 22:37

Grid attend, cherchant la silhouette d'Apolonie dans la nuit noire, sa lanterne étant petite, elle n'éclaire pas loin.
Il la voit soudain appraraître avec une cape sombre sur sa gauche et sursaute légèrement, gardant cependant un sourire sur ses lèvres. Elle lui répond :


C'est donc vous Grid. J'ai presque eu peur. J'aurais aussi pu vous attaquer.

Puis elle ajoute :

Que faites vous donc à la nuit noire sous un arbre ?

Grid abaisse la lanterne de son visage avec un sourire amusé, elle l'éblouit, ses yeux s'étaient abitués à l'obscurité. Avant que Grid n'ait pu lui répondre, elle dit :

Je vous en prie, restez assis... J'allais justement me poser dans le coin un instant. Si vous voulez bavarder un peu ...

Il se repose au pied de l'arbre, la regarde s'installer non loin de lui :

Oui bien sûr, j'en serai ravi.

Il fait une petite pause, puis continue :

Je suis navré de vous avoir fait peur, ce n'était pas mon intention.
Mais m'auriez-vous réellement attaqué ? Ais-je une silouhette si effrayante ?


Il rit doucement.

Pour répondre à votre question, j'étais assis au pied de cette arbre pour me détendre, profitant du silence et de la sérénité des lieux. Voyez-vous, par sucroît de travail ou tout simplement par envie de rester au calme, j'aime venir ici me vider la tête.
D'ailleurs, savez vous s'il est tard? Je ne saurais dire combien de temps je suis resté ici...


Il ne pu s'empêcher d'ajouter une dernière question :

Et vous, que faites-vous ici, à vous balader dans le coin en pleine nuit?

Toujours souriant, il dépose sa petite lanterne entre eux pour que le visage d'Apolonie ne soit plus dissimiler dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolonie
Maire
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Sam 15 Déc - 22:24

Assise en tailleur, elle regarde Grid faire de même et placer la lanterne entre eux. Fini le doux anonymat accordé par l'obscurité. Le vent s'est calmé, ne reste que le froid.

Apolonie savoure ce petit moment de tranquillité. Instant volé à la vie bourdonnante des tavernes et du village.


Je suis navré de vous avoir fait peur, ce n'était pas mon intention.
Mais m'auriez-vous réellement attaqué ? Ais-je une silouhette si effrayante ?


On ne sait jamais ! Je suis prudente, j'ai déjà été attaquée une fois...

Sourit à la remarque sur sa silhouette. Est ce vraiment nécessaire de répondre...

D'ailleurs, savez vous s'il est tard? Je ne saurais dire combien de temps je suis resté ici..

Il est assez tard en effet. La nuit est avancée. J'ai fermé la taverne avant de venir icelieu.

Plaisir d'une discussion nocturne. Ne s'attendait pas à trouver quelqu'un à cette heure-ci. Observe le profil de Grid, lui sourit.

Et vous, que faites-vous ici, à vous balader dans le coin en pleine nuit?

Apo ne sait quoi répondre. Après tout, elle n'a effectivement aucune raison pour se promener si tard en pleine camapgne. Intimité qui mène aux confidences. Pourquoi ne pas lui dire . Elle a appris à apprécier le tavernier au cours des dix derniers jours.

Et bien Grid... J'aime me promener la nuit. C'est un des rares moments où je suis seule. Je peux réfléchir, m'organiser pour le lendemain. Penser.

Léger silence. Hésite à lui confier le reste. Laisse planer le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Jeu 20 Déc - 0:27

La nuit est froide et noire. Dans l'obscurité, seuls sont visibles les deux silhouettes, au sol, ainsi qu'une partie du tronc du vieille arbre. Les alentours sont calmes et silencieux, les deux personnes discutent tranquillement.

Joues, bout du nez et oreilles rosis par le froid, Grid sourit à Apolonie. La compagnie de la charmante tavernière lui fait toujours plaisir et c'est donc avec attention qu'il l'écoute.


Et bien Grid... J'aime me promener la nuit. C'est un des rares moments où je suis seule. Je peux réfléchir, m'organiser pour le lendemain. Penser.

Elle s'arrête là, il pensait qu'elle en dirait plus. Echange de sourire et un petit moment de silence. Il se décide enfin à parler.

Je comprends bien qu'avec vos responsabilités, vous ayiez parfois besoin de souffler un peu ou même de vous organiser à l'abrit de toutes les agitations de la ville. Pour moi, la nature est le meilleur refuge que l'on puisse trouver pour réfléchir tranquillement.

Après une petite pause, il ajoute.

Vous avez donc eu une journée difficile ?

Il la regarde, léger sourire toujours présent sur les lèvres. Peut-être n'a t-elle pas envie d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolonie
Maire
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Lun 14 Jan - 23:27

Quelques temps plus tard, et plus tot dans la nuit.

Depuis quelques jours, les portes des tavernes mettaient du temps à s'ouvrir. Gonds mal graissés ou portier belliqueux, Apolonie commençait à désespérer.

Après s'être promenée un instant dans les rues du village, elle reprend sans s'en rendre compte la direction du vieil arbre. Discussion agréable qu'elle avait partagé la dernière fois lui trottine dans la tête. Bien emmitouflée, elle avance à petits pas prudents dans la campagne moulinoise. Sortir de la ville, marcher dans la nuit noire. Epée rassurante à la ceinture. Longues tresses qui encadrent le doux visage de la tavernière, échappées folles d'un capuchon protecteur.

Un détour, un caillou dans sa chausse, mais bon sang où est-il ce fichu arbre ? Silhouette qui se détache soudain dans un rayon de lune qui a tranché pour son orientation les nuages bas et lourds de neige.

Arrivée à l'arbre. Des branches, des pierres, du suif, un feu. Et une grosse pierre pour poser fondement délicat. Elle reste là, de longues minutes, peut être des heures. Pensées qui vagabondent. Ses responsabilités, ses angoisses. Son angoisse du moment, son frère. Espère que Shura n'a rien.

C'est tête baissée qu'elle réfléchit, le doux crépitement des flammes qui tendent à peine à réchauffer ses mains et ses joues, oubliant totalement le reste de son corps, l'empêche de se concentrer sur ce qui l'entoure. Apo se perd, s'oublie, sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 15 Jan - 0:13

Après d'incalculables tentatives, Grid abandonne et file plutôt agacé loin de ces tavernes. Tente de se reprendre en déambulant dans les rues du village, en vain. Son agacement ne diminue pas.

Maudis soient ces foutus portier ! Se dit-il.

C'est alors qu'il se souvient du vieil arbre endroit calme et reposant, idéal pour lui en ce moment.

Il se dirige d'un pas rapide vers son domaine, agacement toujours présent. Passe chez lui pour prendre des vêtement un peu plus chaud, en profite pour passer un peu de temps avec ses bêtes.

Le calme et le sérénité reviennent peu à peu alors qu'il se dirige vers le vieil arbre. La nuit est claire, fraiche comme il les aime. Aucune hésitation dans ses pas, il connait le chemin par coeur. A mi-chemin, il apercoit une lueur au loin.


Un feu ? Marmonne t-il à son intention.

Petite inquiétude naissante, il se dirige toujours vers l'arbre mais d'un pas nettement moins bruyant. C'est donc avec le maximum de discrétion possible qu'il s'approche. Au fur et à mesure qu'il avance, il entend de plus en plus ce qu'il ressemble à un crépitement de flammes.

Une fois arrivé à proximité de ce feu, il peut nettement apercevoir une silhouette assise à côté. Il n'arrive pas à voir distinctement le visage du personnage, il le parcourt du regard, cherchant un détail pouvant l'identifier.
Il voit une épée pense tout de suite à faire demi-tour mais son regard s'attarde sur le bout de tissu rose qui pend du manche de cette épée. Il sourit.


Impossible que quelqu'un d'autre ait le même bandeau qu'elle accroché à son épée. Pensa t-il.

Il sort alors doucement à la gauche de la silhouette d'Apolonie avec un large sourire sur les lèvres, bien évidemment. Il approche doucement et parle directement, ne voulant faire peur au sergent.


Je vous retrouve une nouvelle fois ici, Apolonie. Mais cette fois c'est vous qui êtes déjà installée. Permettez-vous que je me joigne à vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolonie
Maire
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 15 Jan - 0:25

Rêveries sauvages, envies d'ailleurs, vagabondage des pensées soudain interrompu. Cette voix, elle la connait, sourire comme un automatisme. Lève à peine la tête, de toute façon, levant les yeux, elle ne voit que le tissu du capuchon qui la lui couvre.

Je vous retrouve une nouvelle fois ici, Apolonie. Mais cette fois c'est vous qui êtes déjà installée. Permettez-vous que je me joigne à vous ?

Est-il besoin d'une réponse ? Grid sait bien qu'elle ne verra aucun inconvénient à le voir s'asseoir près d'elle. Mais elle lui glisse quand même, dans un souffle qui flotte à peine au dessus des flammes :

Bien sur, mon ami, asseyez, faites comme chez vous !

Sourire qui ne la lache pas, voici son compagnon de soirée et de conversations nocturnes qui s'installe près d'elle. Douce présence rassurante dans la nuit noire qui les entoure. Pas vraiment de risque, mais pas de sécurité non plus.

La jeune femme attend un peu avant de reprendre la parole, rien à servir ce soir. Juste le plaisir des mots échangés, autant le faire durer. Ne voudrait pas qu'il pense gêner, ouvre la bouche, en sortent quelques sons.


Comment allez vous ce soir ? Vous non plus n'avez pas pu rejoindre âtre au coin d'une table pour vous faire servir tisane ou bière ? Ne suis-je donc pas la seule ?

Conversation badine, mais la légèreté ne fait pas de mal de temps à autres. Envie de tout, de rien, de poésie, de chaleur, de neige et de flammes. Laisse le bleu se noyer dans l'orange dansant du feu devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 15 Jan - 0:57

Reste debout un petit instant avant d'entendre une réponse, les yeux d'abord fixées sur le capuchon puis dans les flammes dansantes.

Bien sur, mon ami, asseyez, faites comme chez vous !

Sourire amusé sur les lèvres, avec Nim, ils concidèrent cette arbre comme appartenant à leur propriété, ainsi, Grid se pense chez lui. Il s'installe alors, s'adosse sur le vieil arbre, non loin du feu et d'Apolonie.

Son regard se perd un instant dans les flammes, son visage se réchauffe. Il est heureux de l'avoir rencontrer ici, à nouveau. Le sourire ne s'efface pas. Apolonie parle la première.


Comment allez vous ce soir ? Vous non plus n'avez pas pu rejoindre âtre au coin d'une table pour vous faire servir tisane ou bière ? Ne suis-je donc pas la seule ?

Il ne sait pourquoi mais il se donne un petit moment de réflexion.

Je vais très bien, je vous remercie. La journée fut excellente, sans trop être chargée en travail, seulement quelques lettres à rédiger. Cependant, ce soir, j'ai tenté de rejoindre une taverne mais le portier m'en a refusé l'accès et je n'en connais la raison... Donc en effet, vous n'êtes pas la seule.

Sourire amusé à la tavernière qui perd son regard dans les flammes orangées.

Et vous ? avez-vous passé une bonne journée ?

Bien qu'elles paraissent parfois futiles, il apprécie grandement les conversations avec la tavernière. Plus aucune trace de la colère passée une fois en sa compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apolonie
Maire
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 15 Jan - 1:23

Remarque le léger sourire quand elle parle de faire come chez lui. Boutade mignonne, jeu qui s'intalle entre les deux amis. Futilités des propos, amusements des mimiques, et sourires en cascades. D'aucuns penseraient que leurs soirées ne sont pas passionnantes, elle aime le calme paisible de celles passées avec Grid.

Et vous ? avez-vous passé une bonne journée ?


Légère grimace de la jeune femme. Bonne journée c'est vite dit. Léger silence qui flotte entre eux deux. Il est habitué, elle sait qu'il n'en prendra pas ombrage.

La journée ne fut pas mauvaise. Peu de travail aujourd'hui, quelques promenades... J'attends surtout des nouvelles de mon frère pour tout vous dire. Je commence à m'inquiéter.

Se tait. Grid sait l'affection qu'elle porte à Shura. Et qu'elle attend des nouvelles depuis quelques jours. Inconsciemment, elle gratte sa cicatrice. Pauvre paume blessée d'un alcoolisme d'une soirée mal engagée.

Transe du feu, volutes rouges éphémères qui attrapent son oeil à chaque mouvement. Libère son esprit, profite du moment. Sourit à grid. Ne va pas lui imposer ses problèmes. Il a les siens.


Dites, Grid, vous... Hum. Croyez vous que quelque chose de particulier attend chacun d'entre nous ?

Question lancée presque rhétorique. N'attend pas de vraie réponse, transcrit de la sorte ces sentiments du moment. Rabaisse le capuchon, tresses retombent dans le dos, courant d'air frais dans le cou, mais les joues sont rouges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bettym

avatar

Nombre de messages : 2351
Age : 45
Localisation : HRP : Pays Basque --> RP : Moulins
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Lun 25 Fév - 13:23

Bettym s'était octroyée quelques moments de repos, après ces deux mois de mandat acharnés. Elle avait laissé Loreleï à Pomponnette et Jochan courait à droite, à gauche dans le village en compagnie des enfants qu'il rencontrait.

Elle avait donné rendez-vous ici à son berger car elle devait lui parler d'une chose importante. Elle posa une couverture à même le sol, ainsi que le panier qu'elle avait apporté.

Allongée sur le carré de lainage, elle regardait le ciel bleu tacheté de temps à autre par quelques nuages blancs. Elle aimait se retrouver ainsi, proche de la nature à écouter les chants des oiseaux, le bêlement des moutons non loin, le bruissement des feuillages...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nimrodor

avatar

Nombre de messages : 57
Age : 103
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 02/07/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Lun 25 Fév - 21:21

Nimrodor sortit de son atelier de tisserand où il avait travaillé une partie de l'après midi, et se dirigea vers son vieil arbre. Bettym l'y attendait, aussi belle que la dernière fois qu'il l'avait vu ( c'était ce matin ). Il s'assis a coté d'elle, jeta un petit coup d'oeil vers le panier de provisions qu'elle avait apporté, et l'embrassa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bettym

avatar

Nombre de messages : 2351
Age : 45
Localisation : HRP : Pays Basque --> RP : Moulins
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 26 Fév - 12:38

Bettym sentit une présence à ses côtés et tournant la tête vers le visiteur, l'accueillit d'un magnifique sourire.

Bonjour vous... elle se laissa embrasser trop heureuse. Tu vois je l'ai enfin préparer ce gigot que tu espérais tant...

Le voir ainsi à ses côtés, sans risque d'être dérangés par des clients désireux de boire ou manger, l'enchantait. Pour une fois, elle l'avait pour elle toute seule et ferait tout pour que cela dure le plus longtemps possible. Un repas en amoureux quoi de plus merveilleux...

Tu as faim j'espère !

Elle commença à mettre les assiettes sur la couverture qui leur servirait de table d'appoint, puis sortit le repas tiède qu'elle avait préparé rien que pour lui. Lui faire plaisir, le rendre heureux serait son seul leitmotiv...

Nimrodor la regardait, sourire aux lèvres, amusé voire moqueur. Mais, elle commençait à le connaître et se doutait bien qu'il allait trouver quelque chose à redire. Les petites broutilles qui faisaient leur quotidien avant d'être ensemble leur manquaient même s'ils évitaient d'en parler. Elle aimait qu'il la taquine tout comme lui semblait aimer la répartie à laquelle des joutes verbales s'ensuivaient.

Elle avait envie de l'embrasser mais se retint trop heureuse de le faire râler car elle savait qu'il ne pourrait s'en empêcher à moins que...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Dim 14 Sep - 23:04

Lilou ne connaissait pas vraiment bien le domaine. Les seules fois où elle était venue ici, la seule fois à vrai dire, c'était un soir où Nim leur avait demandé de le rejoindre, à Grid et elle. Et c'était ici qu'ils étaient venus. Elle se souvenait de la route empruntée, et ce soir là, instinctivement, elle eut envie d'y revenir. Sachant que Nim ne serait pas forcément heureux de la retrouver seule sur son domaine, elle avait inconsciemment décidée d'être discrète...

Après avoir passé sa journée à déambuler dans les ruelles du village pour remettre à jour le cadastre, elle voulait se détendre. La nuit était douce en ce début d'automne. Ils n'en n'auraient plus longtemps des comme ça, et Lilou voulait en profiter. Elle fit glisser un châle blanc sur ses épaules, reprenant une vieille habitude. Elle confia sa fille à la nourrice, après lui avoir déposé un baiser sur le front. Ses pas la menèrent ici alors que ses pensées vagabondaient, suivant le fil un peu confus des derniers événements survenus à Moulins. Certains l'inquiétaient, d'autres la peinaient. Rares étaient ses pensées qui lui mettait un peu de baume au cœur. Et généralement, elles concernaient Grid.

Venir ici était un peu comme rejoindre le monde de l'homme qu'elle aimait. S'évader du sien, et pourtant en rester suffisamment proche. De plus, s'il ne la voyait ni en taverne, ni à l'atelier... Grid viendrait peut-être ici. Non pas pour la trouver... Mais justement parce qu'il ignorerait où elle se trouvait. L'idée qu'il puisse venir, et qu'ils se retrouvent seuls un instant, loin du village, dessina un sourire sur son visage...

Arrivée devant l'arbre, son sourire se perdura. Elle adressa un clin d'œil aux étoiles, avant de s'installer un peu plus confortablement et de se lover contre l'ancêtre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 16 Sep - 22:52

Début de soirée. L'astre solaire envoie ses derniers rayons rougeoyants comme un invitation à l'obscurité. Les paysans quittent les champs, les artisans ferment leur boutiques, les marchands replient leurs étales. La journée se termine pour certains, et commence pour d'autres; les tavernes commencent à se remplir, certains taverniers sont déjà à courir en tous sens pour répondre à chaque commande rapidement... Tous les
taverniers ? Non... Certains ont d'autres choses à faire... De plus important ? Certainement pas... De plus plaisant ? Assurément...

Allongé sur un tapis d'herbe fraichement broutée, le tavernier-forgeron profite d'un moment pour pouvoir flemmarder un peu... Sur le dos, bras servant de repose-tête, il laisse ses pensées vagabonder, son esprit s'échapper. Regard perdu dans un ciel baigné d'une teinte rosée caractéristique de l'arrivée des premières étoiles. Se perdre encore un peu plus dans ces amas célestes d'une taille encore insoupçonnée avant un lent retour à la réalité. Se lever lentement, s'étirer... Sourire aux lèvres, satisfait.

Zieuter quelques instants les bestiaux dans leur " broutage " perpétuel. Et filer en direction de la ville... La direction ? Vraiment utile de le préciser ? Les Perles... Son deuxième chez-lui depuis quelques mois déjà. Lieu de vie de son Amour et de Maë. Gamine à laquelle, malgré un " premier " contact des plus... étrange, il s'est attaché. Bien la seule...

Toujours est-il qu'il venait voir sa belle, et qu'il retrouve la gamine en compagnie de sa nourrice. Lilou pas là... Partie on ne sait où... Juste le temps de coller un baiser sur la joue de la gamine et remercier la nourrice avant de repartir... Visite de chaque taverne, chaque lieu de vie important de Moulins... Ainsi que son atelier... Pas moyen de poser les yeux sur cette chevelure d'un noir étincelant qu'il reconnaitrait entre mille, sur ce sourire qui a le don de le faire craquer, ce regard dans lequel il aime tant plonger le sien... Et mine de rien, une légère inquiétude s'empare de lui... Retour Aux Perles... Toujours rien.

Il se pose un instant, réfléchit... Peut-être une simple coïncidence, il ne l'a tout simplement pas croisée. Petit message laissé à la nourrice pour lui transmettre sa destination, avant de reprendre la direction de sa maison. Retour sur le chemin sombre de la propriété, avec pour seul compagnon le silence, il marche. Silence brisé par un craquement, sourd et inattendu, venant d'un endroit où il a passé plusieurs soirée... Le vieil Arbre. C'est alors que, son regard tourné vers celui-ci, l'envie de se poser sur le tronc ancestrale le traverse. Bien longtemps qu'il ne l'a pas fait...

Le pas est léger et l'avancée rapide malgré l'obscurité... Le chemin, il le connait par cœur. Arrivé non loin de sa destination, il aperçoit une silhouette, la pas ralentit, se fait plus discret. Fixé du regard la forme adossée au tronc tout en s'approchant, furtivement... Cette chevelure, ce châle... A peine a t-il réalisé que le sourire s'étire, et le regard devient brillant. L'envie de la taquiner est tellement forte... Il reste un instant planqué derrière un buisson, usant de toute sa discrétion. Ça y est, il a décidé de ce qu'il allait faire... Lent et discret, il recule... Apparemment il n'a pas encore été repéré... Et maintenant caché de quelques buissons et arbustes, il se redresse, comme à avancer, lentement, en prenant bien soin de pouvoir se faire remarquer cette fois, il agite les branches, marche lourdement. Et malgré son amusement déjà bien présent rien qu'à l'idée de sa bêtise, il élève la voix, d'un ton aussi nonchalant que méconnaissable...


Qui va là ?!

La lente avancée remarquée continue... L'obscurité le cache encore pour quelques instants...


Dernière édition par Grid le Mer 8 Oct - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mer 17 Sep - 0:51

La soirée commençait délicieusement. Une idée agréable que de s'éloigner du village, que de passer un moment avec lui... Si seulement cela c'était passer ainsi. Mais, parce qu'il y a un mais, après avoir discuté avec les étoiles, s'être levée plusieurs fois, s'être rassise, Grid n'était toujours pas là. Son plan tombait doucement à l'eau, comme la fatigue sur ses épaules. Ses yeux la tiraient, à force de scruter l'obscurité dans l'espoir de le voir arriver. La faible lueur de la lune irradiait les quelques mètres autour de la jeune femme. Mais dès que les minces rayons atteignaient les arbustes, ils s'évanouissaient comme absorbés par le silence. Ce dernier quand à lui était rompu de temps à autre par le cri d'un hibou, parfois lointain, et à d'autres moments tout proches. Ces manifestations de l'animal avait le don de faire sursauter la jeune femme à chaque fois.

Au bout d'un moment, un frisson lui parcouru l'échine. Lilou s'adossa un peu plus confortablement à l'ancêtre, seule présence réconfortante dans les alentours. Son idée lui semblait à présent bien plus que douteuse, surtout qu'elle n'avait laissé de mot à personne. Sa paisible soirée se transformait en attente interminable. Elle plia ses jambes et les rapprocha de sa poitrine, puis ferma les yeux quelques instants. La nuit lui soufflait à l'oreille quelques bruits étranges, ce qui eut pour effet d'augmenter un peu plus la peur qui s'installait au creux de son estomac.

Quand, soudain, les bruits naturels changèrent, se firent plus pesants. Lilou releva la tête. Reste calme, ce n'est que ton imagination... Puis, il lui sembla qu'une silhouette, aux mimiques étranges se dessinait au loin. Elle cligna des yeux un instant et ne la vit plus. Une longue inspiration marqua le début de quelques minutes d'angoisse. Sa concentration était à son maximum, quand une voix la fit bondir sur place.


Qui va là ?!

La voix était méconnaissable et l'avait prise par surprise. Son sursaut avait été accompagné d'une exclamation qui en disait long sur l'attente qu'elle venait de vivre. Dans son esprit, les idées ne se liaient plus, et la seule chose qu'elle réussit à faire fut... Absolument rien. Elle s'accroupit d'abord sur ses jambes, prête à se relever. A sa ceinture, une dague. Qui même si elle n'avait jamais servit, n'aurait demandé qu'à sortir de son fourreau... Si Lilou y pensait. Or elle était loin de penser à ça. Puis d'un coup, elle secoua la tête. Elle était sur les terres de Grid, de Nim, et de deux autres de leurs amis. "Les 4 bourrins". Donc soit l'un des deux qu'elle connaissait bien s'en donnait à cœur joie. Soit l'un de ceux dont elle n'avait pratiquement jamais entendu parler avait choisit ce soir là pour faire son grand retour.

La deuxième solution lui paraissant des moins crédibles, elle se redressa, se racla la gorge. Néanmoins, ses pas la menèrent instinctivement à faire le tour de l'arbre. Inconsciemment elle se réfugia derrière le tronc majestueux, laissant à peine dépasser sa tête afin de reporter son attention sur la mystérieuse silhouette. Le tout n'avait durer que quelques secondes, bien que la situation s'éternisait pour la tavernière. Alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la bouche inutilement, elle regarda pour la première fois en face d'elle. La lune, complice oubliée, éclairait à présent des contours familiers. Une lueur d'amusement naquit au fond d'elle alors qu'une grande dose de soulagement se répandait dans tout son corps.

Un sourire si particulier, et pourtant invisible caché par la nuit, naquit sur les lèvres de Lilou...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Lun 29 Sep - 22:41

Ecarter les branches des arbustes, se prendre les chausses dans les ronces proches du sol... Cheminement chaotique à travers les sombres fourrés jouxtant le Vieil Arbre. Seuls quelques rayons argentés lui parviennent pour guider ses pas... Bien pour ne pas être vu et reconnu, certes... Mais d'un autre côté, il n'y voit rien ! Et même s'il connait l'endroit comme sa poche, la végétation est changeante au fil des saisons... Et, en cette fin d'été, abondante.

Après bon nombre d'accrochages, le voilà enfin arrivé sur le tapis vert recouvrant le sol dans un rayon proche de l'ancêtre... L'amusement augmente à chacun de ses pas... Et un sourire pointe inévitablement le bout de son nez, sourire qui à coup sûr doit le trahir... Car une fois sorti des fourrés, l'astre argenté le dévoile en partie à son aimée victime... Malgré sa retenue, un éclat de rire retenti en voyant que celle-ci s'est réfugiée derrière le tronc, tout fier qu'il est de voir que sa pitrerie a belle et bien fonctionné. Et des fois que celles-ci ne l'ai pas encore reconnu et lui saute dessus en croyant faire face à Dieu sait quel genre de vagabond, il se décide de s'adresser à nouveau à elle, mais d'une voix bien plus avenante que précédemment, même si bien plus moqueuse.


Et bien ma chère ! Voilà une heure bien tardive pour se promener seule dans la campagne !

Large sourire sur les lèvres se reforme, le regard pétille surement, débordant de taquinerie, alors qu'il se remet à avancer vers elle, encore dissimulée dans l'ombre du feuillage de l'ancêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilou
Admin
avatar

Nombre de messages : 1637
Date d'inscription : 24/09/2006

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Mar 30 Sep - 20:33

Son cœur finissant de battre la chamade, Lilou était toujours abritée derrière l'ancêtre, son tronc majestueux lui offrait un appui non négligeable. Ses deux mains devant elle s'étaient posées sur l'écorce rugueuse, son buste était installé sur le tout, et seulement sa tête se laissait entrevoir. Il n'y avait plus une once de peur dans sa position, seulement de l'amusement... Elle l'avait reconnu bien avant qu'il ouvre la bouche, mais le son de sa voix finit de dénouer son estomac. Ses jambes la portaient de nouveau entièrement, mais elle ignorait encore ce que donnerait ses cordes vocales une fois qu'elle aurait ouvert la bouche. Aux paroles de Grid elle se mordit doucement la lèvre... Elle tenta un discret raclement de gorge...

Vous ne trouvez pas que le coin est agréable vous? Moi je le trouve particulièrement sympathique... C'est vrai, lumière tamisée, il n'y a aucun bruit... On y progresse aisément, surtout à cette heure! Et puis il y a du monde, l'endroit idéal pour faire des rencontres.


Une lueur d'amusement dans les yeux, son sourire s'élargit un peu plus alors que la silhouette familière lui faisant face semblait se mettre en mouvement. Elle guettait le moindre geste, les distinguant mal dans l'obscurité environnante. La lune installée plus haut paraissait prendre un malin plaisir à voir le couple tâtonner, se guidant grâce au peu de lumière qu'elle voulait bien leur accorder. C'est précisément ce moment là que le hibou choisit pour troubler de nouveau le silence... Cette fois, la brunette ne sursauta pas. Son attention était fixée sur Lui...

Elle sortit de derrière son arbre, avançant prudemment. Le jeu de gestes et de mimiques qu'elle aurait voulu utiliser ce soir ne servait à rien. Ils n'y voyaient pas à deux mètres. Le sourire qu'elle adressait à Grid restait muet et ne trouvait pas de réponse, bien qu'il y en ait certainement une, avalée par la nuit... Les mains de la jeune femme se tendirent légèrement alors que la silhouette semblait toute proche. Mains qui se frôlent, petit frisson lui parcourant l'échine. Premier contact humain depuis des heures. La vision était des plus rassurantes, bien qu'un brin étrange. Le savoir à ses côtés lui enlevait tout autre idée de la tête.

Les mains de la Tavernière cherchèrent à nouveau le contact, hésitantes. Une fois qu'elles l'eurent trouver, Lilou referma doucement son étreinte sur les mains de Grid... Un petit soupire s'échappa involontairement de ses lèvres, preuve d'un soulagement attendu...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grid
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Le vieil arbre   Dim 5 Oct - 22:30

Le sourire est là et bien là, bien qu'invisible de son vis-à-vis. Et malgré l'obscurité environnante, il arrive parfaite à imaginer celui qui se dessine sur les lèvres de cette silhouette si particulière.
Et alors que seuls les bruits de pas perturbent le silence nocturne, sa douce voix se fait enfin entendre. Même si celle-ci semble bien disposée à la plaisanterie, le raclement de la gorge qui la précède lui donne une idée de l'état de nervosité dans lequel elle se trouvait quelques instants plus tôt. Court silence rompu par le hululement d'un de ces noctambules à plumes avant que l'ombre sorte de son refuge et que la réponse se fasse entendre...


Un coin tranquille et agréable, assurément. Cependant je dois avouer que notre rencontre ici même tient du miracle... Car nul n'a été prévenue de votre destination... A moins que je ne me sois pas renseigné auprès des bonnes personnes... ?

Sur ses mots il sent quelques contacts hésitants avant qu'une douce étreinte se refermer sur ses deux mains légèrement rafraichies par une petite brise naissante. Doigts qui s'entremêlent et silhouettes qui se rapprochent, pour enfin s'unir, sous les yeux de l'astre Lunaire qui ne choisit pas un autre moment que celui-ci pour envoyer quelques-uns de ses rayons traverser l'épais feuillage de l'ancêtre, alors bercé par le doux souffle du vent. Court instant choisi par le tavernier pour apposer lentement ses lèvres sur celles de sa douce, dans un tendre et long baiser.

Les aléas du vent permettent régulièrement aux silhouettes de prendre forme, l'espace d'un instant... Avant de s'évanouir à nouveau dans la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vieil arbre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vieil arbre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Je plante en ta faveur cet arbre de Cybèle... {Victoire}
» le vieil indien
» Sous les frondaisons d'un arbre [PV : Papillon Etoilé]
» Saule Newell (l'arbre sadique!) [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le domaine des 4 Bourrins-
Sauter vers: