Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La légende du Lapin-Garou, Totoriflette

Aller en bas 
AuteurMessage
irmine

avatar

Nombre de messages : 596
Age : 37
Date d'inscription : 15/05/2006

MessageSujet: La légende du Lapin-Garou, Totoriflette   Mar 7 Nov - 23:26

Le Lapin Garou

Il était une fois en 1454, un lapin heureux, qui se nommait Rogerrabbit, il était marié et était le plus heureux de son village (pensait-il). Mais un jour, tout bascula. Le soleil disparu quand son amour la quitta. Alors il se mit à errer dans les rues de son village. Un loup garou y sévissait. Mais il était tellement malheureux, que cela ne lui importait guère.

Mais lors de la croisée de deux chemins, il croisa ce loup garou très noir et très grand. Il n’avait pas la force de se battre, se disant que mourir était la solution.

Alors le loup garou l’attrapa, le mordit, lui lacéra la peau, et le laissa là, à moitié inconscient, et se vidant de son sang.

Il resta longtemps ainsi, entre la vie et la mort. La nuit était très noire, quand tout à coup, il ouvrit les yeux. Il sentit ses forces revenir, il se releva, vit que ses oreilles et sa queue s’étaient agrandis, incroyablement. Il avait un goût dans la bouche qu’il ne connaissait pas. Il ne comprenait pas d’où venait ce goût. Il regarda autour de lui, et vit plusieurs cadavres d’animaux. Il se demanda qui avait fait cela…

Il retourna dans son village, retrouvé ces amis. Il entra alors dans la taverne, et vit tous les regards se retourner sui lui, et entendit des cris. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait, lui ce lapin si gentil qui était est tant apprécié de tous. Alors ses deux meilleures amies lui expliquèrent ce à quoi il ressemblait.

Il les écoutait tout en ayant très envi de les mordre, mais une voix au fond de lui, lui rappelait « ce sont tes amies, elles ont toujours été là pour toi, dans le bonheur ou le malheur, tu ne peux le faire de mal ».

Et puis le jour se leva, il se retrouva la comme avant. Certes toujours aussi malheureux d’avoir perdu cet être si cher à son cœur. Il avait très peur que la nuit ne revienne, car il savait qu’a nouveau il y aurait transformation. Il se réfugia dans sa demeure, barricada porte et fenêtres, il ne pouvait supporter l’idée de faire du mal aux autres.

Et les jours passèrent ainsi, chaque nuit il se transformait, essayait de sortir de sa demeure, et chaque jour le lapin renforçait les fermetures.

Chaque jour ses meilleures amies venaient frapper à sa porte pour prendre des nouvelles, mais il refusait d’ouvrir. Se refusant à leur faire du mal, car il ne savait plus qui du lapin ou du lapin garou dominait.

Puis une nuit, une voix se fit entendre derrière la porte, il reconnut la voix de sa chère et tendre. Il n’osa ouvrir, sachant qu’il n’était plus lui-même, et qu’il risquait de lui faire du mal. Mais le désir de la revoir était le plus fort.

Alors dans une force incroyable, il arracha tous les renforts de la porte, et il l’ouvrit, les longues dents de lapin garou étaient très visibles. Il avait une tête à faire peur, et paraissait extrêmement dangereux. Son amour était là, impassible sans aucune crainte sur son visage. Elle tenait un panier dans ses bras. Le lapin garou s’avança pour la mordre, quand elle sortie du panier, deux adorables enfants, en lui disant : voila ta fille et ton fils, alors maintenant c’est à toi de choisir. Soit tu nous dévorent tous les 3, soit tu redeviens toi le lapin que j’aime et avec qui je veux finir mes jours.

Sur ces paroles, et à la vue de ces 2 chérubins, ces oreilles, ses dents et sa queue reprirent une taille normale. Son visage redevient comme avant. Et pour son plus grand bonheur sa femme s’approcha de lui et l’embrassa, lui mettant ses deux enfants dans les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La légende du Lapin-Garou, Totoriflette
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aiden M.? Les liens d'un grand mais gentil Loup-garou !
» Légende sur les loups-Garou
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Civet de lapin aux épices
» La légende de Martin et Martine par Tournesol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Centre culturel Jojolasage la Bienveillante :: Bibliothèque Smithy Smith le Téméraire :: Aile Est : Auteurs et Poètes Moulinois-
Sauter vers: