Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 14 Fév - 22:32

Paleo, à peine plus gourmande que son amie Aube, commença la visite de la maison de Lililea par la cuisine. Celle-ci aussi était grande, que ce soit l'âtre où elle pourrait faire mijoter de bons petits plats, le meuble où tous les ustensiles étaient rangés, mais aussi la table qui pouvait accueillir une famille nombreuse sans aucun souci.
Elle se dirigea vers la cheminée, prit quelques petits bois secs laissés là sur le côté de l'âtre, et entreprit d'allumer un feu, histoire qu'un peu de chaleur réchauffe la maison et chasse l'humidité qui s'était installée avec l'hiver
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mer 17 Fév - 0:07

Les quelques braises qui continuaient de se consumer dans l'âtre de la cheminée de la cuisine suffir à faire reprendre le feu lorsque Paleo y déposa une grosse buche, tout en soufflant dessus pour attiser les flammes.
Elle chercha en vain dans les quelques meubles si quelque chose pourrait remplir son estomac affamé, mais elle ne trouva rien qui ne fut soit moisi, soit bien entamé par les rongeurs qui avaient du trainer là lorsque la maison était inoccupée.
Elle dut se résoudre à sortir le dernier morceau de pain qu'il lui restait dans son baluchon. Un morceau de pain sec, c'était toujours mieux que rien !
Elle avait oublié de passer à la fontaine pour y prendre un peu d'eau, le pain lui semblait bien difficile à avaler, mais bon, il fallait faire avec. Demain elle aurait tout le temps, après la semence de son champ, pour se promener dans le village, faire quelques courses au marché et ne pas oublier de revenir avec de l'eau.
A moins qu'il y ait un puits au fond du jardin ???? Il faudrait vraiment qu'elle aille s'y promener lorsque le soleil serait haut dans le ciel....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 21 Fév - 0:38

Paleo revenait du marché où elle avait acheté des oeufs, un peu de beurre, de la farine, de la levure, du lait et du sel. Ce n'est pas que le prix des miches de pain était élevé au marché, mais elle avait envie de faire un peu de pain elle même et surtout envie d'une bonne brioche.
Décidément, elle allait vraiment ressembler à une baleine si elle continuait de succomber à toutes ses envies avec cette grossesse.
Tant pis, elle voulait une brioche, elle se ferait une brioche Wink
Elle posa toutes ses courses sur la table, alla allumer un feu dans le four à pain et revint préparer la pâte.

- Bon alors, d'abord de la farine.
Elle versa la moitié de son paquet de farine sur la table, en essayant de ne pas en mettre partout. Elle ouvrit son paquet de levure et en mit également la moitié qu'elle mélangea à la farine.
Avec sa main, elle fit un puits au milieu de ce mélange et y déposa le beurre mou, deux oeufs qu'elle cassa en faisant attention de ne pas mettre de coquilles, puis le lait. Normalement il faut faire bouillir le lait pour en retirer la crème et éviter d'etre malade, mais Paleo préférait le lait cru pour sa brioche. Pas de crainte à avoir pour le bébé, ça serait cuit au four à pain de toute façon.
Elle malaxa d'abord l'oeuf, le beurre et le lait avec les doigts, puis petit à petit ramena le mélange farine/levure, vers le centre jusqu'à obtenir une jolie boule de pâte ni trop dure, ni trop collante. Elle posa la boule obtenue dans un pot en terre fariné et laissa le tout près du four à pain pour laisser monter la pâte.
Elle repartit à la table et s'attaqua à la confection de petits pains.
Même procédé que pour la brioche sauf que cette fois ci elle n'utilisa que de la farine, de la levure, un peu de sel et de l'eau.
Elle en prépara au moins pour une bonne semaine. Après avoir fait les pâtons, elle les disposa près du four à pain pour les faire pousser.
Le four à pain était maintenant bien chaud avec ces buches rougeoyantes, elle attrapa son rable pour pousser les braises sur le coté. Elle attrapa sa pelle, posa les patons de brioches dessus et les fit glisser jusque dans le four, tandis que les patons de pain continuent de pousser juste à coté.
Exténuée, Paleo se passa l'avant bras sur le front pour y essuyer la sueur qui commençait à perler, y déposant par la même occasion de la farine
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 21 Fév - 18:36

Paleo était retournée faire son lit et un peu de ménage, quand une odeur de brulé lui était venu aux narines.
Elle se précipité dans la cuisine et, avec l'aide de sa pelle, sortit la brioche qui devait être dans un drôle d'état.



Soulagée de voir que la brioche n'avait pas du tout grillé comme elle l'avait cru, elle en arracha le chapeau et mordit à pleines dents dedans tant la faim lui tiraillait l'estomac.
- HUmmmm f'est bon ! mais f'est faud !!!! Paleo secouait la main devant sa bouche pour en refroidir l'intérieur et une fois la bouchée avalée, souffla sur le reste du chapeau de la brioche avant de n'en faire qu'une bouchée !
- Bon les pains maintenant !

Une demie-heure plus tard, Paleo sortit du four ses pains tout dorés.

Contente d'elle, elle applaudit et enroula les pains dans un linge propre afin qu'ils ne rassissent pas trop vite. Elle les rangea dans un des meubles de la cuisine, retira son tablier, vérifia si sa chemise n'était pas trop couverte de farine, mit sa brioche dans sa besace, prit sa couverture au passage sur le fauteuil du salon et fila en taverne pour montrer son chef-d'oeuvre à ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mer 24 Fév - 0:05

Paleo revenait du marché, un bras chargé de courses, et l'autre tenant le couple de volailles qu'elle avait acheté à un fermier. Les volatiles n'arrêtaient pas de crier et de gesticuler dans tous les sens, tant et si bien qu'ils lui échapèrent de la main, sous un envol de plumes ! Elle essaya de les rattraper mais ils s'enfuirent dans la maison.
- Oh et puis flûte ! j'ai pas le temps de leur courir après. Faut que je fasse de la brioche pour les amis.
Elle retira sa couverture de sur ses épaules, la posa sur une des chaises près de la table et alla se laver les mains dans la cuvette près de la fenêtre. Elle revint préparer la pâte, en se disant qu'elle trouverait bien un charpentier parmi ses amis qui voudra bien lui faire un poulailler dans le jardin.
Le temps que les brioches doraient au four, elle essaya de voir où les deux volatiles avaient élu domicile et les retrouva, l'un sur le dossier d'un des fauteuils du salon, l'autre couvait sur son lit. Elle trouva ça si mignon qu'elle n'osa retirer la poule. Elle redescendit à la cuisine, sortit les brioches, les enroula dans un tissu propre et les rangea encore chaudes dans sa besace. Elle reprit sa couverture, sa besace, s'enroula bien au chaud et sortit en direction de la taverne
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Ven 26 Fév - 16:47

Paleo invita ses amies à rentrer dans la cuisine pour prendre un peu de tisane pour se réchauffer de la visite du jardin.
Elle dut pousser la poule de sur l'une des chaises pour qu'Aube puisse s'assoir. Cris put s'installer sur l'autre chaise, après avoir retirer un oeuf qui avait été abandonné là.
Paleo mit de l'eau à chauffer dans une bouilloire près du feu de cheminée
.

- Cris ? tu penses en avoir pour combien de temps pour me faire un petit poulailler ?

Paleo montra du doigt tous les étrons que les volatiles laissaient tomber ça et là au gré de leur promenade dans la maison.

Je les aime bien mais je ne sais jamais où je vais retrouver les oeufs !

Cris lui sourit en lui tendant l'oeuf qu'elle venait de trouver sur sa chaise.

Oups ! et ben c'était moins une que tu n'aies les fesses au frais !

Les amies rirent de bon coeur, burent leur tisane, parlèrent de la pluie et du beau temps, mais aussi de la chose qui rodait par delà les remparts.
Paleo frissonna;

Une fois réchauffées, Cris et Aube firent une bise à Paleo, sortirent de la maison et prirent le chemin de leur maison respective
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mar 9 Mar - 13:41

Paleo fit entrer Arthur dans la cuisine, où Cris sirotait déjà sa tisane toute chaude.

Vas-y Arthur installe toi, fais juste attention en t'asseyant qu'il n'y ait pas d'oeuf sur la chaise ! Charlotte n'arrête pas de pondre partout où ça lui chante ! :lol:
Regardant Cris en souriant :
Quand j'aurai mon poulailler, ça devrait déjà être plus simple ^^

Paleo posa la bouteille de liqueur de poire et un verre sur la table devant Arthur.

Je te laisse te servir ?

Elle s'installa près de la cheminée, remit une buche puis alla vérifier si ses brioches ne brûlaient pas dans le four à pain.
Elle revint à table, prit sa tasse et commença à boire doucement
.

Tu sais pour le puits, ça ne devrait pas te prendre trop de temps, j'ai regardé, il n'y a que les pierres du dessus qui sont tombées. Quand tu auras fini, il faudra que j'achète une corde et un seau et ça ira bien comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mer 10 Mar - 13:18

Une fois les tisanes et la liqueur de poire avallées, les brioches sorties du four, bien odorantes et tentantes, Paleo emmena ses amis dans le jardin pour leur montrer le puits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristras

avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : Moulin, moulin
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mer 10 Mar - 15:10

Un poulailler? et bieeeeeeen, je sais vraiment pas. Ce serait le premier que je construis, je peux pas te dire une date exacte, mais je m'y mets dés que j'en aurais le courage.

La jeune charpentière emboita le pas de son amie pour sortir de la cuisine et regarda autour d'elle.

Grignotant une brioche qu'elle avait chiper du panier qui était sur la table, Cris écouta les instructions de Paleo en silence tout en observant Arthur, qui comme elle, avait été requisitionné par la nouvelle maman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mer 10 Mar - 23:38

Je t'ai vu prendre une brioche gourmande ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mer 17 Mar - 14:13

[Plusieurs jours plus tard]

Paleo était occupée à préparer les légumes que son amie Aube lui avait vendus sur le marché : des poireaux, quelques carottes, une ou 2 pommes de terre et des navets. Il lui restait aussi 1 ou 2 épis de maïs. De quoi faire une bonne soupe revigorante, par cette saison. Même si le printemps montrait le bout de son nez dans le jardin, il n'était pas encore complètement installé.
Khyra, dans le berceau sur la table, venait de se réveiller et regardait sa mère les yeux grand ouverts.


- Coucou ma princesse ^^ Tu as bien dormi ?

Khyra, encore trop petite pour répondre à toutes les questions que sa mère lui posait se contentait de la regarder la bouche grande ouverte.
Paleo s'apprétait à mettre les légumes épluchés dans son chaudron quand elle découvrit Charlotte, la poule, en train de picorer les épis de maïs !


-Eh ! non mais dis donc toi !

Elle la chassa d'un coup de torchon, qui entraina une volée de plume dans la cuisine. La poule, appeurée, fila droit dans le salon où le coq Gaston trônait sur l'un des fauteuils. S'ensuivit une mélodie des plus criardes de chants de volatiles !

-Oh ces poules, je fais finir par les mettre dans le chaudron aussi si elles continuent !!!

Au beau milieu de ce tintamar :


Toc toc toc !!!

- Tiens on dirait que nous avons de la visite mon ange. Allez viens, allons voir qui se présente à notre porte ^^

Paleo s'essuya les mains sur le torchon, le déposa sur les légumes au cas où les volailles seraient à nouveau affamées, prit Khyra dans ses bras et se dirigea vers la porte principale, en chantonnant et tournoyant comme certaines personnes de la haute font quand elles dansent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Jeu 18 Mar - 12:45

[Le lendemain matin...]

Paleo s'était levée tôt, elle voulait absolument préparer de bonnes brioches pour le petit déjeuner de son "grand frère" Dark. Il lui avait fait l'agréable surprise de passer la voir hier et c'est tout naturellement qu'elle lui avait proposé de dormir à la maison, dans la chambre de Lili, le temps de son séjour à Moulins.
Khyra dormait gentiment dans son berceau posé sur deux chaises mises côte à côte, la table étant occupée par une fine couche de farine et les petits patons que Paleo préparait. Elle jetait de temps en temps un oeil pour vérifier que sa fille était bien.


- Bon alors les pâtons sont terminés, le four à pain doit être bien chaud maintenant.

Elle essuya ses mains pleines de farine sur le tablier qu'elle s'était accroché autour de la taille, s'approcha du four et vérifia les braises :

- Bien bien tout ça, bon faut les mettre sur le côté maintenant.

Elle prit son rable pour pousser les charbons ardents vers le fond du four avant de déposer les pâtons sur les pierres brûlantes du four.
Elle fit également quelques miches de pain bien croustillantes
.

- Voilà ! comme ça mon frérot aura plein de bonnes choses à manger quand il se lèvera !

Elle était tellement contente qu'il soit revenue la voir qu'il fallait absolument que son séjour se passe à merveille.
Elle mit de l'eau à bouillir dans un chaudron, pour la tisane, courut partout dans la maison pour trouver les oeufs que Charlotte avait pondu depuis la veille pour les préparer en omelette quand Dark serait réveillé
.

- Faut vraiment que j'ai un poulailler. La pauvre Cris est tellement débordée que j'irai plus vite à le faire moi même !

Elle revint vers la cuisine avec 3 oeufs qu'elle avait trouvés l'un sur le fauteuil du salon, l'autre dans la bassine de la salle de bain, et le troisième sur lit de Cerise. Elle s'apprêtait à mettre les feuilles de tisanes dans l'eau bouillante quand elle entendit des pas dans l'escalier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkmat

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Localisation : Thiers
Date d'inscription : 16/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 21 Mar - 21:58

Cela faisait longtemps que Dark n'avait pas passé une aussi bonne nuit.
Il s'était réveillé sentant une odeur très agréable qui venait chatouiller ses narines.
Il se leva de son lit et se dirigea vers le bac à eau ou il plongea ses mains pour en faire ressortir la fraicheur de l'eau qu'il projeta sur son visage. Il attrapa ensuite quelques habits et sortit de la chambre sans oublier d'ouvrir la fenêtre permettant de l'aéré.
Il descendit les escaliers, se frotta les yeux pour avoir meilleur mine.

Il suivait la direction de l'odeur. Celle-ci le mena directement vers la cuisine où il eu une bonne surprise. De la brioche qui venaient certainement de sortir du four se présentaient à lui. La table en était rempli. Paleo avait du se lever vraiment tôt pour tout préparer. Elle était tellement gentille avec lui, attentionnée, délicate.


-Rolala, Paleo tu es formidable!
Il se dirigea vers elle et la serra fort dans ses bras lui faisant un gros bisous.

-Faut vraiment que je te rende des services pour te remercier.

Prenant un siège, il s'assit devant la table et commença à petit déjeuner.

-Assied toi et déjeune avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mar 23 Mar - 0:31

Dark apparut au seuil de la porte de la cuisine.
Lorsqu'il découvrit les brioches et le pain frais sur la table, il ne put s'empêcher de prendre sa soeur contre son coeur et lui faire une grosse bise.


Paleo, tu es formidable !

Paleo adorait quand il la serrait dans ses bras comme ça. Ca lui rappelait quand Ouranos la prenait contre lui, mais c'était différent, c'était son frère de coeur. Ca la faisait rougir aussi....
Elle était contente de pouvoir faire plaisir à quelqu'un, contente d'avoir un homme avec elle à la maison, quelqu'un qui souriait le matin, tandis que d'autres sont ours tant qu'ils n'ont pas avalé leur première tisane.


Faut vraiment que je te rende des services pour te remercier.

Non, tu n'as pas à me rendre quoi que ce soit. Je suis heureuse que tu sois là, ça me fait très plaisir. Et puis ça me change des biberons ^^.

Dark s'asseya pour déjeuner tandis que Paleo mettait les herbes dans des tasses qu'elle posa sur la table et y versait l'eau bouillante.


-Assied toi et déjeune avec moi.

-Entendu ! Elle reposa le chaudron près de la cheminée et vint s'assoir à table. Elle prit un des brioches, commença à mordre dedans puis but un peu de tisane. Alors qu'est ce que tu as prévu de faire aujourd'hui ? Moi je vais construire mon poulailler. J'ai déjà des planches qu'Arthur m'a données, après déjeuner je passerai aux Perles récupérer des clous et du grillage. Comme ça cet après midi, je pourrai commencer. Tu veux m'aider en surveillant Khyra pendant ce temps là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darkmat

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Localisation : Thiers
Date d'inscription : 16/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Sam 3 Avr - 16:44

[le même jour, le petit déjeuné continu]

Dark regarda Paleo s'installer à table et prendre la brioche encore chaude. Cette belle grosse brioche, dorée relâchant une odeur forte agréable.
Il en prit une part et fit comme son amie. Elle était délicieuse.


-MMmmm, elle est delifieuveee...
ff'esstt bon, mais f'est fauhh!!


Il écouta le programme du jour et fut surpris de celui de Paleo.


-Tu veux faire ton poulailler? Tu sais faire? Je pourrais te donner un coup de main, mais je n'ai aucune idée de comment le faire et je ne suis pas très bricolo!
Effectivement, surveiller Khyra me conviendrais mieux mais es-tu sur de toi?


Continuant de discuter tout en déjeunant, il reprit la parole pour informer sa petite soeur qu'il comptait prochainement repartir vers Thiers.

-Tiens Paleo, je profite que l'on soit tous les deux tranquilles pour te dire que j'aimerais reprendre la route de Thiers et ce Vendredi. Il faut que j'y retourne pour prendre ma garde. Il la regarda dans les yeux lui prenant une main.
Mais ne t'en fais pas, je part pour mieux revenir ensuite dit-il en souriant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Sam 3 Avr - 23:30

Tu veux faire ton poulailler? Tu sais faire? Je pourrais te donner un coup de main, mais je n'ai aucune idée de comment le faire et je ne suis pas très bricolo!

Paleo souriait aux propos de son grand frère.
Et pourquoi une femme pourrait pas faire un poulailler ? me dis pas que tu crois que c'est un travail d'homme ! Occupe toi de Khyra, ça ira bien.

Effectivement, surveiller Khyra me conviendrais mieux mais es-tu sur de toi?

Rho mais c'est fou ça, puisque je te dis que je vais y arriver. Regarde j'ai déjà fait le plan, va chercher dans un tiroir le dessin qu'elle a fait et lui montre.

-Tiens Paleo, je profite que l'on soit tous les deux tranquilles pour te dire que j'aimerais reprendre la route de Thiers et ce Vendredi. Il faut que j'y retourne pour prendre ma garde. Il la regarda dans les yeux lui prenant une main.

Oh ! tu vas me laisser toute seule encore une fois ?


Mais ne t'en fais pas, je part pour mieux revenir ensuite dit-il en souriant.

Tu veux dire que tu vas venir habiter ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 18 Avr - 2:06

[ En pleine nuit d'insomnie...]

Paleo n'arrivait pas à dormir depuis le départ de Dark. Elle était descendue, un drap tout juste passé autour de son corps, jusqu'à la cuisine pour y prendre un peu de lait, soit disant somnifère. C'était un remède que sa mère lui donnait régulièrement lorsque, petite, déjà Paleo avait des problèmes de sommeil.
Elle sortit un verre d'un placard ainsi que, du garde-manger, le broc contenant le lait frais. Elle s'en servit et allait l'avaller lorsqu'elle aperçut Charlotte qui couvait sur le toit du four à pain. Elle réussit à l'attraper sans que celle ci ne se mette à caqueter à tout vent. Elle ouvrit la porte de derrière et, après avoir vérifié que personne ne pouvait la voir dans cette tenue depuis la rue, sortit avec sa poule sous le bras pour la mettre dans le poulailler. Mystérieusement Gaston était déjà perché sur la petite cabane qu'elle avait commencée et qu'Aube avait terminée. Paleo s'approcha discrêtement pour que le coq ne se mette pas à chanter au beau milieu de la nuit.
Elle posa Charlotte dans la paille à l'intérieur de la cabane et ressortit de l'enclos qu'elle ferma.
Elle rentra vite fait à la maison, les pieds gelés par la rosée qui se condensait déjà sur l'herbe.
Elle avalla son verre de lait, le passa à l'eau, le rangea et retourna se coucher
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Mar 28 Sep - 1:00

[Première nuit à Moulins depuis son retour de Tulle...]

Les buches crépitaient dans le salon, et dans la cuisine, la chaleur ne tarda pas à se faire sentir à travers le mur mitoyen.
La poussière s'était accumulée partout, même sur le four à pain.
Il lui faudrait faire un brin de ménage demain quand le jour sera levé.
Elle chercha dans ses meubles quelque chose à manger mais les miches de pain étaient à moitié moisies et entamées par quelque rongeur affamé passé par là en son absence.
Elle bougonna, son estomac répondit pas un gargouillis indescriptible. Ne lui restait plus qu'à aller se coucher le ventre vide et faire quelques courses au marché demain, sans oublier d'aller faire un tour dans son poulailler pour y dénicher quelques oeufs frais..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Jeu 21 Oct - 23:49

Paleo avait gentiment poussé Khyra depuis la porte de la salle jusqu'à la cuvette en terre cuite à côté de laquelle se trouvait un broc d'eau.

- Viens ici petite chipie que je te nettoie ta jolie frimousse. Regarde moi ça ! j'espère que tu as laissé un peu de pâte pour que Vanupieds puisse goùter nos brioches !

Puis s'adressant à Vanupieds, lui montrant une des chaises :

- Je vous en prie, asseyez vous. Je nettoie cette petite boulangère et je suis à vous.

Paleo versa un peu d'eau dans la cuvette, attrapa un linge et le plongea dans l'eau. Elle maintint le visage de sa fille par le menton et commença à la débarbouiller. La petite se laissa faire en fronçant les yeux et le nez, lui faisait faire une grimace qui amusa la maman.

- Oh ben tu es jolie comme ça ! quelle grimace !

Elle nettoya aussi les mains de la petite en les trempant dans la cuvette. Elle essuya visage et mains avec une serviette prise près du four à pain, là où le linge séchait le mien dès que l'hiver s'installait. Elle chercha ensuite un vase dans lequel elle y mis les fleurs que lui avait offert son invité. Elle le posa sur la table dans la salle principale et revint à la cuisine.
Paleo se dirigea vers la table pour façonner les petites brioches tandis que Khyra regardait Vanupieds. Intriguée Paleo lui demanda
:

- Ma puce, c'est pas bien de dévisager les gens comme ça. Tu le reconnais ? c'est Vanupieds, il était avec nous en taverne l'autre jour.

Khyra continuait de regarder Vanupieds et s'approchait de lui :

- T'es mon papa toi ? Manman ! c'est papa !!!
- Non ma puce, ce n'est pas papa, je viens de te dire que c'est Vanupieds.
- Nan ! c'est Papa !!!

Et la petite s'accroche à la jambe de Vanupieds et ne le lâche plus...

- Khyra !!

Paleo s'essuya les mains sur son tablier et se dirigea vers sa fille et son invité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanupieds1

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Sam 30 Oct - 5:37

Vanupieds regardait amusé la scene. la petite était vraiment tres mignone.
Apres le nettoyage elle se planta devant lui et le regarda avec se regard curieux des enfants. Il ne pu faire autrement que de lui sourire tendrement. Et a sa grande surprise:


T'es mon papa toi ? Manman ! c'est papa !!!
- Non ma puce, ce n'est pas papa, je viens de te dire que c'est Vanupieds.
- Nan ! c'est Papa !!!

Et la petite s'accroche à la jambe de Vanupieds et ne le lâche plus...



Il la pris, la souleva et la posa sur ses genoux.

Avec une grande douceur il lui dit:

Non je suis pas ton Papa, je m'appele Vanupieds, je suis un ami a ta maman, et je peut etre ton amis aussi si tu veux?
Cela me ferait plaisir d'être ton ami!


Il regarda Paleo et lui sourit.

Tu as une fille adorable!

et une futur boulangère de surcroit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Sam 30 Oct - 12:15

Paleo regardait Vanupieds s'occuper de Khyra et souriait.

- Les enfants sont vraiment beaucoup moins compliqués que les adultes ! se dit elle.

- Vanupieds, je suis vraiment confuse !

Elle ne savait si elle devait retirer Khyra mais Vanupieds s'expliqua avec sa fille, la prenant sur ses genoux :


Citation :
Non je suis pas ton Papa, je m'appele Vanupieds, je suis un ami a ta maman, et je peut etre ton amis aussi si tu veux?
Cela me ferait plaisir d'être ton ami!


Khyra le regardait avec sa petite bouille et lui souriait en hochant la tête. Elle approcha ses petites mains du visage de Vanupieds et les posa sur ses paupières :

- Coucou !!!
Puis retira ses mains en disant : " - Beuh !!!"

Paleo ne put s'empêcher de rire en voyant sa fille jouer avec son ami.
Elle reprit son labeur avec les brioches tandis que les nouveaux amis jouaient ensemble
.

Citation :
Tu as une fille adorable! et une futur boulangère de surcroit !

- Oui en croisant les doigts pour qu'elle ne mette pas trop de farine partout ! Alors c'est officiel, on se tutoie ? sourit-elle en regardant Vanupieds d'un air coquin.

Elle n'attendit pas sa réponse et ouvrit le four à pain où elle déposa les boules de pâte à brioche sur les briques chaudes. Elle s'approcha ensuite du chaudron où de l'eau était mise à chauffer et prépara deux tisanes pour Vanupieds et elle. Elle vint ensuite s'assoir à la table, les deux tasses à la main.

- Tenez, ça vous réchauffera, euh... te réchauffera !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanupieds1

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Sam 30 Oct - 14:26

Vanupieds s’amusait avec Khyra. Il prenait du plaisir a le faire car ses moment avec des enfants étaient trop rare alors…..

De temps a autre il regardait Paleo et lui souriait :

Alors c’est officiel, on se tutoie ?
Il acquiescia de la tête.

Puis Paleo vint s’asseoir à leurs cotés avec deux tisanes :
Vanupieds arrêta de jouer avec la petite mais la garda sur les genoux.


Il pris la tasse en effleurant doucement la main de Paleo. Il sentit un doux frison le parcourir.

Il regarda Paleo et Khyra et ce dit qu’un homme leur manquait a toutes les deux.

Tu as une belle maison! Et grande! Tu dois être débordé, entre la petite la maison et ton travail !
Tu dois te trouver diablement seule parfois.

Si tu veux je peut t’aider ! tu sait je peux te couper du bois, faire tous les travaux dur de ta maison. Je suis sur que tu en as a faire.

La regarde et lui sourit tendrement

Cela me ferait plaisir de vous aider toutes les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 31 Oct - 0:41

Paleo avait bien senti la main de Vanupieds effleurer la sienne en attrapant la tasse de tisane qu'elle lui tendait, mais ne dit rien. Elle se contenta de lui sourire.
Elle regardait sa fille sur les genoux de son ami, qui semblait ne pas se rendre compte de la situation
.

Tu as une belle maison! Et grande! Tu dois être débordé, entre la petite la maison et ton travail !
Tu dois te trouver diablement seule parfois
.

- Tu oublies que je m'occupe aussi des poules dans le jardin, de la taverne, de mes champs, de la mine parfois, et maintenant la maréchaussée, l'université dans quelques jours... Et le Comité des fêtes qui a besoin de mon aide aussi ! 24h par jour, ce n'est pas assez !

Si tu veux je peut t’aider ! tu sait je peux te couper du bois, faire tous les travaux dur de ta maison. Je suis sur que tu en as a faire. Cela me ferait plaisir de vous aider toutes les deux.

Paleo ne put sourire à cette proposition d'aide, parce qu'elle l'avait déjà entendue de la bouche de Dark et quand on voit où ça l'a menée aujourd'hui... Elle ne put s'empêcher de repenser au vieux dicton que sa mère lui répétait tout le temps : on n'est jamais mieux servi que par soi-même...
Mais elle avait envie que cela change. Elle avait envie de faire confiance, à nouveau mais avait peur de se faire des idées une fois encore. Aussi déclina-t-elle l'offre
:

- C'est gentil Vanupieds, mais je vais me débrouiller toute seule. Je l'ai toujours fait, je ne vois pas pourquoi ça changerait.

Une bonne odeur de pâtisserie emplissait la cuisine. Paleo se leva et se dirigea à nouveau vers le four à pain pour vérifier que les brioches prenaient forme et cuisaient bien. Elle avait promis à son ami Traps quelques brioches en échange d'un pot de confiture...

- Oh ! le pot de confiture !!

Paleo finit de sortir les brioches et les posa directement sur la table en bois pour les laisser refroidir. Elle referma le four et posa sa pelle. Khyra essayait d'en attraper une :

- Attention ma belle, c'est chaud ! tu vas te bruler la main si tu la prends tout de suite. Attends encore un peu. Je vais chercher un pot de confiture pour manger avec. Fraise ça vous ira Vanupieds ? euh... ça t'ira ? je crois que je n'y arriverai jamais !

Elle retourna dans la salle principale pour récupérer le pot de confiture dans sa besace et revint avec l'objet du délit.
- Et voilà la pire des gourmandises !! dit-elle en souriant
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vanupieds1

avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 28/10/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 31 Oct - 2:07

Vanupieds écoutais l’énumération de Paleo :
- Tu oublies que je m'occupe aussi des poules dans le jardin, de la taverne, de mes champs, de la mine parfois, et maintenant la maréchaussée, l'université dans quelques jours... Et le Comité des fêtes qui a besoin de mon aide aussi ! 24h par jour, ce n'est pas assez !

C’est bien se que je disait je me demande comment tu fait seule !



C'est gentil Vanupieds, mais je vais me débrouiller toute seule. Je l'ai toujours fait, je ne vois pas pourquoi ça changerait.

Comme tu voudras !
Vanupieds se dit en son fort intérieur qu’elle ne pourra l’empêcher de l’aider.


La bonne odeur de brioche envahit la cuisine et quand Paleo les déposa sur la table il eu le même réflexe que Khyra. Il faut dire que tout cela lui rappela son enfance quand dans la rue la mère huguenot posait ses brioche chaude sur le rebord de la fenêtre. Et qu’il allait les chaparder.

Attention ma belle, c'est chaud ! tu vas te bruler la main si tu la prends tout de suite. Attends encore un peu. Je vais chercher un pot de confiture pour manger avec. Fraise ça vous ira Vanupieds ? euh... ça t'ira ? je crois que je n'y arriverai jamais !


A ses mots vanupieds se ravisa d’en prendre une et attrapa la main de khyra et la regarda d’un regard complice, de tel façon que Paleo ne vit que vanupieds était comme sa fille.

Quand elle ramena le pot de confiture les deux compère se léchèrent les babines.

Tu aime aussi les confitures ? A et bien des que je suis installer je te ferais de la confiture de Rose et de violette tu verra c’est excellent

Vanupieds pris deux brioches, sorti son couteau, coupa celles-ci en deux et après avoir ouvert le pot de confiture en étala sur chaque
morceau.
Il tendit le premier a Paleo accompagné d’un sourire tendre puis il en donna un a Khyra avant de s’en servir un lui-même.

Il dégusta avec délectation, se tourna vers Paleo et lui dit :

Je n’en est jamais manger d’aussi bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   Dim 31 Oct - 17:06

Paleo ne put s'empêcher de rire en voyant Khyra et Vanupieds avec les mêmes yeux brillants et la langue qui commençait à poindre sur leurs lèvres quand elle déposa le pot de confiture sur la table.

Tu aime aussi les confitures ? A et bien des que je suis installer je te ferais de la confiture de Rose et de violette tu verra c’est excellent.

- De rose et de violette ? tu fais de la confiture avec des fleurs ?
Paleo regarda Vanupieds prendre les brioches et les tartiner de confiture. Elle prit délicatement la friandise qu'il lui tendait et le dégusta .


Je n’en est jamais manger d’aussi bonne !

Paleo était heureuse que ses brioches lui plaisent. Elle l'aimait bien et même un peu plus mais n'osait se l'avouer...

- Van ? je peux t'appeler Van ? Je voulais savoir si tu pouvais venir surveiller Khyra quand je ferai mes gardes à la maréchaussée. Il y a une chambre d'ami à l'étage, tu pourras t'y installer si tu veux. Tu veux que je te fasse visiter la maison ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pièce sans laquelle nous ne pourrions vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» «Sans la noirceur, nous ne pourrions pas voir les étoiles» / PV. S. Jake Radulovich
» Dans toutes les larmes s’attarde un espoir. Vivre sans espoir c’est cesser de vivre. PV Amy
» [Mercredi - 18h30] Je peux pas vivre sans lui.
» Vivre sans but, c'est naviguer sans boussole. (Persy)
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: Quartiers Veryan Le Calme, Totoriflette le Juste :: La maison des Lilieceae-
Sauter vers: