Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 En route vers la chaumière d'Arthur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aubedevf

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: En route vers la chaumière d'Arthur   Dim 21 Fév - 10:27

Il faisait frisquet par ce petit matin de février. Même si la neige avait fondu et qu'un rayon de soleil était venu réchauffer les ruelles de Moulins la veille, cela n'avait pas suffi à réellement réchauffer l'atmosphère.

C'est donc bien emmitouflée dans sa couverture qu'Aube pris la direction de la chaumière d'Arthur, accompagnée par le seul bruit du vent dans les arbres.

La veille, Arthur lui avait proposé de lui rendre visite, sans cela elle n'y serait jamais allée. Et même comme ça, son coeur battait la chamade dans sa poitrine.

À plusieurs reprises, elle avait failli rebrousser chemin, mais elle s'était ravisée, se disant qu'elle pourrait quand même aller jusqu'à l'entrée de la propriété et qu'elle pourrait repartir si elle ne se sentait pas le courage d'aller plus loin.

Et maintenant, elle approchait de la demeure de l'homme qui occupait l'essentiel de ses pensées. Elle aperçut parmi les arbres un toit de chaume, et s'arrêta quelques instants, pour écouter le calme environnant. Elle distingua un miaulement, suivi d'un autre, et son visage s'illumina d'un sourire.


Sûrement les chats qui ont réussi à apprivoiser Arthur. Ah! si seulement je pouvais leur parler, pour leur demander comment ils ont fait...

Aube se dirigea à petits pas vers la chaumière et s'arrêta près d'un hamac, tendu entre deux arbres. Elle s'adossa à l'un d'eux et son regard se porta vers la fenêtre de l'étage.





"Y en a qui ont le coeur si tendre, qu'y reposent les mésanges..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliana



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Dim 21 Fév - 18:58

Ili jouait derrière la chaumière. Papa travaillait à l'atelier, ce matin, et ils ne descendraient en ville que dans l'après midi. Amelyne, sa nourrice, n'avait donc pas besoin de la garder aujourd'hui, et elle pouvait s'occuper route entière d'Alwyn, le p'tit frère de Maë. Iliana s'ennuyait un peu depuis que Maë était partie en voyage avec sa maman. Mais à la chaumière, il y avait quand même plein de trucs à faire, même en hiver. La neige était encore résistante, et d'ailleurs, ce matin là, Ili avait décidé de fabriquer une muraille de neige derrière la chaumière pour se faire une cabane.

Bon, assez vite, elle manqua de courage. Oswell était allongé sur le tas de bois adossé à la chaumière, et Iliana, plutôt que de d'ajouter une nouvelle brique de neige à sa muraille, décida d'en faire une boule pour viser le chat qui dormait paisiblement. Mais le gros patapouf à fourrure noir fut soudain attiré par quelque chose, et sauta du tas de bois juste avant que la boule de neige l'atteigne. Intriguée, Ili le suivit. Au coin de la chaumière, Oswell fut rejoint par Lewyn. Le pelage de Lewyn était aussi sombre que celui d'Oswell, mais ses prunelles rouges le rendaient un peu effrayant. D'ailleurs, la plupart du temps, il préférait rester à l'écart. Il était plus sauvage que les autres.

Plus sauvage que Barristan, par exemple. De couleur gris clair, le vieux chat s'ajouta à la petite troupe qui déboucha dans la cour, de l'autre côté de la chaumière. Là bas, près du hamac, il y avait une dame. Iliana fronça les sourcils. Il n'y avait plus beaucoup de visites à la chaumière, depuis un certain temps. A côté de la dame, Gerold, le chat blanc qu'on avait du mal à voir parce qu'il ressemblait à la neige, regardait la visiteuse et, un peu plus loin, à la porte de l'atelier, Ashara fixait elle aussi la dame de ses prunelles violettes.

Iliana fit quelque pas prudents. La dame était tout emmitouflée dans de gros vêtements à cause du froid, mais lorsqu'elle tourna la tête vers elle, Ili la reconnut instantanément. C'était Aube!

Les pas n'étaient plus du tout prudents, et se changèrent même en une course dans la neige, jusqu'à ce qu'elle arrive à la hauteur de la visiteuse.


Bonjour Aube! T'es venue nous voir?


Dernière édition par Iliana le Sam 27 Fév - 17:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aubedevf

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Dim 21 Fév - 21:35

Un chat blanc s'approcha. Il avançait tout doucement et Aube ne le remarqua que quand il fut à deux mètres d'elle. Il la fixait et Aube ne fit aucun mouvement, de peur de l'effaroucher. Elle le regarda un moment puis ses yeux furent attirés vers un bâtiment qui devait être un atelier. Là, deux points violets la dévisageaient également.

Tout était si calme... Les pensées d'Aube recommencèrent à dériver. Elle se demanda ce qu'elle était venue faire là. La maison d'Arthur, le jardin encore tout blanc, les arbres plantés au petit bonheur la chance, les chats, Iliana et Arthur qui dormaient certainement encore à cette heure matinale, ... tout avait l'air tellement paisible. Arthur lui avait dit avoir fait souffrir et avoir beaucoup souffert lui-même. Elle comprit qu'Arthur s'était construit ici un petit havre de paix, où la force des habitudes lui avait permis d'oublier. Aube se dit qu'en venant ici avec ses gros sabots, elle risquait de tout chambouler.

Elle jeta encore un regard vers la fenêtre de l'étage et fit demi-tour pour retourner sur ses pas, quand elle aperçut au coin de la chaumière, une petite fille entourée de trois chats. La fillette resta un instant sans bouger, puis avança lentement, et tout à coup se mit à courir dans sa direction.

Aube aimait bien Iliana. C'était une petite fille très vive, toujours de bonne humeur, et qui aimait beaucoup taquiner les autres. En fait, elle lui ressemblait un peu.

Iliana arriva tout sourire aux côté d'Aube et lui demanda:


Bonjour Aube! T'es venue nous voir?

Aube fit signe que oui de la tête et regarda les trois chats approcher lentement.

Bonjour Ili! Tu es bien matinale dis donc... Mais c'est vrai que moi aussi...
Ce sont tes chats? Ils s'appellent comment?





"Y en a qui ont le coeur si tendre, qu'y reposent les mésanges..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliana



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Dim 21 Fév - 23:57

Bonjour Ili! Tu es bien matinale dis donc... Mais c'est vrai que moi aussi...
Ce sont tes chats? Ils s'appellent comment?


Oui, j'me suis réveillée tôt ce matin. C'est à cause que papa il voulait travailler à l'atelier, et il s'est levé avant le soleil, mais quand il a voulu faire chauffer de l'eau dans le chaudron dans la cheminée, il a renversé le chaudron qui est tombé sur son pied, et il a crié que diable de diable il en avait marre de ce chaudron trop grand... Alors moi j'étais réveillée, alors je suis descendue, et j'ai sorti le chaudron plus petit, celui que papa il sait jamais où il est rangé, et je lui ai fait chauffer de l'eau pendant qu'il soignait son pied... Et puis j'suis allée jouer dehors.

Ili avait parlé d'une traite, sans reprendre son souffle. Elle était timide, mais une fois qu'elle se sentait en confiance avec les gens, elle avait tendance à beaucoup parler sans vraiment s'arrêter... Un peu comme Maë faisait des fois. Pendant qu'elle parlait, les chats qui l'accompagnaient s'étaient rapprochés.

Oui, c'est nos chats. Lui, le gros, c'est Oswell. Il est gourmand, et c'est le plus facile à attraper parce qu'il se déplace pas très vite. Et l'autre avec un pelage tout noir aussi, c'est Lewyn. Lui il se laisse pas trop souvent approcher, et il a un sale caractère. Le blanc, là, c'est Gerold. Papa dit que c'est lui le chef, qu'il surveille la maison. Et le gris clair, c'est Barristan. Il est gentil, mais des fois, il monte trop haut dans les arbres pour que je puisse l'attraper. Et là bas, à la porte de l'atelier, c'est Ashara. Elle a eu des bébés, ils sont dans la maison. On croyait qu'elle avait disparu, mais je l'ai retrouvée y'a pas longtemps, quand...

Le visage d'Ili s'assombrit brutalement, et ses yeux se chargèrent de lourds nuages. Mais elle effaça bien vite ce moment de douleur, secoua la tête, et se remit à parler.

Y'en a aussi d'autres, des chats. Y'a Rhaegar et Lyanna, mais on les voit pas souvent, ils sont un peu sauvages. Et puis papa dit qu'il y en a un autre, qui n'est pas venue depuis trèèèèès longtemps, même que j'l'ai jamais vue. Elle s'appelle Daré... Naré... dérys... un truc comme ça.

Vrai qu'elle ne l'avait jamais vue, même que des fois, elle se demandait si papa l'inventait pas. Vive comme l'éclair, et heureuse d'avoir une visite à la chaumière, Iliana glissa sa main dans celle d'Aube et l'attira avec elle.

Viens! Papa il travaille dans son atelier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aubedevf

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Lun 22 Fév - 14:24

Aube écouta Ili parler. Elle ne l'avait jamais entendue parler autant. Un vrai moulin ma parole...

Quand Ili nomma les chats, elle se dit que ça serait pas de la tarte pour retenir tout ça. Puis le visage de la fillette s'assombrit d'un seul coup. Et le sourire revint juste après. Iliana mit sa petite main dans celle d'Aube et la tira vers l'atelier.








"Y en a qui ont le coeur si tendre, qu'y reposent les mésanges..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franceska

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Ven 26 Fév - 15:17

[ Osera...ou osera pas ?]

La matinée s’était écoulée à une vitesse folle et la rousse, enfermée depuis les toutes premières heures du jours dans son bureau, à rédiger, classer, ranger, avait à présent grand besoin de s’évader. La journée, et ce malgré une saison hivernale toujours bien installée, s’annonçait beaucoup plus douce que les précédentes. La neige avait fondue et seul le vent soufflait, laissant cependant l’air moins frais qu’à l’accoutumé.

Réfléchissant aux éventuelles occupations auxquelles elle pourrait aller vaquer afin de profiter de cette après-midi de liberté, elle se décida d’aller errer en pleine campagne, lieu qu’elle n’avait jusque là, pas pris le temps de visiter.


Elle se lança donc rapidement en direction de sa maison qui ne l’était pas vraiment pour le moment puisqu’elle avait prit pension chez Cris et Phoe qui, gentiment la logerait quelques temps. Ce fut donc avec un réel soulagement qu’elle quitta son bureau.
Un bon bol d’air lui ferait sans doute un bien fou après les quelques contrariétés qu’elle avait connu et qu’elle continuait d’endurer intérieurement. Il lui fallait se remettre des derniers évènements, tenter de ne plus penser, parvenir à oublier.
Le promenade soudainement envisagée, lui permettrait de s’adonner à réflexion en toute tranquillité, loin des regards et des pensées de ceux qu’elle croisait.

Tandis qu’elle s’apprêtait à quitter la maisonnée, elle tomba nez à nez avec Cris qui venait tout juste d’arriver. Sans lui laisser vraiment le temps de souffler, la rousse lui esquissa un large sourire, lui proposant de l’accompagner pour que toute deux aillent se promener.
Ce fut donc, parfaitement nichée, capeline sur les épaules et panier au bras, qu’elle se précipita au dehors, accompagnée de sa meilleure amie, pour se diriger à vive allure vers les endroits un peu plus retranchés du village. Elles s’enfonçaient, vers ces lieux inconnus, avançant un pas après l’autre sans réellement faire attention à la direction qu’elles prenaient tant elles ne cessaient de papoter. De vrais moulins à paroles ces deux là, quand elles se retrouvaient à l’abri de tous.


Elles longeaient de petits sentiers, lesquels bordaient prés et pâturages où les premières violettes avaient enfin daignées pousser et fleurir pour son plus grand plaisir.

Observant Cris, elle lui montra les quelques fleurs bonnes à cueillir.


Tiens regarde ma Cris ! Tu veux bien m’aider à cueillir ces quelques violettes ? Elles seront parfaites pour d’éventuelles infusions contre la toux. C’est un excellent antiseptique qui possède en plus des vertus cicatrisantes. Et puis ne trouves-tu pas qu’elles dégagent douce odeur ?

Frances avait déjà fait cueillette de quelques fleurs et les portaient à présent à ses narines pour en humer le parfum.

Évoluant sur les chemins, la promenade, en plus d’être agréable était bénéfique, puisqu’elle en profitait pour cueillir quelques fleurs qui lui serviraient pour de futurs breuvages et autres remèdes.


L’esprit vagabond, elles avançaient toujours, Franceska étant légèrement songeuse. Ses pensées étaient destinées pour celui dont elle s’était éprise et qu’elle avait eu le courage de laisser partir sans mots dire. Plus le temps passait et plus elle se sentait fragilisée. Le moral dans les chausses, elle pouvait parfois se laisser emporter et cela finirait pas se ressentir au quotidien.

Elle soupira profondément et se tourna vers Cris qui lorgnaient sur les côtés. Contemplait-elle les environs dans le but d’admirer ou au contraire, faisait-elle le guet pour voir si rien ni personne ne les suivait ?

La rousse jeta un œil par dessus son épaule pour tenter de se rassurer et visiblement aucune crainte n’avait lieu d’être puisqu’elles étaient seules.


Tu as entendu quelque chose ? Qu’est-ce que c’est ?

N’était-ce pas le bruit de l’eau ? Un bruit affirmant la présence d’une eau légèrement mouvante dans les parages. Ne serait-ce pas la rivière dont lui avait parlé Arthur, celle qui les mèneraient, si elles la suivaient, jusqu’à sa chaumière ?

Cessant de réfléchir, elle attrapa le bras de Cris et l’entraîna pour aller découvrir ce qui se trouvait non loin et qui faisait tel bruit.


Viens vite ! Allons voir ! Ce doit-être la rivière qui passe par là ! Tu connais l’endroit non ?
Si l’on continue un peu, nous devrions rapidement arriver à la chaumière d’Arthur. Que dirais-tu si nous lui rendions une petite visite ? A deux c’est mieux non ! Je me sentirai certainement plus à l’aise en sachant que tu es là. Toute seule, je ne sais pas si j’aurai osé y aller… Tu me connais.

Alors ? On fait quoi ? On y va ou on y va pas ?


Frances regardait Cris, sourire aux lèvres attendant que cette dernière daigne lui apporter réponse. Impressionnées comme elles l’étaient par Arthur, elle risqueraient de réfléchir longtemps.
Alors « osera ou osera pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliana



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Sam 27 Fév - 17:20

Ili avait vu Cris et Franceska par la fenêtre de sa chambre, alors qu'elle la faisait visiter à Aube. Elle était redescendue en trombe, en tirant Aube par la main, et s'était précipitée dehors. Lewyn, qui était devant la porte, fila en vitesse dans la cour en voyant arriver la tempête. Ili courut dans la neige qui avait tenu, et parcourt le bout de terrain qui séparait la chaumière de la rivière. C'était drôlement long, et quand elle arriva sur la rive, elle était toute essoufflée. Franceska et Cris était un peu plus loin en amont. C'était papa qui lui avait expliqué ce que c'était l'amont. Elle avait pas tout compris, mais elle avait retenu que c'était dans la direction du village.

Cris et Franceska s'étaient arrêtées, et elles regardaient la chaumière et discutaient entre elles. Ili et Aube parcoururent le chemin qui les séparaient des deux visiteuses. Elle lâcha la main de Aube et courut faire un bisou à Cris et à Franceska.


Vous venez aussi nous voir? C'est chouette, d'habitude y'a presque personne qui vient! Faut rentrer, j'vais faire chauffer de l'eau pour la tisane, avant que papa se fasse encore tomber le chaudron sur le pied.

Ili prit la main de Cris et celle de Franceska, et s'aperçut qu'elle n'avait plus de main pour Aube. Elle réfléchit un instant, puis lâcha les visiteuses et se mit à courir.

Vite! J'vais vous faire visiter la chaumière! Et en plus, on a des bébés chatons!

Sans même vérifier que les arrivantes la suivait, Ili repartit en courant vers la chaumière. Elle était contente, c'était chouette de chouette d'avoir de la visite, et puis elle les aimait bien, Aube, Franceska et Cris. Quand elle arriva devant la chaumière, papa était sorti sur le pas de la porte pour voir ce qui se passait. Ashara se frottait à ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aubedevf

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Sam 27 Fév - 18:45

Aube avait visité la chambre d'Ili, qui effectivement était un vrai moulin à paroles quand elle était en compagnie connue. Elle avait pu admirer le lit orné des petites fées sculptées, les jolies robes qu'Orckis avait cousues, un nounours, un joli caillou, ... Aube se souvenait avoir fait collection des cailloux qu'elle trouvait dans son jardin, sur le chemin de l'école ou lors des promenades dominicales avec sa grand-mère. Elle les avait tous perdus, sauf un, qu'elle gardait précieusement dans son baluchon. C'était une pierre lisse, brillante et rayée, avec plein de couleurs différentes. Elle l'avait trouvée lors d'une promenade avec sa maman... La dernière promenade avant que sa maman ne disparaisse...

Puis Ili avait regardé par la fenêtre et avait aperçu Cris et France qui se dirigeaient vers la chaumière. Elle lui avait pris la main et était partie en trombe pour les rejoindre. Aube avait donc suivi le mouvement, était passée à toute vitesse devant un Arthur éberlué et était arrivée à bout de souffle devant Cris et France, qui marchaient tranquillement tout en papotant. Aube reprit sa respiration tandis qu'Ili, vraiment surexcitée, leur demandait de venir boire une tisane. Elle leur fit une bise et regarda la fillette repartir à toutes jambes vers la chaumière.


Ben dites donc, elle est vraiment contente de vous voir, Iliana... À mon avis, elle doit parfois se sentir un peu seule... Faudra qu'on vienne plus souvent, vous ne pensez pas?

Elles se mirent toutes trois en route. Arthur était sorti et les regarda arriver, un des chats se frottant contre ses jambes.



"Parfois, on regarde les choses telles qu'elles sont en se demandant pourquoi. Parfois, on les regarde telles qu'elles pourraient être en se disant pourquoi pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franceska

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Dim 28 Fév - 1:11

Les yeux rivés sur Cris, Franceska attendait la réponse qu'elle allait lui donner. Oui ou non allait-elle se rendre chez Arthur ?
Franceska, la voyant indécise, se prenait à penser que si l'occasion ne se présentait pas aujourd'hui, elle se présenterai sans doute un autre jour. Rien ne pressait.

Alors qu'elle s'apprêtait à lui proposer de rebrousser chemin, elle entendit un petit bruit qui au fur et à mesure s'intensifiait. Des bruits de pas avait-elle pensé. Tournant la tête, elle aperçu quelqu'un venir dans leur direction.
Franceska n'eut pas besoin de réfléchir longuement, elle avait immédiatement reconnue la douce silhouette de la petite Iliana. C'est qu'elle courait vite malgré de si petites jambes.

Franceska la voyant arrivée à toute vitesse, s'était accroupie, l'accueillant dans ses bras pour recevoir une bise des plus agréable et profiter à l'occasion, de lui déposer sur l'une de ses joues rougies par le vent qui soufflait, un doux baiser.

Mais dis moi jolie petite princesse... où cours-tu ainsi aussi vite ?

Vous venez aussi nous voir? C'est chouette, d'habitude y'a presque personne qui vient! Faut rentrer, j'vais faire chauffer de l'eau pour la tisane, avant que papa se fasse encore tomber le chaudron sur le pied.


Franceska s'était relevé, adressant un large sourire à cette petite fille qui visiblement était ravie de les voir ici, avant de sentir une petite main se refermer sur la sienne.

Et bien Cris, je crois que nous n'avons plus d'autre choix que de nous rendre chez Arthur cette fois? Nous ne pourrions décliner si gentille invitation et encore moins si elle vient d'une si belle enfant.

Relevant les yeux, Frances vit apparaître Aube et sentit la petite main se relâcher pour vite s'en retourner aux côtés d'Arthur qui visiblement se trouvait chez lui.

Ben dites donc, elle est vraiment contente de vous voir, Iliana... À mon avis, elle doit parfois se sentir un peu seule... Faudra qu'on vienne plus souvent, vous ne pensez pas?

La rousse esquissa un léger sourire.

Oui pourquoi pas. Mais tu sais que je n'aime guère venir déranger...Et puis toi tu es là pour leur tenir compagnie. Tu habites bien plus près.

Frances jeta un coup d'oeil vers Cris qui n'avait pas eu le temps de décrocher un mot et l'entraîna, glissant un bras sous le sien.

Allez viens ma belle ! On y va... Iliana va nous attendre et rassures-toi, Arthur ne nous mangera pas.

Après avoir suivi les petites empreintes laissées là par les petits pas d'Iliana, elles étaient enfin arrivées. Frances observait cette chaumière qu'en faite elle découvrait et vint poser son regard sur la silhouette qui se dessinait sur le seuil de l'entrée. Arthur les y attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristras

avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : Moulin, moulin
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Lun 1 Mar - 17:57

Cris qui revassait depuis un bon bout de temps déjà, sursauta en se rendant compte que France la regardait attendait une réponse.

Rougissante elle suivit la petite fille qui courait devant les jeunes femmes, un peu genée car c'etait la première fois qu'elle venait dans les parages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Lun 1 Mar - 23:35

Arthur avait suivi des yeux Aube, qu'Ili avait emmené à l'étage pour lui montrer les mille merveilles de sa chambre. En attendant, il avait reposé au fond de la caisse un des chatons qui avait tenté une évasion maladroite, sous l'oeil attentif d'Ashara. Il s'affaira ensuite à remettre de l'eau dans le chaudron, qu'il suspendit au dessus du feu, dans la cheminée, en prenant bien garde de ne pas se le renverser sur les pieds. Et une furie fit trembler les escaliers. Sa fille dégringola les marches quatre à quatre, Aube à ses talons, ouvrit la porte et disparut au dehors.

Sourcil levé, Arthur mit quelques minutes avant de chercher à comprendre ce qui venait de se passer. Oswell, effrayé par le vacarme, avait filé dans la cuisine. Gerold avait levé la tête, intrigué, puis s'était rendormi paisiblement. Ashara, quant à elle, s'était dirigée vers la porte restée ouverte, et s'installa sur le seuil. Arthur la rejoignit, et comprit alors la raison de la cavalcade d'Iliana. Il semblerait que de nouvelles visiteuses leur aient fait la surprise de passer.

Cris et Franceska suivaient Aube qui suivait Iliana qui courait dans la neige. Arthur attendit patiemment que ces demoiselles traversent le bout de terrain qui séparait la rivière de la chaumière. Ashara se lova contre ses jambes. Puis Ili arriva jusqu'à lui et bondit dans ses bras. La joie faisait briller les paillettes d'or, héritées de lui, au fond de son regard émeraude, hérité de sa mère. Sa fille s'ennuyait un peu depuis le départ de Maë, partie en voyage avec Lilou, et elle adorait recevoir du monde à la chaumière. Et Arthur devait bien avouer que les visites s'étaient faites plutôt rares ces derniers temps.


Bonjour Cris, bonjour Franceska... Ravi que vous ayez franchi le pas, et que vous vous soyez aventurées jusqu'ici.

Il posa une bise sur la joue de Franceska, puis sur celle de Cris, et les invita à entrer.

Venez à l'intérieur, il fait encore froid même si la journée avance... Et il y a de la tisane toute prête qui n'attend que vous.

Puis il les précéda dans le chaumière, Ashara louvoyant entre ses mollets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristras

avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : Moulin, moulin
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mar 2 Mar - 10:25

Cris tendit la joue pour recevoir la bise picante d'Arthur et entra dans sa demeure. Observant du coin de l'oeil et se fourra discrètement un petit bout de sucre d'orge dans la bouche, ce geste la rassurait et surtout lui empechait de dire trop bêtise.

Souriant comme si rien n'était, elle écouta les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franceska

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mar 2 Mar - 15:25

Frances, les observait, sourire dessiné sur ses lèvres rosées. Lui et sa petite Ili. Dans ses bras il la serrait, la tenant et la regardant comme le plus beau des joyaux dont il disposait.

Elle qui avait été si hésitante, n'osant venir, se sentait tout à coup rassurée. Elle ne savait quoi, mais un sentiment, soudain était venu l'envelopper.
Était-ce l'amour qui, ici, demeurait et la rendait plus assurée.


Bonjour Cris, bonjour Franceska... Ravi que vous ayez franchi le pas, et que vous vous soyez aventurées jusqu'ici.

Venez à l'intérieur, il fait encore froid même si la journée avance... Et il y a de la tisane toute prête qui n'attend que vous.


Quoi qu'il en fusse, elle avait à présent franchit le pas de la porte, et s'était retrouvée face à Arthur déposant à son tour une bise sur l'une de ses joues et esquissant un léger sourire, se sentant quelque peu intimidé malgré la douce atmosphère qui se dégageait.

Bonjour Arthur ! Excuse nous surtout d'être venu te déranger. Il faut dire qu'avec Cris nous bavardions tant que nous n'avions même pas vu que nous avions parcouru tout ce chemin.

Franceska afficha un nouveau sourire, posant les yeux sur Iliana qui se trouvait toujours agrippée au cou de son père.
Elle pensait que si cette dernière ne s'était précipitée pour venir les trouver, peut-être qu'elle et Cris n'auraient osée et aurait fini par faire demi-tour, à son plus grand regret, car maintenant qu'elle était là, elle se rendait compte qu'il aurait été dommage de ne pas avoir eu le courage de franchir le pas et de profiter de cet instant.


Se tournant vers Cris, elle souriait un peu plus largement, la voyant, sucre en bouche et lui adressa un regard qui en disait long.
C'est qu'elle était maligne sa Cris. Ainsi, la bouche pleine, elle n'aurait à dire que très peu de choses et ne risquerait pas de se ridiculiser devant Arthur qui les impressionnait.
Frances, plongea à son tour les mains dans ses poches, farfouilla quelques instant.. mais rien... Pas un seul morceau de sucre à se fourrer dans la bouche pour qu'elle aussi évite de dire des sottises.
Elle soupira discrètement, espérant qu'elle saurait tenir sa langue.


Tu disais avoir de la tisane ?

Elle se sentit rosir en lui posant la question. Pourquoi la lui posait-elle puisqu'il venait de le dire. M'enfin ! Frances !

De la tisane donc... et bien se sera parfait pour moi...

Ne sachant trop que faire et que dire, elle fit un pas sur le côté, venant se coller à cris et se penchant près d'elle, lui murmura entre ses dents :

T'es maligne toi... t'aurais au moins pu m'en donner un morceau non... ça m'aurai éviter de parler pour ne rien dire.

Puis voyant qu'Ili, Arthur et Aube les regardait, elle se redressa, sourire aux lèvres, attendant que chose se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cristras

avatar

Nombre de messages : 237
Localisation : Moulin, moulin
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mar 2 Mar - 16:14

T'es maligne toi... t'aurais au moins pu m'en donner un morceau non... ça m'aurai éviter de parler pour ne rien dire.

Lui sourit large, la bouche pleine, et rougit legerment sachant qu'on s'était rendue compte de sa gourmandise. Elle regarda du coin de l'oeil pour voir si leur hôte s'en était rendu compte aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aubedevf

avatar

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mar 2 Mar - 22:43

Aube était entrée dans la chaumière à la suite d'Ili. Elles s'étaient rendues dans la cuisine pour chercher des tasses pour France et pour Cris. Pendant ce temps, Arthur accueillait les demoiselles sur le pas de la porte et les conviait à entrer.

Le visage d'Iliana rayonnait de bonheur, cela faisait plaisir à voir. Elles entrèrent dans la pièce à vivre, l'une portant un plateau rempli de petits biscuits, l'autre deux tasses et de nouveaux sachets d'herbes. Elles déposèrent le tout sur la table, approchèrent deux chaises supplémentaires et Iliana vint s'accrocher aux jambes de son papa, tandis qu'Aube restait un peu en retrait, attendant que ses amies viennent s'asseoir autour de la table.





"Parfois, on regarde les choses telles qu'elles sont en se demandant pourquoi. Parfois, on les regarde telles qu'elles pourraient être en se disant pourquoi pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Ven 19 Mar - 23:23

[La veille du printemps...]

Paleo avait besoin de planches pour construire l'abri pour Charlotte la poule et Gaston le coq. Elle n'en pouvait plus de récupérer les oeufs un peu partout dans la maison, sans parler des cochonneries qu'elle devait nettoyer tous les jours, ce n'est pas particulièrement propre des galinacées ! Ne savent pas ce que c'est que d'utiliser le pot dans le fond du jardin !
Elle avait rencontré Arthur quelques jours plus tôt en taverne et il lui avait dit de passer chez lui, qu'il avait des planches qui ne lui servaient plus.
Elle avait donc pris sa brouette, et confier Khyra à Dark qui apparemment adorait rester à la maison avec sa "nièce"! Un vrai tonton poule ^^. Le chemin qui montait chez Arthur était assez caillouteux aussi fit-elle attention de mémoriser l'emplacement des pièges à éviter pour le retour, lorsque la brouette serait bien plus lourde et encombrée.
Elle aperçut enfin au loin une chaumière.


Ah ben c'est pas trop tôt !

Elle termina les quelques mêtres en soufflant comme un boeuf, tant elle était épuisée par cette marche forcée. Elle posa la brouette sous une fenêtre puis alla toquer à la porte :

Ouhouh !! C'est Paleo ! Il y a quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Sam 20 Mar - 18:39

Le printemps revenait, comme chaque année, et les premiers signes s'en faisaient ressentir. La matinée était agréable et Arthur s'occupait de quelques menues réparations à l'extérieur quand il entendit une voix qu'il connaissait bien.

Ouhouh !! C'est Paleo ! Il y a quelqu'un ?

Paleo était devant la porte de la chaumière. Elle avait laissé, le long de l'atelier, une brouette. Sans doute venait-elle chercher les planches pour son poulailler, comme elle lui en avait parlé la veille. Arthur traversa le bout de terrain qui le séparait de Paleo, deux chats sur ses talons. Ashara ne l'avait pas quitté de la matinée, et Lewyn était venu paresseusement le rejoindre un peu plus tôt.

Bonjour Paleo. Tu ne trouveras personne à l'intérieur par ce beau temps...

Demi sourire accroché aux lèvres, il posa une bise sur la joue de Paleo.

Tu viens chercher tes planches, j'imagine... L'atelier est par là, je t'en ai mises de côté.

Il ouvrit le chemin vers l'atelier attenant à la chaumière, et en tira la porte de bois. Adossées à l'un des murs, plusieurs planches de tailles diverses attendaient qu'on veuille bien les charger. Arthur les mit en place sur la brouette, et harnacha le tout à l'aide d'une corde.

Voilà... J'espère que ça fera ton bonheur. Si jamais il t'en manque, ou que tu as besoin d'aide, n'hésite pas à venir me chercher. Veux-tu boire quelque chose avant de reprendre la route?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
paleonopsis

avatar

Nombre de messages : 214
Age : 50
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 11/02/2010

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Sam 20 Mar - 20:36

Paleo attendait patiemment qu'on lui ouvre la porte. Elle sursauta en entendant Arthur derrière elle.
Elle se retourna, mit sa main au niveau de ses sourcils pour se protéger du soleil car elle n'y voyait rien et vit une silouette se diriger vers elle. Arthur était accompagné de 2 chats. Elle ne fut pas du tout étonnée de voir Arthur avec des félins, animaux mi domestiqués, mi sauvages, un peu comme lui...
Elle lui sourit et lui fit une bise pour le saluer.

Tu viens chercher tes planches, j'imagine... L'atelier est par là, je t'en ai mises de côté.
Paleo attrapa sa brouette et le suivit. Il chargea les planches sur sa brouette.
Voilà... J'espère que ça fera ton bonheur. Si jamais il t'en manque, ou que tu as besoin d'aide, n'hésite pas à venir me chercher. Veux-tu boire quelque chose avant de reprendre la route?

Non ça ira Arthur, c'est gentil. Mais Khyra est toute seule à la maison avec Dark et il se sent pas trop à l'aise avec ^^ C'est pas un papa poule comme toi ^^

Lui fait une grosse bise pour le remercier :

Viens manger à la maison avec ILiana et Aube quand tu veux. Je serai heureuse de vous accueillir tous.

Le serre fort pour le remercier encore une fois, attrape les manches de sa brouette, essaya tant bien que mal de la soulever droit et commença le chemin du retour vers chez elle, titubant sous le poids des planches.

- Ca va aller, ça va aller c'est bon ! adressa-t-elle à Arthur sans le regarder, sachant qu'il allait venir l'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mer 24 Mar - 16:49

Paleo déclina son offre et entreprit de reprendre la route. Mais l'opération s'avéra plus difficile qu'elle ne l'avait prévue. La brouette tangua d'un côté, puis de l'autre, comme un navire dans la tempête, et Paleo tenta, à l'aide de ses petits bras, d'équilibrer le tout.

Ca va aller, ça va aller c'est bon !, répétait-elle comme une conjuration. Arthur, après un demi sourire de quelques secondes et un regard échangé avec Lewyn, le chat aux yeux de la couleur du soleil brûlant le désert, qui semblait lui dire "tombera? tombera pas?", se précipita à la rescousse de Paleo.

Oui, oui, ça va aller. Mais je vais t'accompagner, juste au cas où tu ferais une mauvaise rencontre. Je ne voudrais pas qu'on te dérobe mon bois. C'est juste pour ça, hein, pas du tout parce que tu n'aurais jamais pu retourner jusque chez toi sans tout renverser dans le fossé...

Il prit gentiment la brouette en main, avec un sourire en coin à l'adresse de Paleo, et l'accompagna ainsi jusqu'au village, flanqué d'Ashara et Lewyn qui avaient apparemment décidé qu'une balade leur ferait le plus grand bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franceska

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Sam 19 Juin - 1:25

Cela faisait bien longtemps que la Rousse n'avait pas effectué promenade en ces lieux. Elle avançait, empruntant les petits sentiers qui sillonnaient les terres de campagne, se dirigeant vers les abords de la rivière, celle-là même qu'elle était venu longer en la compagnie de Cris avant de rejoindre la chaumière d'Arthur au cours de l'hiver dernier.
Cela faisait si longtemps déjà...

Arthur... elle avait d'ailleurs quelque chose à lui remettre et ce fut d'un pas décidé qu'elle s'en alla jusque chez lui. Un bref passage en taverne à son arrivée et quelques rencontres y ayant été faites lui avait fait savoir qu'il ne se montrait que très peu ces derniers temps. Elle espérait que tout ailles bien pour lui et la meilleure façon pour elle de s'en assurer était encore d'aller le visiter.

Après quelques longues minutes de marche, elle aperçut la chaumière qu'elle rejoignit rapidement. Posant une main sur la clôture qui tenait la propriété entourée, elle y laissa glisser ses doigts avant d'arriver devant le portillon que doucement elle poussa.

Quelques pas encore afin de traverser la cour et de se trouver devant la porte sur laquelle elle vint doucement cogner.
Etait-il là ? Elle l'espérait....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Ven 25 Juin - 19:25

Iliana revenue, la chaumière avait retrouvé davantage de vie. Arthur s'était d'ailleurs rendu compte, lors du retour de sa fille, qu'il avait presque déserté la chaumière, passant le plus clair de ses journées à la mairie, la plupart de ses nuits chez Aube, ne revenant ici qu'exténué les soirs où il avait le courage de faire le chemin à travers la campagne. Mais le retour de sa fille lui avait redonné le goût de vivre ici et même de s'accorder des matinées de tranquillité avec elle.

Ce matin était de ceux là. Iliana, allongée sur le ventre, les pieds en l'air battant le vide, s'amusait avec quelques figurines de bois qu'Arthur lui avait fabriqué il y avait longtemps déjà. Deux des chatons d'Ashara, curieux, venait perturber les jeux d'Ili, sans qu'elle semble d'ailleurs beaucoup leur en vouloir.

Arthur, lui, avait la tête plongée dans les parchemins qui jonchaient la grande table de bois. Le sujet du jour, guère passionnant, concernait le problème des peaux, toujours difficiles à vendre. Il accueillit donc avec un soulagement certain le bruit caractéristique d'une personne frappant à la porte.

Iliana bondit sur ses deux pieds, faisant fuir les chatons apeurés, et courut ouvrir la porte. Arthur s'était entre temps levé pour accueillir leur visiteur, qui s'avéra être une visiteuse.

Bonjour Franceska! Entre, je t'en prie... Que nous vaut l'honneur de ta visite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franceska

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Sam 26 Juin - 16:01

Quelques coups donnés contre le vieux bois avant d'y poser les mains à plat et de venir coller de manière indiscrète l'oreille pour voir si elle percevait, de l'autre côté, un semblant de vie, de mouvement, qui lui aurait confirmé que quelqu'un se trouvait à l'intérieur.

Derrière la porte, quelques bruits. Ceux de pas accourant et résonnant sur le plancher se rapprochant de l'entrée et le crissement d'une chaise traînant sur le sol.
Reculant, décollant son oreille qu'elle tenait pressée contre la porte, elle esquissa un large sourire en voyant se dessiner dans l'entrebaillement de celle-ci, la silhouette d'Ili ainsi qu'Arthur arrivant juste derrière.


Bonjour vous deux !

Sa penchant légèrement de l'avant, elle plaça ses mains de part et d'autre du joli minois d'Ili et vint déposer une douce bise sur son front avant de se redresser et de s'avancer vers Arthur, se hissant cette fois sur la pointe des pieds pour lui faire une bise. Après quoi, elle s'avança allant rejoindre la grande table qui se trouvait au milieu de la pièce et sur laquelle tout un tas de parchemins était éparpillé.

Oh !.. Je suis désolée Arthur si je te dérange... Tu semblais être en plein travail. J'aurais du m'en douter, tu ne t'arrêtes jamais...mais je voulais voir comment tu allais. J'ai entendu dire à mon arrivée que l'on ne te voyait plus beaucoup ces derniers temps...

Reportant à nouveau son regard sur la table elle comprit bien vite qu'il devait comme à son habitude être débordé, submergé par le travail.

...et puis j'en ai profité pour te ramener quelque chose. Je crois que c'est à toi que je dois les remettre.

Farfouillant dans une des ses poches, elle sortit un trousseau de clefs qu'elle lui tendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mar 29 Juin - 11:12

Ne t'inquiète pas, tu ne me déranges absolument pas. Je dirais même heureusement que j'ai de la visite de temps en temps pour me sortir la tête du travail! Et il est vrai que je me fais plus rare dans les tavernes du village... question de période, sans doute.

D'un geste, Arthur invita Franceska à prendre place. Ils s'installèrent et Arthur souffla à l'oreille d'Iliana d'aller chercher une boîte de biscuit que Lili avait fait dans la cuisine. Sa fille trottina jusqu'à la pièce d'à côté et revint avec les biscuits, qu'elle tendit à Franceska.

Celle-ci avait, entre temps, avancé un trousseau de clés sur la table. Arthur haussa un sourcil, perplexe. Il se doutait bien de quel trousseau il s'agissait.


Ce sont les clés de ta maison? J'imagine que ça veut dire que tu vas quitter Moulins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Franceska

avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Mer 30 Juin - 10:19

Ayant prit place assise, elle porta son regard sur le visage d'un Arthur qui déjà semblait avoir deviné le pourquoi de sa visite. Posant le trousseau qu'elle tenait sur un coin de la table, elle porta son attention sur les petites mains d'Ili qui tenaient fermement une boîte de biscuits. La lui ôtant des mains, elle la posa au centre de la table, et prit Ili dans ses bras afin qu'elle s'asseoit sur ses genoux.

Repoussant le trousseau de clefs vers Arthur, elle s'efforça d'afficher un léger sourire.

Tu fais preuve d'une très grande perspicacité. Il s'agit bien des clefs de la maison que j'occupais. Je dois partir d'ici quelques jours et ne sais quand je reviendrai... enfin si je reviens...

Passant une main sur le tour de la petite taille d'Ili, elle tendit l'autre bras pour saisir la boîte de biscuit s'en emparant de deux dont un qu'elle proposa à la fillette.

Je préférais te les remettre par crainte de les égarer durant mon voyage et au cas où, éventuellement, je me décidais à revenir, et bien je saurais à qui m'adresser pour les récupérer.

Croquant dans son biscuit, elle pensa un bref instant à ce que serait son avenir une fois partie loin d'ici.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   Ven 2 Juil - 21:10

Franceska prit Iliana sur ses genoux. Arthur sourit en coin en voyant que sa fille se laissait faire de bon gré, ravie d'avoir de la visite et ravie que ce soit Franceska.

Tu as bien fait de me remettre tes clés. Je gère le cadastre et en effet, je pourrais ainsi garder un oeil sur ta maison, qui t'attendra à ton retour. Comme tout le village, d'ailleurs... Parce que je ne doute pas que tu reviendras, on revient toujours à Moulins, même si ce n'est que pour une visite.

Prenant à son tour un biscuit, il continua.

Alors où comptes-tu aller? Orléans? A moins que tu ne souhaites voyager ailleurs... Si tu as besoin, je te ferais un mandat pour protéger tes biens.. Et comme ça, tu pourras me vendre deux ou trois trucs en passant...

Nouveau sourire en coin. Franceska allait encore dire qu'il ne perdait aucune occasion... Et elle n'avait pas tout à fait tort. Il était rare de trouver des MA efficaces et de confiance, alors autant profiter de ceux qu'on avait sous la main... Et puis un mandat, c'était s'assurer que Franceska revienne, au moins pour le rendre. Cela dit, elle pouvait aussi le garder plusieurs mois, bien d'autres mandats étaient toujours en possession de Moulinois partis depuis très longtemps.

Tu as dit que tu restais encore quelques jours... Tu me préviendras avant ton départ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers la chaumière d'Arthur   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers la chaumière d'Arthur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» La route vers la mer [Libre]
» Maison de Nara
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai
» Les Chroniques d'une Rôdeuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: La Campagne Environnante :: La Chaumière d'Arthur-
Sauter vers: