Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La maison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: La maison   Ven 26 Sep - 12:25

Le retour à Moulins avait été un peu plus long que l’aller, bien que le couple ait été pressé d’emménager. Cependant leur course s'alourdissait au retour. S’ils avaient chevauché hâtivement à l’aller, inquiets du sort d’Ice, les pas vers Moulins étaient plus pesés, leur cœur emplit du souvenir d’une sœur.
Il y avait aussi le fait que désormais les équins Bucéphale Diramaire marchaient sous le joug d’une charrette pleine des biens récupérés à Sancerre. Bragon, regardant vers ses pensées d'autrefois, dirigeait l’attelage, May, serrée contre lui, tentait de le réconforter de sa présence et de lui changer les idées en partageant avec lui ses souhaits pour emménager leur nouveau « Chez Nous ». La nuit était avancée quand ils passèrent les portes de la ville et prirent une chambre à l’auberge municipale. Après avoir soigneusement dételé et pansé les chevaux, exténués du voyage, il rangèrent la charrette emplie de bois sous la surveillance du greffier au regard d'or, qui aurait croqué plus de rats que de malandrins.
Le lendemain, quand les yeux clos enfin s'éveillaient à la lumière, une bonne nouvelle les attendait, Lilou leur avait trouvé une parcelle, vers la sortie de la ville, côté forêt comme ils le souhaitaient, nid douillet prêt à accueillir ses nouveaux habitants.


Dernière édition par Maybee le Lun 6 Oct - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bragon



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Ven 3 Oct - 12:04

Hey hi Hey ho, on rentre du bouleau ! Enfin, non, du chêne pour la charpente, de la pierre pour les murs…C’est qu’il y en a qui s’entasse depuis une bonne quinzaine de jours. Et au milieu du chantier, un gaillard à tête blanche qui arpente, qui mesure, qui demande des arrangements. Le Sancerrois tient à ce que cette maison soit magnifique, ressemblant aux plans si savamment dessinés avec son aimée certains soirs câlins. Le bois, de Sancerre évidemment, la pierre, ben, du coin, personne n’a su lui dire d’où était la carrière.

Et ça piquait, ça frottait, ça griffait, ça cognait, ça sciait… Parfois, Bragon aidait à poser un linteau, ou écartait un enfant s’approchait trop de la chaux à mortier. Car Chez Nous serait construit en mortier et pierre, point de piset, point de terre et paille séchée. Bragon avait amassé assez d’écus (et Maybee aussi hein ! ) pour une construction digne de leur histoire.
Doucement, la construction montait, alors que Bragon n’était pas encore Moulinois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Mer 8 Oct - 23:01

Quand il n'était pas au fournil, Maybee savait où trouver Bragon, depuis leur arrivée à Moulins, il avait quelque peu délaissé ses habituelles promenades en forêt (mais pas trop hein! y a encore plein de champignons à cueillir!) pour se rendre sur un chantier qui leur tenait à cœur. Elle riait de le voir en maître d'œuvre, râlant à loisir, parce que telle pierre n'était pas taillée comme il fallait (bin oui, à une ligne près, la maison risquait de s'effondrer!) ou parce que le mortier n'était pas assez ou trop pris à son goût...
Maybee, ne connaissant rien à la maçonnerie laissait faire, tout ce qu'elle voyait c'était leur futur "Chez Nous" se monter lentement mais surement.
La jeune femme aimait passer du temps aux côtés de son Aimé, au milieu du chantier, lui indiquant déjà quel meuble elle mettrait dans telle pièce alors que les fondations étaient à peine montées. La maison n'était pas encore finie que déjà, elle vivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Lun 26 Jan - 18:18

Les mois avaient passé, l’automne avait remplacé l’été qui les avait vu arriver, et l’hiver commençait à prendre fin.
La maison avait été bâtie assez rapidement, les conditions climatiques avaient été clémentes et la main d’œuvre nombreuse. Ils avaient donc pu s’y installer courant Octobre, après quelques mois à voyager et commercer pour Moulins.
C’est avec soulagement qu’ils avaient posé bagages et enfin installé ensemble la pancarte sur la porte.





Le mois suivant la population avait accordé sa confiance à Maybee et l’avait élue maire de la ville. Tâche épuisante, dans laquelle Bragon l’avait plus que soutenue, mais le poids des responsabilités avait eu raison de sa santé et la jeune femme du se rendre au couvent pour récupérer quelques forces.
Décembre et ses neiges passèrent, 1457 pointa ses premiers rayons et une cavalière pénétra l’enceinte de la ville quelques jours plus tard.
Bucéphale, lancé au galop rejoignit rapidement la demeure et Maybee glissa le long de sa selle, elle prit à peine le temps de le dételer et le laissa aller paître le long de la rivière qui coulait au fond du jardin pendant qu’elle se précipitait à la rencontre de celui qui lui avait tant manqué ces derniers temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Mer 4 Mar - 12:19

L'exterieur de la maison, en pierre pour le rez de chaussée et en pans de bois pour l'étage, avait une porte à chaque extrémité, la porte de gauche donnait accès au fournil, celle de droite, donnait sur deux escaliers : l'un menant à l'étage ou l'autre à la cave.

Le fournil était une grande pièce pavée de tomettes, un beau four à pain ornait le centre du mur de gauche. Au centre de la pièce trônait une table de travail et un pétrin.
Sur le mur de droite, une autre porte ouvrait sur le couloir et les escaliers.
La pièce communiquait avec une autre, un peu plus petite, qui se trouvait derrière, la chaleur du fournil l'envahissait et c'est pour cela qu'il avaient choisi d'y installer le cuvier.

L'étage couvrait la même surface, les escaliers donnaient en deux endroits: à gauche sur la pièce de vie, en face sur une pièce qui serait la chambre d'ami.
Dans la pièce de vie, point de tommettes mais un parquet. L'emplacement de la cheminée correspondait celle du four, de grandes fenêtres ornaient le mur donnant sur la rue.
Une grande table venait s'imposer au centre de la pièce, entourée de deux bancs et deux chaises,un peu plus loin se trouvaient un vaisselier et un vrai garde manger.
au fond de la pièce, une porte qui ouvrait sur leur chambre.

Derrière la maison, le jardin courait jusqu'à la rivière, au centre de celui ci un magnifique chêne étalait ses branches, un peu plus loin se trouvaient un noyer, un pommier et un noisetier.
Bragon avait même construit un abri pour les chevaux près de la maison, point de porte, juste une ouverture qui leur permettait d'aller et venir comme ils voulaient dans le jardin.

La maison et le jardin tels qu'ils étaient plaisaient beaucoup à Maybee, cependant avec le retour des beaux jours elle trouvait qu'un détail de plus ne serait point de trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Ven 6 Mar - 14:57

La ville avait subit une attaque de brigands, l'un d'eux avait touché Bragon. Maybee l'avait soigné avec amour mais il devait se reposer, aussi en profita t elle pour aller à la foire et acheter les éléments qui selon elle manquaient à la vie de la maison.
Au petit matin, après avoir vérifié que Bragon dormait et l'avoir embrassé, elle se rendit au box et sella Bucéphale.


Eh bien mon gaillard, j'espère que tu es en forme, nous partons à Clermont pour la journée.


La ville grouillait de monde, c'est à peine si elle put accéder au marché. La jeune femme était descendue de sa monture et la tenait par la bride, aujourd'hui point d'achats, juste des commandes, ce qui ne l'empêchait pas d'examiner chaque étal avec attention. Elle s'arrêta devant l'un d'eux, une veille femme y vendait de la volailles, des lapins, et quelques légumes.

Alo'ma belle, on voit queq'chos qui nous interresse? t'veux t'y un chapon?!
Non m'dame, mais je vous fait commande de poules et un coq, vivants, pour dans quelques semaines, ce sera possible?!
Pour'sûr, j'ai des p'tites qui vont bintot être assez grosses pour pondre, j'vous les gardes, vous m'dites combien!
mmmm... 4 ou 5 pour commencer, j'reviendrais après, faut dire qu'elles sont belles vos poules... tenez, j'vous donne un accompte et mon nom. Merci! au revoir! ah au fait! il me faudra uen cage pour les rammener!
pas d'problème, m'ci m'dame! à la semaine prochaine, ou après!

Les poules.. fait.. mais c'était pas le plus difficile... maintenant... ah voilà!

Elle attacha Bucéphale devant une échoppe et poussa la porte, elle resta discuter avec l'artisan pendant quelques heures, elle y serait bien restée un peu plus mais il était temps de rentrer et ce n'est qu'à la nuit tombée qu'elle poussa la porte de "chez Nous"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Dim 22 Mar - 13:34

Quelques semaines avaient passé, Maybee avait pris son tour de garde et devait faire un rapport quotidien au Prévôt.. à Clermont... elle passait des journées harassantes. Au petit matin, finissant son tour, elle dormait quelques heures, puis s'en allait seller Bucéphale ou Diramamaire, pour chevaucher jusqu'au château, lorsqu'elle rentrait le soir à moulins, la nuit tombait et il fallait reprendre les rondes... la fatigue se faisait sentir, mais l'envie de se sentir utile était plus forte que le reste, alors elle continuait.. et puis, des projets germaient dans son esprit... d'abord le poulailler, elle avait tant bien que mal aménager un semblant d'enclos pour les poules et les y avait installées, elle prenait le temps chaque matin avant de partir de lever les œufs et nourrir les volailles.
Ce jour là, elle était partie à Clermont en charrette, avec les deux chevaux, le menuisier qu'elle avait vu venait de terminer sa commande et c'est le sourire au lèvres qu'elle revint de la capitale.

Malgré l'épuisement, elle monta les escaliers 4 à 4 pour rejoindre Bragon, elle le trouva attablé et lui saut au cou sans lui laisser le temps de finir sa bouchée de pain.


Mon Aimé!!!! J'ai une surprise!!! descendez vite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bragon



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Dim 22 Mar - 18:59

Bragon dégustait paisiblement une soupe que Maybee lui avait savemment préparé, avec de beaux légumes, et un peu de gras. L'aisance leur permettait de manger de la viande, pas chaque repas, mais de la viande était un luxe. Le vieil homme était pensif, depuis quemques temps, il ne voyait que trop peu son aimée, tout juste croisait-il ses effluves fleuries quand il passait après elle pour se débarbouiller, où qu'il se permettait une pause matinale, pendant qu'elle dormait à poing fermés après une longue nuit de garde. Il aimait la regarder dormir, paisible...

La porte s'ouvrit brusquement, et elle entrait, souriante, plus qu'à l'habitude, la malice effaçant sa fatigue. Une surprise annonçait elle, une surprise. Bragon appréciait ses surprises, celà faisait de ses journées des moments différents, des moments jamais renouvellés, toujours découverts.

Terminant son morceau de pain, il l'enlaça, en se levant.


Voyons cela Kalonig, voyons celà...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Dim 22 Mar - 20:01

Elle lui prit la main et l'entraina en riant au dehors, en bas,dans le jardin, Bucéphale et Diramamaire attendaient tranquillement en paissant, encore attelés.
Maybee attira Bragon vers la charrette et lui montra son contenu.


Voyez! j'ai fait faire un banc, sans pieds, à un menuisier de Clermont et je viens de le ramener, le banc hein! pas le menuisier!
En fait je vous explique, les 4 extrémités du banc sont percées, pour y installer des cordes, je voudrais que nous l'installions à une branche du noyer, au bord de l'eau, pour se balancer, se reposer, plonger quand l'eau sera meilleure! Alors?! qu'en dites vous?!


Elle le fixa, le regard plein d'espoir et le cerveau déjà plein d'idées en germes, elle n'attendait qu'un mot de sa part pour lui en parler, elle s'était promis de lui en faire la surprise mais finalement ce genre de projet se faisait à deux et elle aimait partager ses idées avec lui.
Elle tortillait ses mains sans vraiment s'en rendre compte, et son sourire était plein d'inquiétude... allait il aimer l'idée?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bragon



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Dim 22 Mar - 22:56

Un banc sans pieds!!! L'idée lui paru aussi sotte que grenue, il s'attendit même à ce que Maybee lui demande d'en forger, retrouvant ses gestes d'autrefois. Mais non, elle voulait en faire une balançoire... Elle qui aimait tant à grimper sur les arbres avait sans nul doute trouver une branche du noyer suffisamment forte pour tenir son projet. Peut être alors se contenterait-elle de se bercer sans risquer de se rompre le cou?

Un sourire s'afficha sous le regard rêveur de celui qui se disait vieil homme, un regard de malice, presque enfantin. Bragon se voyait en longue soirée estivale, recherchant l'air d'un balancement léger, se rafraichissant ainsi, Maybee entre ses bras allanguie, abandonnée au bonheur d'être simplement là, écoutant l'eau qui s'écoulait, et le grincement de la corde sur la branche. Bragon en sentait déja le parfum quand il repris ses esprits.


Oui! sans hésitation, oui! Il nous faut trouver corde assez forte pour supporter mon poids! et vous me montrerez quelle branche vous avez élue pour accueillir votre banc! Oui, sans hésiter vos idées sont brillantes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maybee

avatar

Nombre de messages : 85
Localisation : près de lui
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Ven 27 Mar - 15:25

Maybee sauta au cou de Bragon et l'embrassa de toute son âme, il faut dire qu'elle les imaginait déjà tous les deux à se balancer paisiblement au bord de l'eau, et qu'elle se voyait déjà, seule, à se balancer le plus haut possible pour ensuite se laisser tomber dans l'eau... le genre de choses que Bragon n'aimait pas trop qu'elle fasse.

Et puis... il y a autre chose Bragon, voyez le grand chêne? On pourrait peut être y installer une cabane, non? qu'en pensez vous? quand les beaux jours reviendront, nous pourrions y dormir, et se sentir un peu comme en pleine forêt...

Un sourire s'afficha et le rouge lui monta aux joues.


Un peu comme lors de notre première balade tous les deux... J'en ai déjà parlé à Angoulafre, il veut bien nous faire les planches. Je lui ai commandé aussi une nouvelle table, pour la haut, celle que nous avons ramené de Sancerre a mal supporté le voyage, nous pourrions la descendre au fournil pour qu'elle nous serve de plan de travail.

Elle se serra tout contre Bragon, l'enlaça et leva son visage vers le sien.

J'dois vous sembler un peu trop... juvénile... par moments, non?! et dépensière aussi... mais je me plait vraiment ici, en plus nous avons vraiment le jardin rêvé, éloigné de la ville, une rivière qui court au bout, de grands arbres dans lesquels on peut grimper et admirer la vue... et je voudrais passer d'agréables moments avec vous ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bragon



Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: La maison   Lun 30 Mar - 10:47

Juvénile, ainsi se disait-elle… Pourtant dans ses yeux, il ne voyait que de l’amour, l’amour de la vie, et l’amour pour lui. L’amour le maintenait jeune et éveillé, sans doute en était il ainsi pour elle. Juvénile se disait elle… Il ne voyait que celle qu’il avait rencontrée il y a maintenant longtemps, et pourtant, c’était hier, vive, malicieuse, adorable, pétillante. De son esprit si vif sortait toujours des idées emplies de gaîté et de malice. Il apportera ses bras pour monter cette cabane, il ira payer Angoulaffre pour qu’il choisisse ses plus belles planches, il ira se balancer avec elle, et se prélasser dans cette cabane, quand l’humeur les accompagnerait.
Il la pressa doucement contre lui, pensant à elle plus qu’à ce qui pouvait se passer à l’entour. Elle qui s’abandonnait ainsi en ses bras, elle qui vivait et souriait, il l’aimait plus que lui-même, elle était sa raison de sourire à la vie.

Après se doux moment d’abandon, il se dirigea vers l’endroit où était rangée sa plus haute échelle, se chargea d’une solide corde, et se rejoignit la rivière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La maison   

Revenir en haut Aller en bas
 
La maison
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Cherchons une bonne "maison" pour un bouc nain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Chez Nous-
Sauter vers: