Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la pièce à vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: la pièce à vivre   Lun 4 Aoû - 10:45

Ninon regardait autour d'elle en se demandant par où commencer. De la poussière, à n'en plus finir.... Elle voulait inviter Ben, ce soir, mais pas question de le recevoir dans une maison aussi sale.
Elle se secoua, attrapa la brosse et se lança à l'assaut de la vermine.
Elle libéra ses furets qui se mirent directement à chasser les hôtes indésirables. Elle sourit en les regardant, c'était plus un jeu qu'un travail, ils y prenaient réellement du plaisir...


Ensuite, elle irait faire un tour au village, passerait au marché et à la mairie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Lun 4 Aoû - 18:36

Quelle idée saugrenue elle avait eue !
Comment avait-elle pu imaginer, ne fut-ce qu'un instant, qu'un jour un homme partagerait cet endroit ?
Elle décida d'aller faire un tour, histoire de se remettre les idées en place.
On est ce que l'on est, et il en sera toujours ainsi.

Elle parti en maugréant

Suffit Ninon, arrête de te lamenter, reprends ta vie en main, la vie est si belle.!

Larguant ses idées noires, elle se mit à sautiller en fredonnant, le sourire aux lèvres, et se dirigea vers la rivière


Dernière édition par ninon914 le Mer 11 Fév - 16:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruzzi

avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: arrivée   Ven 19 Sep - 0:36

Cruzzi, qui revenais de chez les moines, un peu las de ce silence et du manque de sa belle ninon, decida de lui donner une petite visite. Il étais trop impatient de la voir; sa retraite, puis le voyage entrepris par ninon, il ne pensait plus qu'à une chose partager un moment seul avec elle qu'il puisse enfin la serrer dans ses bras et sentir son doux parfum.

Il s'étais habiller de son plus beau tissu pour l'occasion, les cheveux bien coiffé et un bouquet de roses rouges fraichement ceuillis. Il s'approcha de la maison, elle étais un peu delabré vue de l'extérieur, mais un peu d'huile de coude et elle serai parfaite pour ninon. Il toqua à la porte doucement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Ven 19 Sep - 6:30

Ninon, occupée à se préparer pour aller aux champs pense à Cruz, elle ne le verra certainement pas avant un bon bout de temps, lui en retraite et elle toujours par monts et par vaux, elle désespère d'avoir la chance de, ne fut-ce que le croiser. Elle entend des coups sur la porte.

Tiens, qui cela peut-il être ?

Elle se dirige vers la porte, l'ouvre et ... son cœur fait un bond .

Cruz !

Un sourire radieux sur les lèvres, elle se précipite dans les bras de son amoureux. Elle est ravie, les champs attendrons un peu, il lui a trop manqué.
Cruz l'attrape, l'embrasse puis la repose par terre et lui tend un bouquet de fleurs superbes.


Elles sont magnifiques, merci. Viens, entre donc dans ma modeste chaumière

Elle lui prend la main, et, souriante, l'entraîne à l'intérieur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cruzzi

avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Ven 19 Sep - 15:35

Cruz suivit ninon à l'intérieur de la maison, il affichait un large sourire, enchanté d'avoir enfin retrouvé sa ninon. Il la tenait par la main et ne semblait plus vouloir la lâcher. Il entra dans une grande pièce qui était à refaire, un peu comme toute la maison d'ailleurs.

Il regardai ninon, elle avait l'air ravie de cette acquisition, la voir sourire étais une véritable bouffée d'oxygène pour lui, il se sentait à sa place là prés de celle avec qui il aimait passé du temps, celle qui l'enchantait chaque jour, plus il passait du temps avec elle plus il lui semblait que elle lui était a présent indispensable.

Ma belle si tu as besoin de moi, tu peux toujours m'appeler, je suis prêt a t'aider!

Cruz lui afficha un grand sourire et l'embrassa, il l'a suivi pour faire une visite de cette demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Ven 19 Sep - 22:38

Ravie qu'elle est, de le revoir, et chez elle en plus ! Elle se blotti contre lui, le prend par la taille et lui montre son domaine. Bien peu de chose en fait, mais ça lui suffit.
Elle se rend compte que Cruz évalue sa chaumière et elle sourit.


Citation :
Ma belle si tu as besoin de moi, tu peux toujours m'appeler, je suis prêt a t'aider!

Ca sera pas de refus, moi je m'occupe pas vraiment de cet endroit, mais si tu te sens le courage et l'envie d'y apporter des améliorations, fais donc, n'attends pas que je t'appelle.

Elle se dit que c'est plutôt agréable qu'il se propose à l'aider, il viendra donc souvent.
Revenus dans la pièce principale, Ninon sort deux verres et leur sert un petit tord boyaux qu'elle a fabriqué avec Any.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Dim 23 Nov - 12:23

Elle avait fait le ménage une dernière fois, libéré ses furets en espérant qu'ils ne seraient pas redevenus sauvages d'ici son retour, si son voyage durait trop longtemps,
Première vraie mission, non pas comme jusqu'à présent, le long de chemins où l'on ne croisait jamais personne, mais bien dans une contrée en difficulté, en réponse à un appel à l'aide. Elle emmenait Sandy, son amie, sa fidèle compagne depuis 5 ans, la seule qui aie résisté au temps.
Reviendrait-elle seulement ? Pas qu'elle y tienne particulièrement, mais Moulins était son seul point d'encrage, et sa misérable masure, son seul bien. Il fallait bien se poser quelque part, à un moment donné, elle l'avait fait. Elle avait même failli s'investir dans la vie du village, mais les mesquineries et les querelles incessantes avaient très vite refroidit ses velléités. A présent, seuls les voyages l'intéressaient, et elle allait partir, que demander de plus ?

La nouvelle de la mort de Poutou ne l'avait pas étonnée outre mesure, étant au courant des frasques d'Inra ainsi que du harcèlement dont elle était victime de la part d'Apo et de son amie. Elle se sentait lâche, elle avait refusé d'intervenir et même d'aller rendre visite à Poutou lors de son passage à Montpensier, pourtant à une seule journée de marche. Mais à ce moment là, elle ne savait pas quelle attitude adopter vis-à-vis de son amie, Inra l'accompagnant. Elle avait préféré lui mentir, mais Poutou n'avait pas été dupe.
Inra ne lui avait même pas envoyé un pigeon pour lui annoncer la mort de sa femme. Et Apo, qui se gaussait d'être responsable de sa mort !
Ciel ! Comme elle était contente de partir, de quitter toute cette boue, certes, pour une autre fange, mais celle-là, elle ne la connaissait pas, donc, elle s'en fichait !
Elle empoigna sa besace, sortit, ferma la porte derrière elle et s'éloigna sur le chemin, une main posée sur sa douce boule de poils, lovée autour de son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Mer 11 Fév - 16:54

Malgrace 2009-02-11 01:10:38

Aprés un longue journée, et une trés trés longue soirée à la mine du Comté, Malgrace, fatigué, prit le chemin du retour. Arrivant enfin à son cabanon, Malgrace vit un pigeon picorant les quelques graines jetées au sol. Ce n'était pas n importe quel pigeon, mais celui de Ninon. Il s empressa de l'attraper àfin d y lire la missive.

"j'ai tenu jusqu'à présent...J'adore les interdits également...A demain mon tendre, dors bien...Je t'embrasse...Ninon"

Malgrace referma le courrier, le glissa dans sa poche, le sourire aux lèvres et d un pas décidé, il partit en direction du village : d'accords ma belle.

Après une petite demi heure de marche soutenue, il arriva en la demeure de Ninon, il essaya d ouvrir la porte, fermée. Normal, pensa t il !
Et se dirigea sans conviction vers la fenêtre, fermée elle aussi pas folle la guêpe. Malgrâce leva la tête et y vit une lucarne entre baillée, et dune facilité déconcertante, il se hissa sur le toit en chaume. Malgrace poussa le fenestrou et se jeta, sans bruit, à l intérieur.

Aie...mmm...aieaie...la peste !

Malgrace, retenant sa douleur, enleva le piège clap à rats. Ah ! La terrible pensa t il. Il reprit son pas de loup...boiteux et se dirigea vers l antre à Ninon. Dernier obstacle, les furets, il sortit de sa poche un bout de viande et les appela d une voix quasiment sourde : petits petits. il y vit sortir de l autre pièce, les deux compères attirés par l odeur du délice. Malgrace jeta le bout de chair au sol, les furets s y jetèrent et en profita pour s'y faufiler en fermant discrètement la porte.

Elle était là, la lune caressait la belle qui dormait, souriante.


Que tu es belle ma douce.

Malgrace se glissa dans sa couche, la prit dans ses bras et s endormit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Mer 11 Fév - 17:29

Une drôle de sensation, une chaleur inhabituelle, peu à peu elle émerge des limbes du sommeil, ses sens en alerte, quelque chose ne va pas, pas du tout même. Cette impression d’emprisonnement lui file une trouille monstre, elle ouvre un œil, se raidit, quelqu’un la tient serrée dans des bras velus.

Elle n’ose bouger, essayant péniblement de rassembler ses idées, mais non, rien dans ses souvenirs, elle est bien rentrée seule, hier.
Et où sont donc Enzo et Sandy ? Elle écarte les yeux au maximum, retenant son souffle, essayant de voir à qui elle est ainsi collée.
Finalement, n’y tenant plus, elle prend tout doucement la main déposée sur elle et l’écarte, prenant bien soin de ne point trop bouger, on dirait bien qu’elle a un intrus dans son lit et qui plus est, cet intrus roupille sans vergogne.


Aurait-il osé ? Personne n’a le droit d’entrer chez elle, sauf lui, mais jamais il ne s’est permis de se glisser sous ses draps.

Au prix de mille précautions, mille grimaces, aussi, dans l’effort qu’elle doit fournir pour canaliser son envie de planter une dague dans le ventre du dormeur, elle parvient enfin à s’extraire de l’étreinte et regarde.

Mal ! Grumffff ! Malgrâce, cré vin diou ! Bougre d’enfoiré !

Elle en reste pantoise, comment est-il entré ? Enzo ? Sandy ?

Une angoisse lui étreint le cœur, qu’a-t-il fait de ses amours ? Un rapide coup d’œil la rassure, ils dorment, lovés l’un contre l’autre, dans le pièce attenante.

Partagée entre l’envie de rire et celle de l’occire, elle l’observe, debout, raide, devant sa couche où il semble si à l’aise alors qu’elle lui en a interdit l’accès. Un sourire étire le coin de sa bouche, tout son visage est animé, elle sourit, il doit être en plein milieu d’un rêve bien passionnant.

Elle prend sa décision, cet acte ne peut rester impuni, même si au fond d’elle-même l’amusement est là, pas question qu’il s’en rende compte. Sans compter qu’à l’heure qu’il est, il serait mort, si Ela avait été présent. Mais quel inconscient !


Elle sort sans bruit, attrape un seau et se rend à l’abreuvoir. L’eau est à la limite du gel, parfait !
Le seau est plein, le lit est là, dans la ligne de mire, bien douillet, un fou qu’elle aime déjà y dort du sommeil du juste. Elle décompte dans sa tête, secouée par un fou rire silencieux.

A la une, à la deux, à la trois !


Vlan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Dim 29 Mar - 22:10

Main dans la main, silencieuses et pensives, Orckis et Iliana avaient traversé le village pour arriver jusqu'à la demeure de Ninon. Celle-ci étant absente, Orckis prit la clef dans sa cache et elles entrèrent dans la maisonnette.

Voilà où nous allons vivre ma princesse, dit-elle à la fillette.

Pourquoi Maman ? Pourquoi on rentre pas chez nous ? répondit Iliana en observant sa maman. Et Papa, il va venir ici aussi ?

Telle une épée qui se serait enfoncée en son coeur, les mots de sa fille la transperce, la parcourant d'une indescriptible douleur. Où trouver la force de lui dire, comment trouver les mots justes. Elle referma la porte et entraîna sa fille jusqu'à un banc où elle s'assit. Prenant les deux mains d'Iliana dans les siennes, elle plongea ses grands yeux verts dans ceux de la fillette et soupira.

N... non ma princesse, ton... ton père ne viendra pas nous rejoindre... il... Mots qui peinent à sortir, mains qui tremblent, larmes qui s'écoulent sur les joues. Ton papa t'aimera toujours et à jamais... et je t'aimerais toujours et à jamais... mais... nous ne vivrons... nous ne vi...vivrons plus... ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliana



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Mer 1 Avr - 9:49

Drôle de tête, elle avait, maman, décidément. Depuis qu'elles étaient parties du dispensaire, après avoir fait un gros bisou à Lililea, elle n'avait pas dit un mot. Elle avait les yeux tout tristes, un peu perdu comme papa, quand il n'arrivait pas à dormir, la nuit. Ca lui était arrivé souvent, à papa, ces jours derniers. Puis maintenant, c'était maman. Depuis qu'elle était revenue de soigner ses blessures au couvent, il y avait quelque chose de bizarre dans l'air. Papa était parti de la chaumière, et maman était partie faire le soldat. Elle avait dormi chez Lililea, une fois ou deux, et papa ne l'emmenait plus trop en taverne, comme avant, dans la journée. Il y avait Apolonie, qui grognait quand on disait qu'elle était une dame, qui était souvent avec lui. Au début, elle aussi était avec eux, à jouer dans la réserve, mais depuis que papa était parti de la chaumière, il ne l'emmenait plus vraiment en taverne. Ca faisait des jours qu'ils étaient souvent ensemble en taverne, papa et Apolonie. Iliana avait un peu peur d'elle. Elle était comme Grid, elle râlait beaucoup pour pas grand chose.

Mais depuis quelques jours, quelque chose avait encore changé. Maman était partie faire le soldat avec Ninon, puis papa, d'un coup, était devenu encore plus malheureux. Elle ne l'avait pas beaucoup vu, parce que maman était venue la chercher pour la confier à Lililea. Non, décidément, elle n'y comprenait pas grand chose. Seulement que papa et maman étaient malheureux, très malheureux.


Voilà où nous allons vivre ma princesse.

La maison de Ninon? Y vivre? Et la chaumière? Et papa?

Pourquoi Maman ? Pourquoi on rentre pas chez nous ? Et Papa, il va venir ici aussi ?

Oups... elle avait fait du mal à maman, là... elle ne savait pas trop pourquoi, mais ses grands yeux verts avaient très mal.

N... non ma princesse, ton... ton père ne viendra pas nous rejoindre... il... Non... pourquoi tu pleures, maman... Ton papa t'aimera toujours et à jamais... et je t'aimerais toujours et à jamais... mais... nous ne vivrons... nous ne vi...vivrons plus... ensemble.

Bien sûr, il m'aimera toujours. Et toi aussi. Je sais bien... Mais pourquoi vous habitez jamais longtemps ensemble, tous les deux? D'abord, tu es partie en voyage... puis tu es revenue... puis papa est parti de la chaumière... puis maintenant nous deux...

Maman? Moi aussi, je t'aime. Et papa aussi, je l'aime. Mais pourquoi vous êtes tristes, tous les deux? Pourquoi on retourne pas à la chaumière, pour plus être tristes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Ven 3 Avr - 14:57

Orckis se leva et arpenta la pièce sous le regard inquiet de sa fille. Que pouvait-elle lui répondre ? Comment trouver les mots qui rassureraient son enfant tout en lui faisant comprendre la situation ? Comment lui expliquer que son papa n'aimait plus sa maman... qu'il lui avait préféré une autre... qu'il l'avait quittée pour aller La retrouver... la laissant elle, seule et désespérée...
Comment trouver les mots alors qu'elle même n'avait toujours pas compris... tout c'était passé si vite !
Quand elle était partie faire retraite quelques jours dans un couvent de la région, il l'aimait comme un fou... à son retour il lui annonçait qu'il partait car il... il... lui et Apolonie...

Elle prit sa tête entre ses mains, comme pour s'empêcher de les imaginer ensemble. Le visage baigné de larmes, elle se retourna et vint s'accroupir devant Iliana qui l'observait de plus en plus inquiète. Orckis su qu'elle n'avait plus le choix, qu'il lui fallait prendre son courage à deux mains et répondre à ses interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Ven 3 Avr - 15:16

Iliana, mon enfant... lui dit-elle la voix brisée par la douleur. Ar... ton papa... Elle toussota pour s'éclaircir la voix. Tu te souviens d'Apolonie de Nerra ? Tu l'as vue en taverne.

Elle s'arrêta pour observer la réaction de sa fille, comme celle-ci acquissait, elle poursuivit après avoir pris une profonde inspiration.

Ton père... Apolonie... Qu'il était difficile de prononcer ces mots. Ton papa ne... il ne veux plus de moi. Il... il aime Apolonie... Il n'aime plus Maman. Larmes qui s'écoulent de nouveaux sur les joues d'Orckis. Regard effaré d'Iliana. Mais cela ne change rien à l'amour qu'il te porte, tu peux voir ton papa si tu veux et quand tu veux... mais... sans moi. C'est juste une histoire... malheureuse entre lui et moi, tente-t-elle vainement de la rassurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Dim 5 Avr - 15:38

Elle s'affairait dans le masure, préparant ses affaires avant un nouveau voyage, court cette fois, seulement 7 jours, mais elle était si peu présente qu'elle avait à chaque fois l'impression d'arriver dans une maison qui n'était pas la sienne.
Elle était ravie qu'Orckis soit venue s'installer ici, en attenant que le temps apaise les souffrances, qu'elle puisse envisager un avenir, quel qu'il soit.

Elle appelle Iliana, elle voudrait lui montrer les furets, lui apprendre à les manipuler sans risquer de morsure, les enfants ont un sens inné pour s'occuper des animaux.
La petite la rejoint, sautillante, pleine de gaité, insouciante comme devraient l'être tous les enfants. Ili est la seule enfant avec qui elle s'entend, les autres, tous les autres, elle ne les supporte pas, plus, pour être exacte. Les siens, mais en a-t-elle seulement jamais eu, elle a tellement voulu les oublier qu'elle n'arrive plus à séparer la réalité du cauchemar. Les fait sont là, elle n'y pense plus jamais et c'est très bien ainsi.


Viens Ili, allons dehors, je vais te montrer comment faire avec les furets, je voudrais que tu t'en occupes durant mes absences, je sais qye tu en es capable.
Orckis ! Je vais dehors avec Ili, on va s'occuper de mes poilus.


Prenant la petite fille par la main, elle se dirige vers la cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Sam 18 Avr - 18:19

Profitant de l'absence de Ninon qui devait probablement se trouver en taverne, Orckis vint rassembler ses affaires et préparer son départ. Elle avait passé 3 jours à faire l'inventaire des caves des nonnes du couvent d'à côté et se sentait un peu vaseuse, certainement à causes des vapeurs d'alcool qu'elle avait respiré...
Elle prit son balluchon, y enfourna sans ménagements ses quelques effets et avant de partir écrivit un mot à son amie.


Citation :

Ma chère Ninon,

Je te remercie de m'avoir accueillie chez toi, tu sais les souffrances qui sont les miennes et à ce jours je ne puis en supporter plus. Je quitte le village quelques temps, je t'enverrais de mes nouvelles d'ici peu.
Je te fais un gros bisou.

Ton amie Orckis.


Elle déposa le mot sur la table et sortit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Ven 24 Avr - 17:54

Orckis était partie !

En rentrant, Ninon a trouvé le mot de son amie, elle n'a même pas eu l'occasion de lui souhaiter un bon voyage et ça lui tombe dur.
Elle replie le billet et le range, avant de s'atteler à la tâche, histoire de ne pas penser.
Pas bon, de trop penser, elle le sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Dim 26 Avr - 16:32

Toujours riant, elle installe Jon à la table et s'empresse de sortir son tord boyaux qu'elle a fabriqué avec Anyllae. Une pensée tristounette la saisi en songeant à son amie disparue elle ne sait où, bien vite balayée par sa joie d'avoir Jon chez elle.
Elle l'observe en coin, tout en farfouillant dans son réduit à réserves, le voit regarder autour de lui et un sentiment de légère gène l'effleure. Son intérieur est si banal, sans personnalité aucune, elle ne s'en est jamais inquiétée de sa masure, toujours à courir par monts et par vaux, elle n'a nulle besoin de fioritures chez elle. Un lit, une table, deux chaises, que faut-il de plus quand on ne vit pas vraiment là ?

Elle revient vers lui, dépose deux verres et lui sert sa spécialité, pendant que l'eau chauffe dans l'âtre pour la préparation de la tisane.


A ta santé Jon, à ta nouvelle demeure, à ta visite ici et au voyage que nous allons faire.

Je suis vraiment ravie que tu sois venu jusqu'ici

Elle s'installe à son côté, face à lui, lui sur sa chaise, elle, sur la table, le verre levé pour trinquer, un sourire épanoui aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jongwel

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Lun 27 Avr - 20:01

Jon est tout heureux, assis sur sa chaise en face de Ninon qui le surplombe depuis la table.

« Santé ma Ninon, à notre futur voyage… »

Il boit par petites gorgées son verre d’alcool, et pense qu’il ne devra pas en abuser, il faut qu’il retourne au verger ce tantôt. Il y était bien ce matin : Très tôt il a su que Ninon était rentrée, il a donc profité de ces dernières heures qui précèdent un événement heureux et inéluctable. Ce temps d’attente pendant lequel on imagine des détails infimes : la couleur de sa robe, la façon dont elle a attaché ses cheveux, la présence de fleurs sur la table qui reflète une joie de vivre…
Maintenant il est là, les yeux dans ceux de son amour, émerveillé par sa grâce, sa nonchalance et ses certitudes. Il aime ça, chez elle, l’absence quasi permanente de doutes. Au fond ça le rassure, lui il ne connait pas tout de la vie au village, dans le duché et puis il n'est pas matérialiste pour deux sous... La tête dans les nuages quoi, et les yeux dans ceux de Ninon.

Il se lève pour embrasser Ninon, tout content de la retrouver et s’enquiert du contenu de la marmite dans la quelle l’eau bout.


« Que prépares-tu ? Puis-je t’aider à quelque chose ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Lun 27 Avr - 20:26

Après avoir profité des bras de son namoureux, elle se penche sur la marmite pour y jeter quelques herbes, pas qu'elle raffole de la tisane, loin s'en faut, mais elle ne peut décemment pas continuer à la gnôle toute la journée.
Elle sourit de l'intérêt que porte Jon au contenu du récipient et ne peut s'empêcher de laisser échapper un léger rire perlé. S'il compte faire un festin, il va être déçu, la tambouille, c'est pas son truc, elle préfère manger en auberge ou encore griller simplement quelques légumes ou un morceau de viande sur le feu.

Après avoir touillé dans l'eau frémissante, elle se redresse et et lui sourit.


Une tasse d'infusion ? J'ai quelques douceurs rapportées de voyage, un peu dures à présent, mais le goût n'a pas changé, je t'assure !

Elle éclate de rire, préfère ne pas regarder la tête qu'il fait et sort ses trésors de la réserve, en dépose quelques uns sur une assiette et dépose le tout sur la table avant d'entourer la taille de son homme.

Alors, prêt pour le périple ? Nous partirons dès la tombée du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jongwel

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Sam 9 Mai - 7:56

Ce matin là, Jon était décidé à faire une petite surprise à sa Ninon, Il se leva donc aux aurores et arriva chez elle... Il poussa sans bruit la porte d'entrée et jeta un œil à travers celle de la chambre pour vérifier que la belle dormait encore.

Les furets eux par contre bougèrent une oreille bien sur et vinrent aux nouvelles. Ils connaissaient Jon bien sur, mais ce n'était pas encore le grand amour... Jon avait prévu cela, et sortit de sa besace quelques morceaux de viande fraiche pour les amadouer un peu plus et surtout pour qu'ils le laissent tranquille.

Jon prend une écuelle dans le vaisselier bien vide, une cuiller, et installe la table : Il coupe quelques fruits ramassés la veille dans l'écuelle, coupe deux tranches de pain chaud qu'il a été acheté le matin même, et prépare une infusion de plantes locales...

Il dispose ensuite quelques fleurs des champs cueillies en chemin dans un gobelet d'eau et jette au hasard quelques pétales de rose sur la table...

Il ne manque pas non plus de poser devant les fleurs un parchemin roulé et fermé par quelques tiges longues. Le poème, il l'a écrit hier soir :

En ce matin si particulier,
Les oiseaux chantent sans raison,
Les fleurs ouvrent leurs pétales colorés,
Et le soleil nous réchauffe de ses rayons.

Donc en se matin de printemps,
Chez toi je suis passé,
Oui quelque chose d'urgent,
J'ai à te demander.

Oui une demande, je sans ton cœur se serrer,
Et la peur de devoir me refuser te gagner,
Mais ne t'inquiète pas mon amour,
Voici ma demande : M'aimeras tu ce jour ?

Après tous ces préparatifs, Jon gagne le jardinet devant la maison, s'installe sur les marches et contemple le jour se lever...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Sam 9 Mai - 18:28

Le ciel est bleu, d'un bleu profond, éblouissant dans la clarté d'un soleil brillant, mais curieusement sans chaleur. Le silence est absolu, ses yeux glissent de droite à gauche, de haut en bas. Le ciel. Partout....
Elle évolue dans cet espace sans fin, légère comme une plume, inconsistante, sereine. Que pourrait-il bien arriver dans ce néant magnifique ?

Clink ! Léger tressaillement des paupières... Le ciel vire au sombre.

Bing ! ... Bing ! Noir !

Elle chute, chute... Elle tend les bras. Tient ! Elle a des bras ! Un moment d'étonnement intense la saisi, vite balayé par l'angoisse, car il n'y a rien, rien qu'elle puisse saisir.

Toc !...

Ses yeux s'ouvrent, immenses, écarquillés à l'extrême. Brefs moments d'égarement jusqu'à ce qu'enfin la conscience revienne, doucement. Son cœur bat la chamade, elle se redresse dans son lit, encore un peu ébranlée, l'oreille tendue, les sens aux aguets. Pas le moindre bruit.
Elle se force à respirer calmement, profondément, cherchant un retour à la normale pour son palpitant affolé.

Un fou rire la gagne petit à petit, mais quel rêve étrange se dit-elle. D'un bond elle sort de son lit, distribuant caresses et cajoles au passage, à 7 paires d'yeux attentives, elle passe dans la pièce à vivre. Elle a soif.

Elle s'arrête net sur le pas de la porte, son regard embrasse la scène dans son entièreté, un tableau charmant, aux effluves alléchantes.
Odeurs de fleurs des près se mêlent sans déparer aux senteurs de tisane.


Jon !

Comprenant enfin que les bruits légers qui l'ont réveillée provenaient de ces préparatifs, elle se précipite vers la porte et l'ouvre à la volée.
Le rire aux lèvres, le regard plein d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jongwel

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Sam 9 Mai - 19:04

"Coucou Ninon, alors bien dormi ?"

Jon se redresse, prends Ninon par la taille et l'embrasse...

"Viens, entrons"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Mar 12 Mai - 20:16

Elle lui sourit et referme la porte derrière eux.


Mr.red

[HRP - Edit : Rhooo, en manque d'inspiration ? ] Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninon.

avatar

Nombre de messages : 220
Localisation : Ma foi.... ici !
Date d'inscription : 14/06/2008

MessageSujet: Re: la pièce à vivre   Sam 11 Aoû - 8:18

24/09/1460 08:50 : Vous avez acheté à Eclipse72 1 pelle pour 189,00 écus.

20 écus : 7
1 écus : 7
quintal de pierre :
Minerais de fer :
Stères : 6
cailloux : 5
couteau : 1
Epée : 1

--------------------------------------

Résultats des fouilles débutées le 30/07 = 585 écus de gains

20 écus : 12 = 240
1 écus : 13 = 13
quintal de pierre : 1 = 13
Minerais de fer : 2 = 19
Stères : 9 = 38
cailloux : 4 = 0
Epée : 1 = 175
Vous avez trouvé une vieille bourse contenant 100 écus cheers

23/09/1460 09:01 : Votre pioche était très abimée et s'est finalement brisée lors de votre dernière fouille. Paix à son âme.

Edit : 27/10/60
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la pièce à vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
la pièce à vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Etiquette et savoir vivre
» Vivre parmi les fantômes... [Sleep =) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: Quartiers Sissi1 La Merveilleuse, Xavtheone l'Audacieux :: Au gré du vent-
Sauter vers: