Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La chambre d'Iliana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: La chambre d'Iliana   Ven 4 Juil - 21:53

Orckis ouvrit la porte de la pièce qui allait devenir la chambre de l'enfant qu'elle portait. Avant son départ, Arthur avait terminé l'armoire et le berceau, et lui avait assuré les y avoir déposé.

De fait, en entrant dans la pièce, elle les découvrit et fut émue devant la beauté du travail de son bien-aimé. C'était un travail magnifique, le bois parfaitement poli embaumait toute la chambre. Sur la tête du berceau et les portes de l'armoire, Arthur avait patiemment sculpté des angelots. Orckis passa doucement la main sur l'oeuvre de son tendre amour, elle sentit l'enfant tressaillir en elle. De l'autre main elle caressa son ventre arrondit et fut envahie d'un bonheur immense et d'une sérénité soudaine.


Le coeur léger, Orckis se mit au travail, bien qu'il ne resta pas grand chose à faire, Atrhur ayant parfaitement nettoyé cette pièce. Elle alla dans leur chambre et sorti de sa propre armoire, les rideaux, les draps, la couverture, les langes et les petits vêtements qu'elle avait confectionné, et revint les ranger dans la petites armoire du bébé.

Arthur avait vraiment bien fait les choses, il avait placé l'armoire face à la fenêtre, à droite de la porte, et avait déposé le berceau le long du mur opposé à l'entrée de la chambre.

Orckis travaillât d'arrache-pied pour rendre chaleureuse et attrayante la chambre de leur enfant. Elle voulait que tout soit près avant le retour d'Arthur. Elle pendit les rideaux à la fenêtre et sur la canne du berceau, dans lequel elle mit un matelas de duvet d'oie, les draps qu'elle avait brodé et la chaude couverture qu'elle avait tricoté. Ensuite elle étala par-terre un épais tapis de laine qu'elle avait acheté sur le marché quelques jours auparavant et suspendit au plafond des oiseaux de papiers multicolores qu'elle avait également fabriqué de ses propres mains. Lorsqu'elle eut finit, elle regarda l'ensemble et fut ravie du résultat.

Elle sorti de la chambre et referma la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La chambre d'Iliana   Jeu 24 Juil - 0:11

La nuit était calme et silencieuse. L'air était chaud, très chaud, mais ce n'était pas pour cette raison qu'Arthur ne dormait pas. Il aurait pu se mentir aussi en se disant que sa jambe le faisait souffrir, et même si c'était vrai, il savait que la douleur ne l'avait jamais vraiment empêché de fermer l'oeil. En silence, il se leva pour aller prendre l'air nocturne dans le jardin. Mais en quittant le lit, il se ravisa. Il y avait un bien meilleur endroit où il pourrait se ressourcer. Arthur poussa la petite porte qui séparait leur chambre de celle de leur petite fée. Il s'approcha du petit berceau à pas feutrés. Iliana dormait à poings fermés, et voir son joli petit visage l'apaisa un peu.

Orckis et lui s'étaient un peu accrochés parce qu'il avait eu le malheur de dire qu'il n'était pas si courageux que ça. Elle n'aimait pas qu'il se dévalorise. Ce qu'elle ne comprenait pas, c'est qu'il ne s'agissait pas de dévalorisation. C'était simplement que le courage était une notion qui avait bien changé pour lui depuis toutes ces années. Mais Orckis s'était fâchée, et il n'avait rien pu faire pour endiguer sa colère. Et il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle se cabrait à ce point. Oui, bien sûr, elle ne voulait pas l'entendre parler en mal de lui-même, ça il pouvait le comprendre. Mais elle avait douté de lui quand il lui avait promis qu'il ne la mettrait plus en colère. Il n'était pas parvenu à apaiser ses craintes.

Arf... il n'était vraiment pas bon en ce qui concernait les femmes, et encore moins pour calmer les disputes. Un mot malheureux, et c'était comme si la situation lui échappait totalement. Avait-il tort? Etait-il un sombre idiot? Il sourit. Elle le tuerait, si elle savait qu'il avait pensé ça...

Son sourire s'élargit encore plus quand il entendit sa petite fée soupirer dans son sommeil. Son regard revint sur elle, et il se sentit confiant, si confiant qu'il aurait pu renverser des montagnes. Il déposa un baiser sur sa joue, revint dans la pièce d'à côté et se glissa sous les couvertures. Il déposa un second baiser, cette fois sur le front de sa douce, et chercha le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La chambre d'Iliana   Dim 27 Juil - 17:39

Orckis s'était réveillée de bonne heure, au sons des pleurs d'Iliana qui réclamait sa première tétée. Elle s'était levée en prenant garde de ne pas éveiller son tendre amour qui dormait encore profondément. Elle était entrée dans la chambre qui collait à la leur et s'approcha doucement du berceau. Elle prit l'enfant dans ses bras et alla s'asseoir dans le fauteuil à bascule qui se trouvait près de la fenêtre.

"- Bonjour ma jolie poupée, dit-elle du voix douce et chantante. As-tu bien dormi ? Ooooh !! mais tu me semble avoir grand faim, ajouta-t-elle alors que les cris de l'enfant devenaient de plus en plus forts."

Elle s'installe confortablement dans le fauteuil, ôta sa chemise et cala la petite le long de son torse. La bouche d'Iliana trouva rapidement le sein nourricier et elle se mit à téter goulûment. Se balançant doucement d'avant en arrière, Orckis entonna une douce mélodie que sa mère lui chantait lorsqu'elle même n'était qu'une enfant, en ce temps où elle vivait encore dans l'innocence, loin de la cruauté des hommes...

Sans cesser de chantonner elle laissa son esprit vagabonder, remonter des années en arrière, lorsqu'elle habitait encore au bord l'océan, avant que son père ne disparaisse à tout jamais emporté par les flots. Elle sourit en repensant à ces années de bonheur. Elle se revoyait courant pieds-nus sur le sable chaud poursuivie par sa marraine, Latribale, qui s'occupait d'elle pendant que sa mère travaillait. Elle se souvint du ronflement des vagues les jours de tempête, de ces longues promenades, les pieds dans l'eau, du vent fouettant son visage, du doux parfum des embruns....

"- Un jour nous irons là-bas Iliana... murmura-t-elle à l'enfant qui s'était rendormie."

Tournant la tête vers la porte, elle vit qu'Arthur les observait, il arborait un chaleureux sourire et ses yeux étaient emplis d'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La chambre d'Iliana   Lun 28 Juil - 18:53

Arthur ne sut pas si ce qui l'avait réveillé était le petit jours ou la sensation de froid dans le lit. Il étendit le bras et vit qu'Orckis n'était plus là. Sans doute déjà dans la chambre d'Iliana pour le petit déjeuner...

Il se leva en silence et s'appuya sur le chambranle de la porte qui séparait les deux chambres. Orckis donnait le sein à leur fille et chantonnait une chanson qu'Arthur ne reconnut pas. Les paroles étaient à peine audibles, Orckis les murmurant, la tête penchée sur leur petite fée dont les yeux se fermaient peu à peu, bercée par la douce mélodie. Sa princesse chuchota quelques mots, et releva la tête. Elle était si jolie dans la lumière du matin, nourrissant le petit ange à qui ils avaient donné la vie. Son visage semblait étrangement serein, comme lorsque nos pensées se perdent dans une sorte de temps paradisiaque.

Elle l'aperçut et lui sourit, répondant au sourire qui s'était dessiné sur son propre visage sans qu'il s'en rende compte. Il s'approcha d'elle, déposa un baiser sur son front, et caressa d'un doigt la joue d'Iliana, qui était repartie au pays des rêves.


"Vous êtes si belles, toutes les deux... J'ai l'impression que je dors encore, que tout ça n'est qu'un beau rêve éphémère... Mais chaque matin, tu es là, Iliana endormie dans tes bras, et chaque matin, je mesure la chance incroyable qui a fait se croiser nos routes..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iliana



Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 31/03/2009

MessageSujet: Re: La chambre d'Iliana   Sam 27 Fév - 16:54

Ili avait pris la main d'Aube dans sa menotte, et avait grimpé les marches aussi vite que ses petites jambes le lui permettaient. Elles arrivèrent dans sa chambre. A droite, le lit d'Ili, celui que papa lui avait fabriqué quand son lit de bébé était devenu vraiment trop petit. Même qu'il avait sculpté des fées sur le bois, et qu'elles étaient chouettes, ces fées. Alors Iliana commença à montrer à Aube toutes les merveilles de sa chambre. Les fées sculptées, mais aussi le nounours que Lili lui avait donné, et le caillou orange de Zanthis, et puis les robes que maman lui avait fait coudre parce qu'elle avait grandi.

Et puis elle lui montra aussi la vue qu'elle avait de la petite lucarne au dessus de son lit. De là, on voyait le terrain avec les arbres, l'herbe sous la neige, le hamac près duquel Aube avait attendu, et un peu plus loin, la rivière. C'était marrant, la rivière, en hiver, parce qu'elle était gelée par endroit, et ça faisait des grandes plaques de glace et parfois, elle se cassait. Alors on aurait dit de grands bateaux. Même qu'une fois, Oswell s'était retrouvé piégé sur une plaque de glace qui était parti à la dérive, et il avait du sauter dans l'eau froide pour revenir sur la berge, pour pas être emporté. Et Oswell, il aime pas vraiment l'eau, et encore moins quand elle est froide...

Ili était en train de raconter tout ça à Aube quand soudain, elle remarqua deux personnes là bas, tout loin, qui remontait le long de la rivière, vers la chaumière. Elle s'arrêta d'un coup de parler, et plissa les yeux. Elle les connaissait, ces deux là... C'était Cris et Franceska!

Iliana bondit de son lit et reprit la main de Aube.


Viens! Y'a Cris et y'a Franceska dehors!

Et elle redescendit l'escalier en trombe, passa devant papa qui eut l'air de se demander ce qui se passait, et sortit dans la cour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre d'Iliana   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre d'Iliana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: La Campagne Environnante :: La Chaumière d'Arthur-
Sauter vers: