Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 A l'extérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Dim 24 Aoû - 21:46

Sommeil agité. Le sien, mais celui d'Orckis aussi. Il le sentait. Enfin, plus maintenant. Arthur ouvrit les yeux lentement. Elle n'était plus là. Son bel ange n'était plus à ses côtés. Il réfréna un assaut de panique. Elle devait simplement être partie prendre l'air. Il se leva, jeta un coup d'oeil dans la pièce d'à côté, où Iliana dormait du paisible sommeil de l'enfance.

Il fronça les sourcils en s'apercevant qu'il pleuvait. Le bruit des gouttes de pluie sur le toit de la chaumière s'accentua. Arthur descendit aussi rapidement et silencieusement qu'il le put, et sortit sous la pluie. L'eau ruisselait sur lui. Il était torse nu, et le profond sentiment que l'eau du ciel pouvait le laver de tous ses péchés le gagna durant quelques minutes.

Puis il secoua la tête, délestant ses cheveux de centaines de petites gouttelettes. Imbécile. Si ce pouvait être aussi simple...

Arthur traversa le petit bout de terrain qui le séparait de la rivière en courant. Le contact de l'herbe trempée sur ses pieds nus fit naître un étrange frisson qui traversa tout son corps. Il trouva Orckis, grelotante, une couverture sur les épaules, assise au pied du saule.

Il passa doucement une main sur sa joue. Elle se tourna vers lui. Elle pleurait.


"Mon bel ange... Rentre au chaud, tu ne peux pas rester sous la pluie comme ça. Je vais nous faire un bon feu dans la cheminée, et nous préparer une tisane. Tu veux bien?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Dim 24 Aoû - 22:37

Orckis sursauta en entendant la voix d'Arthur, elle leva les yeux vers lui, elle le regarda et s'effondra dans ses bras. Elle ne put lui répondre, les mots restaient bloqués au fond de sa gorge. Elle s'accrocha à lui alors qu'il la soulevait et la portait jusqu'à la chaumière.

Il la déposa sur un fauteuil et entreprit de raviver le feu dans la cheminée. Ensuite il mit de l'eau à chauffer et allat chercher des herbes à infuser. Les yeux hagards, Orckis le regarda faire sans bouger, elle grelottait de froid et claquait des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Lun 25 Aoû - 13:48

Ils étaient tous deux ruisselants lorsqu'ils pénétrèrent dans la chaumière. Il installa sa douce dans le fauteuil le plus près de la cheminée et ralluma le feu. Certaines braises étaient encore chaude, et bientôt les flammes crépitèrent dans le foyer, baignant la pièce d'une légère teinte orangée.

Après avoir mis de l'eau à chauffer puis des herbes à infuser, Arthur revint au chevet d'Orckis. La chaleur des flammes ne parvenaient pas à stopper et ses grelottements, mais ce qui inquiétait le plus Arthur, c'était son mutisme. Et quand elle posa les yeux sur lui, il ne sut pas vraiment déchiffrer son regard. Il y voyait de l'amour, oui, mais aussi quelque chose qu'il connaissait bien pour l'avoir vu au fond de bien des regards. De la peur. De l'horreur, presque.

Il caressa doucement sa joue, repoussa quelques mèches de cheveux mouillés.


"Il faut te réchauffer, ma douce. Je vais aller te chercher des habits secs. Tu vas m'attraper un mauvais mal, à grelotter comme ça..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Mer 17 Sep - 11:37

De son bras poussiéreux, Arthur épongea la sueur qui empoissait son front. Les jours s'étaient singulièrement rafraîchi, mais sa tâche lui demandait beaucoup de temps et beaucoup d'énergie. Il contempla le travail déjà accompli. Trois pans de murs avaient été ajoutés pour agrandir la chaumière. Arthur venait de descendre du toit, l'isolation sur la charpente était terminée.

Il restait néanmoins encore beaucoup de travail, dont le plancher du premier étage. Mais déjà, les deux pièces supplémentaires du rez-de-chaussée étaient presque habitables. Orckis et lui pourraient commencer à les aménager dès demain. Il n'avait pas encore vraiment réfléchi à la manière dont ils agenceraient ces nouvelles pièces. A vrai dire, cela dépendait encore du pigeon qu'il attendait d'un jour à l'autre.

Ce message tant attendu lui donnerait une fois pour toute la réponse à la question qui les hantait tous les deux depuis plusieurs semaines. Allaient-ils retrouver les enfants d'Asa? Mat et les jumeaux avaient été emmenés par un prêtre de passage après le décès d'Asa et de Néo. Arthur avait suivi leur trace à travers plusieurs villages du pays et pensait avoir réussi à les localiser. Ces pièces supplémentaires ne seraient pas de trop pour accueillir les trois enfants.

Alors qu'il contemplait le faîte de la chaumière, Arthur sentit Ashara venir se frotter contre sa jambe. Il la prit dans ses bras et elle se lova contre son épaule. Puis un second contact sur sa jambe le fit baisser à nouveau les yeux. Un grand sourire illumina son visage. Iliana avait galopé jusqu'à lui, et se cramponnait maintenant à son genou. D'une légère poussée, il installa Ashara sur son épaule. La chatte se posa en équilibre, deux pattes sur chacune de ses épaules, passant derrière son coup, tandis qu'Arthur se baissait et prenait sa fille dans ses bras.

La petite puce observa Ashara, avec de grands yeux écarquillés et caressa maladroitement le bout de son museau. La chatte passa d'elle même sa tête sous la petite main d'Iliana pour recevoir une caresse, et la petite fille gazouilla de ravissement. Et Arthur sourit à son tour, devant le tendre spectacle, mais aussi parce qu'il savait que si sa petite fée était là, c'était qu'Orckis était rentrée du marché. Il se retourna et vit sa douce, un panier chargé à la main, qui souriait au joli tableau qui s'offrait à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Jeu 18 Sep - 22:27

Sur le chemin du retour, rentrant du marché,Orckis marchait tranquillement. D'une main elle portait un panier rempli de provision; de l'autre, elle tenait la main d'Iliana qui chantonnait en marchant à petits pas. Il faisait un temps magnifique, le ciel était d'un beau bleu azur et les rayons du soleil commençaient à réchauffer l'atmosphère.

S'approchant de la chaumière, elle vit Arthur qui descendait de son échelle et contemplait le travail qu'il avait accomplit. Apercevant son père, Iliana lâcha la main d'Orckis et galopa jusqu'aux jambes d'Arthur. Elle y arriva en même temps qu'Ashara. C'est alors qu'Orckis vit son bel amour poser le chat sur ses épaules et prendre la petite Lili dans ses bras.

Orckis observa en souriant le charmant tableau familial qui s'offrait à elle.

" Te voilà bien chargé mon bel amour,dit-elle à Arthur en s'approchant du joli trio. Puis regardant vers la chaumière elle adimra le travail colossal qu'il avait fait sur la chaumière avant d'ajouter en souriant : Pas étonnant que tu n'ai plus de temps à nous accorder vu la somme de travail que tu as abattu ses derniers temps."

Se blottissant dans ses bras, elle l'embrassa tendrement profitant de ces quelques instant qu'elle réussissait à lui voler.

" Vivement que tout ceci soit fini, pour que nous puissions accueillir les enfants de d'Asaka et Néo. As-tu reçu des nouvelles ?"

Elle plongea ses grands yeux verts dans les yeux de son bien-aimé, cherchant dans son doux regard la réponse qu'elle espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Ven 19 Sep - 12:29

"Vivement que tout ceci soit fini, pour que nous puissions accueillir les enfants de d'Asaka et Néo. As-tu reçu des nouvelles ?"

Elle le scruta de ses grands yeux verts en quête d'une réponse. Il lui sourit.

"Pas encore, mon bel ange, mais cela ne saurait tarder, ne t'en fais pas."

Il déposa un baiser sur son nez, avant de partager avec elle un long baiser passionné. Ashara sauta de ses épaules pour retomber gracieusement sur le sol, à l'affut probablement d'un oiseau ou d'un mulot qui avait eu le malheur d'attirer son attention. Iliana poussa un cri de ravissement comme l'animal quittait les épaules d'Arthur, et, la montrant du doigt, balbutia:

"Ashaha..."


Arthur regarda sa fille, surpris.

"Ashara, ma petite fée. Asharrra... Tu es formidable, ma princesse... même si j'aurais préféré que ton premier mot soit "papa"..." Il jeta un rapide coup d'oeil vers Orckis. "Ou "maman", bien sûr..."

Il déposa un baiser sur la joue d'Iliana et la plaça dans les bras d'Orckis, visiblement émue. Sa douce embrassa tendrement sa fille, ne sachant que dire, alors qu'Iliana répétait:

"Asharrrrr... a"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 47
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Dim 28 Sep - 22:44

Orckis serra sa fille dans ses bras et l'embrassa tendrement, l'écoutant répéter inlassablement le nom d'Ashara.

"- Bravo ma puce, tu parles maintenant."

Elle lui sourit et la dépose à terre, Iliana applaudit gaiement et court vers l'animal tout en babillant.

Amusée et émue, Orckis se blottit dans les bras de son bien-aimé sans quitter du regard la progression de leur fille. Voyant qu'elle ne court aucuns dangers, elle plonge ses yeux émus dans le doux regard de l'homme qu'elle aime, lui sourit et l'embrasse avec tendresse et douceur.

"- Et bien voilà ! notre bébé n'en ai plus un.... je trouve qu'elle grandit trop vite..."

Passant un bras autour de sa taille alors qu'il pose le sien sur son épaule, elle se tourne vers la maison.

"- Après un tel travail tu dois avoir grand faim, que dirais-tu d'aller manger ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Mar 18 Nov - 12:06

Le route depuis Murat s'était déroulée sans encombre, comme à l'aller. Mais ce que redoutait le plus Arthur, ce n'était pas les dangers du voyage. Non, ce qu'il craignait depuis des jours était là, devant lui. Il était de retour, dans une chaumière immense. Et vide.

Orckis était partie, sans qu'il ait vraiment eu l'impression d'avoir une prise sur les évènements. Elle avait éprouvé le besoin de prendre l'air, et si leur séparation avait été douloureuse, il avait néanmoins cru que... bah, il ne savait même plus ce qu'il avait cru. Il avait reçu un courrier de sa part, un courrier qui avait redonner un peu de joie à son coeur. Elle avait finalement décidé de rester.

Puis était repartie. Peut-être, sans doute même, parce qu'il n'avait rebroussé chemin quand il avait reçu son courrier. Il avait cru... Qu'avait-il cru, déjà... Il avait cru que revenir tout de suite risquait de l'oppresser de nouveau. Il avait peur que son retour la fasse repartir. Et finalement, elle était repartie parce qu'il n'était pas revenu.

Diable de diable. Il s'y perdait. Le résultat était le même, elle était partie, et il n'y comprenait toujours pas grand chose. Et voilà qu'il se retrouvait dans une chaumière qu'il avait agrandi pour des enfants qui ne viendraient pas, et que l'amour de sa vie venait de quitter.

Après de longues minutes passées à regarder sa maisonnette, Arthur serra Iliana, qui s'était endormie, un peu plus fort entre ses bras, et se dirigea vers la porte.

Ashara apparut comme par enchantement, et l'accueillit d'un miaulement perplexe. Puis derrière elle, comme pour la protéger, débouchèrent en ordre de bataille Gerold, Barristan, Lewyn et Oswell. Arthur sourit tristement.

Avant de rentrer, il jeta un coup d'oeil au saule, là où Orckis aimait tant se reposer. Il aperçut, comme un éclair fugitif, un chat au pelage argenté batifoler avec une de ses congénères, noire comme la nuit du nord lointain. Et il lui sembla, pour la première fois, alors qu'il l'avait vue à plusieurs reprises déjà, qu'elle avait de grands yeux couleurs émeraude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Mer 13 Mai - 9:50

Ils étaient, tous ou presque, une fois n'était pas coutume. Baluchon bien arrimé sur son dos, main dans celle d'Iliana, Arthur contemplait d'un oeil mélancolique les chats qui, assis dans l'herbe fraîche de ce début de soirée, lui rendait son regard, perplexes. Et oui, je pars. Encore. Oswell, Gerold, Lewyn, Barristan, Ashara, je quitte la chaumière pour... pour un temps indéfini. A vous au point, j'ai pu dire au revoir.

Il était passé plusieurs fois devant les tavernes, ce soir, pourtant. Mais en franchir le seuil s'était avéré trop dur. Parce que dire au revoir à ceux qu'il avait croisé en fin d'après midi avait été une épreuve bien suffisante. Serrer Mistouille dans ses bras, elle qu'il avait mariée, puis relâcher son étreinte sans savoir quand il la reverrait... Et imaginer ensuite les autres. Amandine et Cruzzi, Moiraine, Ninon et Jon, Thea, Stase, Coco, Gromir, Sunie peut être... et tous les autres.

Il avait manqué de courage. Ils lui en voudraient, certes. Partir ainsi, comme un voleur. Mais il savait qu'il ne parviendrait pas à affronter des adieux. Amandine serait en colère. Ninon aussi, peut être. Il aurait voulu...

Qu'aurait-il voulu? Leur dire à bientôt? Il n'en savait rien. Malgré tout ce qu'il avait pu dire. Malgré la promesse arrachée par Lilou... Il ne savait pas quand il reviendrait, ni même si... Qui savait ce qu'il trouverait sur sa route? Il était attaché à Moulins. Par un lien puissant, charnel presque. Il aimait tous ces gens qu'il avait croisé ici. Avec qui il avait ri, pleuré parfois, partagé des moments forts, toujours.

Et qu'il fuyait ce soir parce qu'il n'avait pas la force de leur dire au revoir. De leur dire que, peut être, il leur faisait ses adieux. De l'imaginer, juste.

Après avoir harnaché sa fille sur le cheval acheté quelques jours auparavant, et auquel il conviendrait de donner un nom, Arthur jeta un dernier coup d'oeil sur leur chaumière. Il enverrait un courrier à Stase pour lui dire qu'elle pouvait investir les lieux si elle le souhaitait. Les chats le regardait toujours, curieux de ce nouveau changement. Au revoir, mes vieux compagnons.

Il grimpa à son tour sur le dos de sa monture, et se força à ne pas regarder en arrière. Il lança leur cheval au trot jusqu'à une des portes secondaires de Moulins, où l'attendaient les autres. Au loin, les dernières lueurs s'éteignaient. Les tavernes fermaient. Moulins s'endormait, les Moulinois rêvaient. Au revoir, mes amis.

Adieu... ou au revoir... qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Jeu 30 Juil - 13:56

Diable de diable... Il y avait du travail. Deux jours qu'il était revenu, et il n'avait pas encore terminé. Le bon coup de ménage n'avait pas été le plus dur, même si cela avait pris du temps. Il avait fallu réparer le toit qui, par endroit, avait choisi de s'effilocher sans trop qu'on sache pourquoi. Et rendre le terrain praticable. L'herbe folle avait tout envahi, certains des arbres réclamaient qu'on en arrache les branches mortes ou devenues trop dangereuses, et une souche imposante, sans doute venu de loin avait obstrué une partie de la rivière.

Pour l'heure, il était occupé à harnacher le tronc et le faire pivoter. La chaleur de cette belle matinée faisait naître la sueur sur sa peau qui dorait doucement au soleil. Quelques uns des chats l'observaient d'un oeil interrogateur. Deux soirs plus tôt, lorsqu'il était revenu ici après sa première journée passée à Moulins, les chats avaient comme été aimantés par son retour. Barristan, d'abord, en éclaireur. Puis Gerold et Oswell. Puis Lewyn. Il avait même aperçu, en se levant à l'aube hier matin, Rhaegar et Lyanna. En revanche, Ashara manquait à l'appel. Peut-être vadrouillait-elle quelque part dans la campagne. Peut-être le boudait-elle d'avoir été si longtemps absent. Peut-être... n'empêche qu'Arthur ne pouvait empêcher un sentiment d'inquiétude de poindre en lui à mesure que son absence se prolongeait.

Diable. Il verrait demain. Ashara avait déjà disparu durant plusieurs jours, comme font souvent les chats, avant de revenir un beau matin réclamer soin et caresse. Pour l'heure, il devait se hâter de remettre la chaumière en état. Le pigeon arrivé ce matin, et qui avait échappé de peu aux griffes d'Oswell, lui avait apporté la nouvelle de l'arrivée de Marie, Maeve et Gabrielle pour le lendemain. Il avait donc encore une journée pour rendre la chaumière aussi accueillante que possible. Ajouté à cela qu'il irait donner un coup de main dans la journée à Lilou pour le grand bal en l'honneur de la visite ducale...

Le tronc accepta enfin de pivoter d'un coup, et Arthur, déséquilibré, tomba en arrière, en un énorme plouf qui fit fuir les chats. Trempé et entraîné par la souche qui avait repris sa course avec le courant, Arthur parvint à trouver un point d'appui sur la berge et à retenir la souche. Il la hissa tant bien que mal sur le bord, et put enfin se laisser tomber sur l'herbe, essoufflé, le visage rouge d'effort.

Diable de diable... Je vais me faire un plaisir de te tailler en morceau et de te voir brûler dans la cheminée cet hiver, mon bon ami.

Bon... Il restait encore pas mal de choses à faire. Et Stase qui avait mis les bouts ce matin, avant même qu'Arthur ait pu émettre l'idée qu'elle pourrait lui donner un coup de main. Le réveil avait été dur pour la gamine, la gueule de bois ne l'ayant pas épargnée ce matin, conséquence de la soirée arrosée de la veille. Elle avait filé avec son canasson en direction du bourg, pour s'y occuper de l'achat d'un champ, et avait laissé Jean Eudes au piquet, aux côtés d'Althaïr.

Faudrait songer à construire une écurie, à ce propos.

Diable... oui, en effet... Il y avait encore beaucoup à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lililea

avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 52
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Dim 2 Mai - 17:42

Lililea sortant de son sejour chez les soeurs passa chez Arthur pour reprendre Wellan, qu'elle avait laissé le temps de sa retraite

Elle frappa à la porte et attendit qu'on vienne lui ouvrir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Mar 4 Mai - 17:19

Arthur était sur son terrain, profitant de cette belle matinée de printemps. Comme à l'accoutumée, plusieurs chats batifolaient autour. Gerold et Barristan se battaient, Lewyn paraissait et Ashara avait fort à faire avec ses quatre chatons. Arthur, les deux petites mains de Wellan accrochées aux siennes, faisait marcher son filleul dans les hautes herbes. Lililea était partie plusieurs jours et le lui avait laissé en garde. En l'absence d'Iliana, la présence de Wellan égayait la chaumière, bien qu'Aube à elle toute seule apportait déjà plus de vie qu'il n'y en avait eu depuis des mois ici. Mais ce matin là, elle était au village, et Arthur profitait d'une accalmie à la mairie pour passer du temps avec son filleul.

Ce fut Wellan qui repéra sa mère en premier. Lewyn avait tout juste levé la tête en repérant une nouvelle venue, mais s'était aussitôt rallongé dans l'herbe et s'était tourné de l'autre côté. Wellan quant à lui avait brusquement bifurqué et entraîné Arthur au pas de course jusque devant la chaumière. Lili attendait devant la porte, pensant qu'ils étaient à l'intérieur.


Bonjour Lili! Nous profitons du beau temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lililea

avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 52
Localisation : Moulins
Date d'inscription : 21/07/2006

MessageSujet: Re: A l'extérieur   Mer 5 Mai - 19:45

Houhou ,il y a quelqu'un !! cria Lililea quand elle aperçu Arthur tenant Wellan par la main

Bonjour Lili! Nous profitons du beau temps...

Vous avez raison de profiter du soleil et Wellan decouvre un peu la nature car toujours enfermé au dispensaire c'est pas tres bon...

Voyant Wellan courir vers Lililea ,elle lui tendit les bras et le porta pour le serrer tres fort contre elle et lui donner plein de baisers

Mon coeur ,je suis si contente de te retrouver,merci Arthur,c'est gentil de t'être occupé de mon fils !!
Je t'ai rapporté une bouteille d'hypocras faite au monastere ,tu m'en diras des nouvelles!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'extérieur   

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'extérieur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» Description & Plan de table
» ARIANA ; Texane dans l'âme, New Yorkaise à l'extérieur...
» Théâtre Mogador

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: La Campagne Environnante :: La Chaumière d'Arthur-
Sauter vers: