Bienvenue au village de Moulins !


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La pièce de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: La pièce de vie   Lun 5 Mai - 22:03

La chaumière qu'Arthur Dayne avait bâtie en arrivant à Moulins se trouvait quelque peu à l'écart du village. Arthur préférait le calme de la campagne et le cadre correspondait tout à fait à son âme solitaire.

La pièce de vie occupait la plus grande partie du rez-de-chaussée de la chaumière. Une vaste cheminée, diffusant une agréable chaleur durant les longues soirées d'hiver, s'adossait au mur qui séparait la pièce principale d'un petit bureau dans lequel Arthur s'isolait parfois.

Une large table de bois, deux bancs et quelques chaises occupaient la moitié de la pièce. Dans un coin, près de la cheminée, on trouvait une table basse et trois confortables sièges dans lesquels on pouvait faire une petite sieste si l'envie prenait.

La décoration restait assez sommaire. Quelques objets ça et là, ramenés de ses pérégrinations passées. Arthur était plutôt casanier désormais, même si l'envie de voyager le reprenait de temps à autre.

Sur le mur opposé à la cheminée, un assortiment de planches de bois, tenant à la fois de l'échelle et de l'escalier, menait à l'étage. Une vaste ouverture laissait voir les combles de la chaumière, le second étage occupant une surface moindre que le rez-de-chaussée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Mer 7 Mai - 15:40

Orckis avait longé la rivière pour arriver jusquà la chaumière d'Arthur. Ce matin elle avait préparer une belle tarte aux pommes espèrant ainsi faire plaisir à l'homme qui peuplait ses rêves. Elle l'avait mise dans son panier et le coeur battant, elle s'en était allée rejoindre son cher et tendre amour.

En arrivant au abord de la chaumière, elle découvrit Ashara, à l'affut derrière un fourré.

"- Bonjour ma jolie, dit-elle en s'approchant doucement pour la carresser."

L'animal se leva et vint se frotter aux jambes d'Orckis.

"-Comment vas-tu ? Tu m'accompagne jusquà la demeure de ton maitre ?"

Regardant autour d'elle, Orckis vit une jolie chaumière avec un bel atelier y attenant. Elle s'avança vers la porte d'entrée, suivie de près par la belle Ashara. Arrivée sur le seuil, elle frappa.

"- Toc! Toc! ! Toc ! Hou hou !!! Es-tu là mon bien-aimé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Mer 7 Mai - 21:05

Arthur rentrait du verger. La matinée avait été chaude, rendant la cueillette d'autant plus difficile que le réveil avait été dur, malgré le breuvage secret en cas de gueule de bois qu'il avait appris bien des années auparavant, dans une autre vie.

La soirée de la veille avait en effet été plus qu'arrosée, la faute à sieur Krups et sa manie de payer des tournées à tout va... Pourtant, les brumes de sa mémoire n'avaient pas effacé les plus beaux des souvenirs. Orckis lui avait promis de passer le voir. Il avait donc quitté le verger plus tôt que d'habitude, et approchait de sa chaumière, escorté d'Oswell et Gerold. Les deux chats marchaient chacun

La silhouette gracieuse de son bel ange se tenait devant l'entrée. Elle frappa à la porte.


"- Hou hou !!! Es-tu là mon bien-aimé ?"


Ashara, qui se tenait aux côtés d'Orckis, le sentit arriver la première. Son instinct de félin, sans doute. Elle étira sa silhouette gracile et alla aux devants d'Arthur. Sa démarche gracieuse rappela à Arthur celle de sa belle princesse.

"Je suis là..."

Elle se retourna, surprise. Arthur vit qu'elle tenait un petit panier, dont le contenu répandait une odeur alléchante. Oswell ne s'y trompait pas, allant derechef câliner la jambe d'Orckis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Mer 7 Mai - 21:31

"- Je suis là ! "

Surprise, Orckis se rourna pour voir arriver son tendre amour. Il était bien accompagné, car deux magnifiques chats l'entourait.
La démarche virile, un corps musclé, quelques goutelettes de sueur perlant sur le front après une dure matinée de labeur, il était là, devant elle.

"- Bonjour mon bel amour,lui dit-elle en lui offrant le plus beau des sourires."

Puis n'y tenant plus, elle se jeta à son cou pour l'embrasser. Surpris d'un tel élan, Arthur trébucha et il se retrouvèrent tout les deux parterre, riant comme des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Jeu 8 Mai - 11:16

"- Bonjour mon bel amour",lui dit-elle en lui offrant le plus beau des sourires.

Orckis se précipita sur lui et se jeta à son cou. Surpris d'un tel élan, Arthur trébucha et il se retrouvèrent tout les deux par terre, riant comme des enfants.

Ils roulèrent dans l'herbe fraîche, et lorsqu'ils s'arrêtèrent, la tête lui tournait. Il ne savait pas si cela était dû à leurs roulades ou à la joie de la revoir. Il était sur le dos, désormais, et Orckis, sur lui, l'embrassa tendrement, puis se cala contre son torse. Il soupira de bonheur, heureux de la sentir tout contre lui. Il caressait ses cheveux et s'enivrait de son doux parfum.

Orckis releva la tête et lui sourit. Leurs regards se noyèrent l'un dans l'autre. Elle avait des yeux si brillants et si profonds qu'il aurait pu s'y perdre mille ans durant. N'y tenant plus, il l'embrassa de nouveau.

Leur long baiser fut interrompu par un léger bruit du côté de la chaumière. Là, devant l'entrée, Oswell s'affairait autour du panier qu'Orckis avait déposé avant de plonger dans les bras d'Arthur. La grosse boule de poils noirs et hirsutes, visiblement intéressée par le contenu du panier, le grattait de sa patte, cherchant un moyen de percer le rempart d'osier.


Nous ferions bien de nous occuper de ton panier avant qu'Oswell ne nous devance, ma princesse. Ce gourmand incorrigible est attiré par l'odeur délicieuse qui s'en dégage, et je le comprends.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Jeu 8 Mai - 14:11

Orckis, déçue d'avoir été interrompue, se releva la mine boudeuse. Elle s'approcha de son panier et fit une grimace au chat qui déguerpit sans demander son reste. Puis, se tournant vers Arthur...

"-Est-ce moi ou ce que contient mon panier qui vous interresse le plus ? lui dit-elle en lui tirant la langue. Je vais avoir des doutes, à moins que vous ne veniez de suite vous faire pardonner."

Elle le regardait droit dans les yeux avec un petit air mutin, le mettant ainsi au défi.

"- Alors mon cher amour, saurez-vous me dire qui du panier ou de moi émet les plus déliieuses éffluves, dit-elle, une moue coquine sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Jeu 8 Mai - 16:53

"- Alors mon cher amour, saurez-vous me dire qui du panier ou de moi émet les plus délicieuses effluves", dit-elle, une moue coquine sur les lèvres.

Arthur s'approcha d'elle et lui mordilla l'oreille.

"Ne te vexe pas, mon bel ange. Avoue qu'il aurait été dommage qu'Oswell s'empiffre de cette délicieuse..." Il jeta un coup d'oeil dans le panier. "... tarte aux pommes. Mais à présent que tu l'as chassé, rien ne presse."

Il la saisit soudainement par les hanches, la souleva et la fit tournoyer dans les airs. Il tournait sur lui-même ce faisant, et lorsqu'il s'arrêta, essoufflé par leur fou rire, il était aussi étourdi qu'elle. Ils retombèrent tous deux, allongés dans l'herbe, les yeux au ciel, tentant de reprendre leur souffle.

Ashara, assise non loin, les observait, intriguée par tout ce remue ménage.

Arthur releva la tête et, s'appuyant sur son coude, déposa un baiser sur le nez d'Orckis. Puis, perdant à nouveau son regard dans le sien, l'embrassa passionnément.


"Me suis-je fait pardonner, ma douce?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Jeu 8 Mai - 21:35

"Me suis-je fait pardonner, ma douce?"

Orckis plongea ses grands yeux verts dans le regard de son bien-aimé.

"- Je ne sais pas encore, dit-elle en lui sourint. Cela demande reflexion, embrasse-moi encore , et peut-être alors je te pardonnerais."

Et alors qu'elle riait à gorge déployée, il se saisit de ses lèvres et l'embrassa passionnément. Elle laissa aller ses émotions, et répondit à ses baisers tout en caressant doucement son torse musclé.

"- Oh ! mon tendre amour, j'aimerais que ce moment ne finisse jamais. Que le temps s'arrête ici même, dans vos bras."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Jeu 8 Mai - 22:24

"- Oh ! mon tendre amour, j'aimerais que ce moment ne finisse jamais. Que le temps s'arrête ici même, dans vos bras."

Arthur lui sourit. Il se sentit frissonner comme les douces mains d'Orckis effleuraient son torse.

"Alors faisons en sorte de vivre de tels moments encore et encore..."

Il l'embrassa, longuement, profitant du goût sucré de ses lèvres. Puis il se détacha d'elle, et l'observa sans rien dire, prenant volontairement un air perplexe. Elle le regarda, intriguée. Puis il finit par déclarer:

"Un léger goût de pêche, ce matin."

Elle rit et fit mine de le cogner sur l'épaule. Arthur attrapa son poing frêle et délicat, et embrassa chacun de ses doigts. Puis il passa ses mains autour de sa taille, et scella de nouveau ses lèvres des siennes. Ils roulèrent tous deux dans l'herbe fraîche, s'éloignant encore un peu plus de la chaumière.

Arthur se sentait si bien, dans les bras de son bel ange. Il avait l'impression d'être au paradis, d'avoir trouvé ce qui lui manquait depuis si longtemps. Ils étaient si bien tous les deux, entourés d'arbres et de verdure, avec pour seule compagnie le bruissement de l'eau et celui du vent. Et quelques chats intrigués par leur étrange balais en guise de spectateurs...


"Orckis?" Il s'approcha tout près d'elle, et lui murmura à l'oreille: "Je t'aime. Et le temps peut bien s'arrêter ou continuer, ça n'y changera rien. Je t'aime."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Ven 9 Mai - 13:23

"Orckis?" Il s'approcha tout près d'elle, et lui murmura à l'oreille: "Je t'aime. Et le temps peut bien s'arrêter ou continuer, ça n'y changera rien. Je t'aime."

Rougissant de plaisir et émue par une si jolie déclaration, Orckis essuya las larmes qui perlaient au coin de ses yeux. Se serrant davantage contre son bien-aimé, elle le regarda avec une infinie douceur.

"- Je... tu... oh, je ne trouve plus les mots ! Ils ne sont pas assez fort ou précis pour t'expliquer les émotions qui m'assillent. Toutes ses émotions que tu fait naitre en moi. Je t'aime et je voudrait le crier à la terre entière mais cela ne suffirait pas."

Ne savant comment s'exprimer, Orckis lui donna un long baiser à la fois fougueux et passionné.

"- Oh ! mon tendre amour, je suis si heureuse d'être aimée de toi, à présent je ne vis que pour ton bonheur."

Couché l'un à coté de l'autre dans l'herbe fraiche,main dans la main, ils écoutèrent le bruit du vent dans les arbres, le bruissement léger de la rivirère toute proche, les oiseaux qui chantaient.
Puis se soulevant légèrement, Orckis dit :

"-Tu me fais visiter ton havre de paix ? Je veux tout connaitre de toi et de l'endroit ou tu vis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Ven 9 Mai - 13:54

"-Tu me fais visiter ton havre de paix ? Je veux tout connaitre de toi et de l'endroit ou tu vis."

Arthur acquiesça en souriant, enivré de bonheur. Tous deux se levèrent et se dirigèrent vers la chaumière. Oswell et Gerold avaient disparu, et Ashara flemmardait, allongée au soleil. Arthur ouvrit la porte et laissa entrer Orckis.

"Voilà la pièce principale. Il y a deux autres pièces au rez-de-chaussée." Il montrait, d'un geste de la main, deux portes, de chaque côté de la cheminée. "A droite, la pièce qui me sert de bureau, et à gauche la cuisine."

Orckis posa son panier sur la grande table, au centre de la pièce. Alors qu'elle faisait le tour de la salle du regard, Arthur la surprit, arrivant derrière elle, en posant ses mains sur ses hanches et en l'embrassant dans le cou. Elle sursauta légèrement et lui sourit.

Il leva la tête.
"Et enfin à l'étage, c'est la chambre. C'est une chaumière modeste, mais je l'ai faite de mes mains. Ce n'était que des ruines lorsque je suis arrivé. C'est mon petit paradis." Il l'enlaçait toujours, le dos de son bel ange appuyé contre son torse, sa tête reposant sur lui. Il lui souffla à l'oreille: "Mais ce n'était qu'un paradis sans ange, avant toi."

Elle leva les yeux vers lui. Son émotion était encore visible, et Arthur se sentit fondre devant ses yeux verts si profonds. Ils échangèrent un long baiser. Il soupira de bonheur, et s'aperçut qu'ils étaient toujours au centre de la pièce principale.

"Veux-tu visiter les autres pièces?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Ven 9 Mai - 22:19

Orckis sentait le soufle chaud d'Arthur sur sa nuque, sa propre respiration s'accéléra, son coeur battait la chamade. Cet homme avait le don pour affoler ses sens. Ces mains posées sur ses hanches, ces mots doux qu'ils lui murmurait de temps à autres, lui faisait tout oublier.

"- Oui... oui... je... enfin... c'est comme il vous... je veux dire... c'est comme il te plait, lui dit-elle en tentant de masquer son trouble."

Elle se retourna doucement mais lorsqu'elle plongea ses yeux dans ceux d'Arthur, son coeur fondit, ses jambes flageolèrent, tout son corps frémit sous ce regard dont la profondeur semblait la mettre à nu.

"- Mon tendre amour, murmura-t-elle d'une faible voix, que m'arrive-t-il ? La tête me tourne... je perds l'équilibre... je... je..."

Voyant son bel ange sur le point de s'écrouler, Arthur la prit dans ses bras, alla jusqu'au fauteuil où il s'assit, la prenant sur ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Ven 9 Mai - 23:16

Voyant son bel ange sur le point de s'écrouler, Arthur la prit dans ses bras, alla jusqu'au fauteuil où il s'assit, la prenant sur ses genoux. Il la berça doucement, pour la rassurer, mais son coeur battait à tout rompre.

"Est-ce que ça va mieux? Veux-tu que j'aille chercher de l'eau à la rivière, ou préfères-tu quelque chose de chaud? Une tisane? Tu veux manger, peut-être? Ou alors..."

Elle l'embrassa pour le bâillonner. Elle lui sourit faiblement et posa un doigt sur ses lèvres. Ils profitèrent tous deux de l'instant. La sérénité qui emplissait la chaumière et le corps gracile d'Orckis serré contre lui faisaient naître en son âme des émotions aussi intenses que délicieuses.

Il caressait doucement ses cheveux alors qu'elle se blottissait contre son torse. Ils passèrent de longues minutes ainsi, à profiter de leur chaleur commune et de ce moment de bonheur simple.

"Te sens-tu un peu mieux, mon bel ange?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Sam 10 Mai - 0:02

"- Je n'ai besoin de rien mon bel amour, lui murmura-t-elle de manière presque inaudible, rien que la chaleur de tes bras, la douceur de tes lèvres et la tendresse de ton regard."

Elle se laiissa aller tout contre lui, blottissant son visage dans son cou, Elle respira le doux parfum de sa peau, carressa son torse et le sentit frémir sous ses doigts.

"- Ne me laisse pas repartir, garde-moi, je veux être tienne pour toujour. "

Sa voix, suave, trahissait son désir. Il la souleva, monta les quelques marches qui menaient à la chambre et referma la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Sam 10 Mai - 8:59

Sa voix, suave, trahissait son désir. Il la souleva, monta les quelques marches qui menaient à la chambre et referma la porte.

Il la déposa sur le lit. Elle l'attira près d'elle, et ils échangèrent un long baiser. Leur passion mutuelle avait pris possession d'eux. Les mains d'Arthur s'aventuraient sous les étoffes que portaient encore son bel ange. Celles d'Orckis s'attelaient à dénouer sa chemise.

Bientôt, seuls les draps recouvraient leurs deux corps. Orckis était blottie contre lui. Ils se découvraient l'un l'autre, leurs mains et leurs lèvres s'aventurant sur chaque parcelle de leur peau frissonnante. Les caresses maladroites d'Arthur ne semblaient pas déranger Orckis, dont les profonds yeux verts abritaient des désirs inavouables.

Ils échangèrent un baiser passionné, le feu qui les habitait dévorant toute leur âme. Ils roulèrent sous les draps, comme un peu plus tôt dans l'herbe printanière.

Et bientôt, la chaumière d'Arthur abrita le plus éternel des partages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Sam 10 Mai - 15:39

A son réveil, Orckis était toujours dans les bras de son bel amant. Elle l'observa, il dormait encore. Des images de leur nuit torride lui revinrent en mémoire. Leurs deux corps enchevêtré lui avait révélé une source de plaisir jusqu'alors inconnu. Unis par une complicité totale, is ne s'étaient endormis qu'au petit matin, une fois leurs corps rassasiés de carresses et de baisers. Posée sur son coude, un sourire de bien-être sur les lèvres, elle continua à l'oserver, sa respirtion lente soulevait le drap de façon régulière.
Elle souffla doucement sur ses yeux pour le réveiller, carressa l'arète de son nez puis sa bouche et déposa un tendre baiser sur ses lèvres.

"- Mon bel amour ? lui chuchota-t-elle doucement. Réveille-toi, le soleil est déjà haut dans le ciel. "

Il ouvrit les yeux, elle lui offrit le plus doux des sourires, son regard refflêtait tout ll'amour qu'ils avait partagé en cette belle nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Sam 10 Mai - 17:49

"- Mon bel amour ? lui chuchota-t-elle doucement. Réveille-toi, le soleil est déjà haut dans le ciel. "

Arthur ouvrit lentement les yeux et découvrit que cette nuit merveilleuse n'avait pas été un rêve. Il sourit aux yeux couleur émeraude qui détaillaient son visage.

"Bonjour mon bel ange."

Il déposa un baiser sur ses lèvres, et caressa son épaule nue. A mesure que les souvenirs de la nuit écoulée revenait en lui, Arthur se sentit empli d'un bonheur dévorant, qu'il aurait voulu crier au monde entier. Faute de posséder une voix assez forte pour qu'elle s'entende jusqu'au village, il embrassa brusquement Orckis et la fit chavirer entre les draps. Surprise, elle tomba en arrière, et Arthur la saisit à la taille et l'enlaça passionnément. Il lui murmura à l'oreille:

"Je voudrais vivre comme ça toute ma vie. Je voudrais que tu ne partes jamais..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Sam 10 Mai - 22:12

Il lui murmura à l'oreille:

"Je voudrais vivre comme ça toute ma vie. Je voudrais que tu ne partes jamais..."

Elle sourit, posa sa tête sur le torse nu de son bien-aimé.

"- Ne dis pas cela ou je vais te prendre au mot, dit-elle en pouffant de rire. Je vais rester dans ce lit et t'y retenir jusqu'à la fin des temps."

Relevant la tête et redevenant sérieuse, elle plongea ses yeux dans ceux d'Arthur.

" Je t'aime, plus encore qu'hier. Cette nuit, nos coeurs et nos corps ont joué à l'unisson une mélodie harmonieuse. Il doit être écrit quelque part que nous devions nous trouver, il ne peut en être autrement. Mon coeur t'appelle et mon corps te réclame. Je veux passer ma vie à combler tes désirs les plus fous. Je veux t'aimer et être aimée de toi."

Elle lui carressa le visage et déposa sur ses lèvres un long baiser tandis que ses mains se baladaient doucement sur le corps de son amant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Dim 11 Mai - 11:07

Elle lui caressa le visage et déposa sur ses lèvres un long baiser tandis que ses mains se baladaient doucement sur le corps de son amant.

Arthur sentit son corps s'emplir d'une douce sérénité à ce contact. Les mots de sa bien aimée résonnait encore à ses oreilles.Il se sentait si bien, comme si, tout ce temps, il avait cherché quelque chose sans le savoir, quelque chose d'essentiel à son bonheur, et qu'il l'avait enfin trouvé.

"Je t'aime, Orckis." Il l'embrassa tendrement, caressant à son tour sa peau nue, qu'il sentit frissonner au passage de ses mains.

Elle lui répondit d'un simple regard, de ses grands yeux verts qui lui semblèrent mille fois plus brillants ce matin là, bien qu'il n'eut jamais cru qu'ils puissent être si éclatants. Il caressa sa joue du dos de la main et lui sourit.

Sans prévenir, elle bondit sur lui, l'embrassa avec fougue, et ils roulèrent tous deux dans les draps, jusqu'au bord du lit, où ils basculèrent dans le vide.

Arthur amortit la chute, Orckis sur lui. Il ouvrit grand les yeux de surprise, et éclata de rire. Elle l'accompagna, de son rire cristallin, et ils recommencèrent leur valse de baisers. Les draps les avait suivi, et, enroulés dans l'étoffe blanche, ils parcourent une bonne moitié de la pièce en roulant sur eux-mêmes, riant à en perdre haleine.

Après un long baiser passionné, ils reprirent leur souffle. A force de rire, des larmes brillaient au coin des yeux d'Orckis. Arthur défit les draps pour prendre un peu d'air frais.

"Que dirais-tu d'aller nous rafraîchir à la rivière?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Dim 11 Mai - 23:21

Après un long baiser passionné, ils reprirent leur souffle. A force de rire, des larmes brillaient au coin des yeux d'Orckis. Arthur défit les draps pour prendre un peu d'air frais.

"Que dirais-tu d'aller nous rafraîchir à la rivière?"

"Et bien, j'en dit que le dernier arrivé dans l'eau prépare le petit déjeuner."

A peine avait-elle prononcé ces paroles qu'elle se levait, sortait de la chambre et dévalait les escaliers. Ouvrant la porte, elle se rua dehors, nue comme un vers, riant à en perdre haleine, pour aller se plonger dans l'eau de la rivière. Arthur, surpris par sa vivacité, n'avait pas bougé d'un pouce. Amusé par la situation, il se précipita à son tour dans les escaliers, sans oublier de prendre quelques serviettes au passage, et sorti de la maison. Du pas de la porte, il la chercha du regard, elle se tenait debout au milieu de la rivière, l'eau lui arrivant à la taille.

"- Comme elle est belle, se dit-il, la détaillant du regard."

"- Alors ! que fais-tu ? lui cria-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Lun 12 Mai - 18:15

"- Alors ! que fais-tu ? lui cria-t-elle.

Arthur sortit de ses pensées. Orckis était partie en trombe de la chaumière, et il ne se remettait toujours pas de la grâce de sa silhouette nue courant dans l'herbe printanière. Elle l'attendait à présent, l'eau arrivant à sa taille, essoufflée et souriante.

Il lui rendit son sourire et traversa la distance qui le séparait de la rivière et de sa belle nymphe. A demi émergée, sa délicieuse poitrine découverte, elle ressemblait à l'une de ces divines créatures légendaires qui hantaient les rêves des aventuriers. Et elle était là, devant ses yeux, n'attendant que lui.

En entrant à son tour dans l'eau, il mesura une nouvelle fois sa chance. Il jeta les serviettes qu'il avait prises sur la rive et lorsqu'il se retourna vers sa belle, elle l'accueillit d'une grande rasade d'eau. Arthur était désormais trempé de la tête aux pieds et Orckis le regardait avec des yeux malicieux, fière de son forfait. Il prit la voix la plus menaçante dont il était capable.


"Tu ne mesures pas l'ampleur de l'erreur que tu viens de commettre..."

Il bondit brusquement vers elle, qui cria de surprise. Elle parvint à lui filer entre les doigts, mais lorsqu'elle se dirigea vers le milieu de la rivière, où l'eau leur arrivait jusqu'aux épaules, Arthur plongea sous la surface et l'attrapa par les chevilles. Il l'attira sous l'eau avec lui, et ses mains s'agrippèrent bientôt à ses hanches. Il la sentait se débattre, et le contact de leur deux corps réveilla en lui des souvenirs de leur folle nuit d'amour.

Il l'embrassa, toujours sous l'eau, et l'enlaça durant de longues secondes. Le souffle leur manquant, ils émergèrent tous deux en même temps et aspirèrent de grandes goulées d'air. Ils riaient à perdre haleine, ce qui ne les aidait pas à calmer leur respiration.

Arthur, reprenant son souffle tant bien que mal, contemplait sa belle sirène, des gouttes d'eau perlant de sa chevelure éclatante. Ses grands yeux rieurs semblaient vouloir le dévorer ici même, et il répondit à leur injonction silencieuse. Il embrassa à nouveau Orckis, poussé par un désir rayonnant. L'eau leur arrivait toujours aux épaules et cachait les mains d'Arthur, qui s'aventuraient le long du dos de son bel ange, épousant les formes de son corps.

Leur baiser passionné sembla ne jamais prendre fin. Orckis enroula ses jambes autour du corps d'Arthur, et ce dernier sentait les mèches mouillées de la chevelure de sa belle frôler ses joues. Quand finalement l'éternité décida que ce baiser aurait une fin, Arthur plongea son regard dans celui de son bel ange, et ils échangèrent tout ce que les mots peinent à faire comprendre.

Pourtant, Arthur finit par dire:


"Tu as gagné... c'est à moi de préparer le petit déjeuner..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Lun 12 Mai - 23:10

Pourtant, Arthur finit par dire:

"Tu as gagné... c'est à moi de préparer le petit déjeuner..."


Ils sortirent tout deux de l'eau. Orckis attrapa une serviette dont elle s'entoura puis elle pris la deuxième et par de douces carresses, s'évertua à sécher le corps de son bien-aimé. Lorsqu'elle eu finit, elle se pendit à son cou et l'embrassa avec passion. Cette baignade matinale n'avait pas étanché sa soif d'amour, ni refroidit son ardent désir de lui. Le soleil, dardant ses rayons, chauffait leurs deux corps enlacés.
Un miaulement se fit entendre, baissant les yeux ils virent la belle Ashara qui les regardait de ses grands yeux violets.

"- Bonjour mamz'elle ! comment vas-tu ce matin ? dit Orckis en se baissant pour la flatter."

Puis se relevant, elle plongea de nouveau ses yeux dans ceux d'Arthur.

"- Alors mon tendre amour, on se le prendre ce petit déjeuner ? Crois-tu que ma tarte va encore être bonne ?"

Arthur repris la serviette qu'Orckis avait laissé tomber à terre, se la mit autour de laille et se tenant par la main, les yeux dans les yeux, ils remontèrent doucement vers la chaumière. Tout était paisible, calme. Seuls les bruits de la nature rompait le silence des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Mar 13 Mai - 10:42

Arthur et Orckis entrèrent dans la paisible chaumière. La tarte les attendait toujours, dans son panier, posé sur la grande table de bois. Orckis sortit sa tarte aux pommes et vérifia son bon état. Oswell n'avait pas réussi à pénétrer dans la chaumière, et une seule nuit ne l'avait pas rendu immangeable, loin de là. Elle paraissait tout à fait appétissante.

"Allons la manger dehors, ma douce. Profitons du soleil."

Tandis qu'Orckis remettait la tarte dans le panier pour la transporter, sa serviette se dénoua, découvrant sa nudité. Elle se mordit la lèvre inférieure et regarda Arthur malicieusement. Il sourit, ramassa la serviette et s'avança vers elle. Cependant, à la surprise d'Orckis, il jeta la serviette dans un coin de la pièce, sur la table basse, et enlaça son bel ange. Il l'embrassa tendrement, ses mains jouant, cela devenait une habitude, sur les hanches d'Orckis.

Lorsque leurs lèvres se séparèrent, Orckis paraissait étourdie. Elle lui sourit. Un bruit de gargouillement interrompit l'instant. Arthur ouvrit de grands yeux, posa un main sur son estomac.

"Je crois que j'ai faim..." Il sentit le rouge lui monter aux joues alors qu'Orckis éclatait d'un grand rire cristallin. Elle plongea ses grands yeux verts dans ceux d'Arthur et lui dit, sur un ton malicieux:

"Allons manger, alors..." Elle laissa jouer le bout de ses doigts sur le torse d'Arthur. "Nous finirons plus tard..."

Et juste avant de contourner la table pour récupérer sa serviette, elle jeta un regard empli de promesses qui fit fondre Arthur sur place. Comme Orckis s'amusait à chalouper sa démarche pour la rendre plus sensuelle encore, il déglutit. Il avait la gorge sèche. Il tenta de reprendre ses esprits.

"Il faut que je boive, aussi... Que veux-tu avec ta tarte? Une tisane? Quelque chose de plus frais?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orckis

avatar

Nombre de messages : 189
Age : 46
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Mar 13 Mai - 15:25

"- Je ne sais lequel de nous deux a le plus besoin de quelque chose de frais, lui répondit-elle en pouffant malicieusement de rire."

Arthur se dit qu'une fois de plus elle allait réussir à le faire rougir. Et bien non, après tout, il la désirait c'était un fait et il n'y aviat aucun mal à ça, bien au contraire. Aussi en profita-t-il pour la regarder ramasser la serviette et la remettre autour d'elle.

"- Je crois que je vais me laisser tenter par une tisanne, s'il te plait, finit-elle par lui dit avec un charmant sourire."

Elle le regarda s'affairer à préparer de la tisane, prendre deux bols dans le buffet, deux cuillère, le sucrier. Il déposa le tout sur un plateau et attrapa une grande couverture. Puis ils sortirent de la maison et prirent la directino du grand saule pleureur.

"- Peux-tu étendre la couverture parterre mon ange ? lui demanda-t-il alors qu'ils arrivaient sous l'arbre."

Elle s'exécuta, ils s'assirent côte à côte, et tendit qu-il lui tendait son bol, elle coupa des part de tarte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur Dayne
Admin


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: La pièce de vie   Mar 13 Mai - 19:49

Orckis lui servit une part de tarte. Il mordit dedans. Elle était délicieuse, et il en fit part à sa belle.

"Ma foi, c'était vrai. Tu es une excellente cuisinière!"

Elle rougit, délicieusement elle aussi. "Merci du compliment."

Elle but une gorgée de tisane, et il fit de même. La matinée était calme et belle, comme chaque fois dans ce petit coin tranquille qu'Arthur avait choisi pour s'installer. Mais ce matin là, tout semblait plus beau et plus calme. Il contempla Orckis et sa douce beauté, qui en étaient les principales raisons. Ses cheveux n'étaient pas encore tout à fait secs, et une goutte d'eau roula sur son épaule pour atteindre la naissance de sa poitrine et s'y perdre.

Lorsqu'il releva les yeux, qu'il avait du laisser quelques minutes de trop fixés à cet endroit, elle le regardait en fronçant les sourcils. Il tenta de se défendre:


"Non, je n'étais pas... enfin, ce n'est pas ce que tu crois..."

Elle lui tira la langue, et lui fit ce sourire malicieux qu'elle arborait quand elle le taquinait. Ce sourire pour lequel il était prêt à tout. Ashara s'invita au petit déjeuner en passant sous le bras d'Orckis. Celle ci la caressa et Ashara se lova contre elle.

"Je crois qu'elle t'aime bien. Tu fais partie de la maison, maintenant."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pièce de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pièce de vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Le monde est un théâtre, mais la pièce est mal distribuée. » • Alix&Holden
» Valeur ajoutée et pièce rapportée [John & Hayden]
» [Réservé] La Maîtrise du Soru
» Episode 457 One piece
» One piece 598

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au village de Moulins ! :: Le village de Moulins :: La Campagne Environnante :: La Chaumière d'Arthur-
Sauter vers: